Majoritairement du XIXe siècle, mais couvrant une période chronologique allant du XVIIe siècle au XXe siècle, le fonds présenté ici réunit de nombreux témoignages de la scène, révélant décors, costumes et acteurs. L’Opéra de Paris et l’Opéra-Comique se mêlent ici aux théâtres parisiens, les grandes cantatrices aux actrices louées par le tout Paris. Moins nombreuses, certaines estampes sortent des limites parisiennes et permettent de confronter les collectons de la Bibliothèque-musée de l’Opéra à plusieurs scènes européennes et américaines. La multiplication des moyens de diffusion de l’image au XIXe siècle, avec l’invention de nombreux procédés techniques rendant plus rapide et moins coûteux la production en masse de lithographies ou de gravures au trait, est parfaitement illustrée par ces pièces. La collection apparaît ainsi à la frontière entre illustration de l’histoire du théâtre, témoin de l’évolution des techniques de diffusion de l’image et création artistique.