L’hôpital Cochin, situé rue du faubourg Saint-Jacques dans le 14e arrondissement de Paris, est une fondation privée. Il ouvre en 1782 avec 38 lits en tant qu’hospice Saint-Jacques-du-Haut-Pas, et prend dès 1784 le nom de son fondateur, Jacques-Denis Cochin (1726-1783).

Sa capacité d’accueil augmente lentement au XIXe siècle puis, grâce à des phrases d’agrandissements successives, plus rapidement à partir de 1860. Il fusionne en 1902 avec l’hôpital Ricord (établissement pour vénériens) avant d'être reconstruit entre 1908 et 1926 pour donner naissance à l’hôpital actuel sur un modèle pavillonnaire. Il atteint 850 lits en 1908.

Photographies de l'hôpital Cochin et de l'hôpital Ricord par Atget - 1899-1927

Photographies de l'hôpital Cochin et de l'hôpital Ricord par Atget, entre 1899 et 1927.

Façade de l'hôpital Cochin - 1930

Deux photographies de la façade de l'hôpital Cochin en 1930 par l'Agence Meurisse.

Principes de l'ordonnance et de la construction des bâtimens. Notices sur divers hôpitaux... - 1812

Charles-François Viel, architecte des bâtiments de l'Hôpital général de Paris entre 1780 et 1790, publie de 1797 à 1814 les cinq volumes de ses Principes de l'ordonnance et de la construction des bâtimens. Dans le quatrième volume, il rassemble les notices de plusieurs édifices qu'il a réalisés, dont l'hôpital Cochin.

Une paroisse de Paris sous l'Ancien Régime, Saint-Jacques du Haut-Pas, 1566-1793 - 1897

Dans cet ouvrage de 1897, l'abbé Joseph Grente fait l'historique de la paroisse Saint-Jacques du Haut-Pas du XVIe au XVIIIe siècle. L'un des chapitres est entièrement consacré à l'hôpital Cochin, fondé par Jean-Denys Cochin, curé de la paroisse.

Salle de garde : histoire anecdotique des salles de garde des hôpitaux de Paris - 1918

Dans cet ouvrage insolite, Augustin Cabanès propose une série d'anecdotes sur les salles de garde des différents hôpitaux parisiens. L'ancienne et la nouvelle salles de garde de l'hôpital Cochin, ainsi que celle de l'ancien hôpital Ricord y sont décrites, notamment du point de vue de leur décoration.