Le chemin de fer

De la naissance du chemin de fer aux grands express, l'histoire du chemin de fer est marquée par des évolutions techniques majeures en matière de force motrice (de la vapeur à l'électricité ), par la naissance de nouveaux métiers et par une autre façon d'appréhender le territoire et le temps.

>

A propos de Le chemin de fer

Le chemin de fer est indissociable de la maîtrise de la vapeur. En 1825, Stephenson met en mouvement un convoi mû par la vapeur entre Stockton et Darlington, mais c’est grâce à l’invention de la chaudière tubulaire de Marc Seguin, en 1829, que la locomotive est inventée. L’utilité du chemin de fer est d’abord perçue en terme de transport de marchandises : des wagonnets sur rails dans les mines ou carrières étaient déjà utilisés depuis longtemps. Il faut attendre en France la loi de 1842 qui organise le réseau pour que les compagnies de chemin de fer (PLM, compagnie d‘Orléans…) équipent le pays. Ces compagnies sont nationalisées en 1937 donnant naissance à la SNCF (Société nationale des chemins de fer français).

L’histoire des chemins de fer est également marquée par ses trains et lignes emblématiques (l’Orient express), par ses ouvrages d‘art monumentaux (gares, ponts ferroviaires ou tunnels qui traversent les montagnes), par sa démocratisation (train des premiers congés payés), par son imaginaire culturel (films ou romans) ou son implication dans les deux guerres mondiales. Enfin le train est un objet technique en évolution : records de vitesse régulièrement battus ou électrification du réseau, alimenté par caténaires, dans les années 1950.

>

Nos partenaires

>