De 1928 à 1939, plusieurs membres ou élèves de l’Institut d’ethnologie ont dirigé ou accompagné les plus grandes missions ethnographiques françaises à destination de l’Afrique subsaharienne. Ces expéditions collectives avaient un point commun : saisir dans leur totalité les sociétés africaines les plus isolées en faisant abstraction du contexte colonial. Pour ce faire, elles ont mobilisé des spécialistes de différentes disciplines, qui ont conjugué enquêtes orales, enregistrements de toute nature et collectes d’objets ethnographiques en grand nombre.

La plupart de ces missions s’apparentaient en outre à de véritables explorations scientifiques conciliant méthodes rigoureuses, prouesses techniques et aventures exotiques. C’est ce qui explique qu’elles ont particulièrement suscité l’intérêt des médias à une époque où l’engouement des Français pour leurs colonies était à son apogée. L’ensemble de ces caractéristiques explique la diversité des documents présentés dans cette sélection : notes descriptives dans des revues scientifiques, récits de voyage de nature littéraire ou reportages grand public dans la presse nationale.

Abyssinie (1928-1929)

La mission « Abyssinie » s’est déroulée du 25 septembre 1928 au 5 août 1929 dans l’ancien empire éthiopien.

Dakar-Djibouti (1931-1933)

La mission Dakar-Djibouti, qui s’est déroulée de mai 1931 à février 1933, est la plus longue des expéditions africaines dirigées par Marcel Griaule.

Sahara-Soudan (1935)

La 3e mission dirigée par Marcel Griaule s’est déroulée de janvier à avril 1935 et s’est concentrée sur l’étude des Dogons.

Mission Paulme - Lifchitz (1935)

La mission constituée par Denise Paulme et Deborah Lifchitz s’est déroulée en pays dogon de février à septembre 1935.

Sahara-Cameroun (1936-1937)

La 4e mission dirigée par Marcel Griaule s’est déroulée de juillet 1936 à octobre 1937.