Les premiers ethnologues de métier ont tous été formés à l’Institut d’ethnologie fondé en 1925. Ils avaient des liens étroits avec le Musée d’ethnographie du Trocadéro devenu le Musée de l’Homme. Chercheurs de terrain, ils étaient aussi membres des premières grandes expéditions ethnographiques françaises à destination de l’Afrique. Ils ont ainsi contribué à la professionnalisation et à la reconnaissance de leur discipline par le caractère scientifique des méthodes mises en œuvre. La richesse des collectes d’objets et d’informations ethnographiques a donné en outre une visibilité médiatique et politique à ces expéditions. Ces collectes furent la source de multiples publications et expositions.

Marcel Griaule

Marcel Griaule (1898-1956) fut le chef des premières grandes expéditions ethnographiques en Afrique subsaharienne. Ce fut également le scientifique le plus prolifique en terme de publications relatives à ces missions. Ses travaux sur les Dogon lui ont d’ailleurs valu une célébrité internationale.

Michel Leiris

Ethnologue, poète et écrivain, Michel Leiris (1901-1990) a participé à la mission Dakar-Djibouti.

André Schaeffner

Musicologue, André Schaeffner (1895-1980) a participé à deux des missions ethnologiques en Afrique.

Deborah Lifchitz et Denise Paulme

La linguiste Deborah Litchitz (1907-1942) et l’ethnologue Denise Paulme (1909-1998) ont collaboré pour créer leur propre mission, la mission Paulme- Lifchitz, en 1935.

Hélène Gordon

Hélène Gordon (1909-1988) fut la plus journalistique des ethnologues ayant participé aux missions en Afrique subsaharienne.

Jean-Paul Lebeuf

Ethnologue et archéologue, Jean-Paul Lebeuf (1907-1994) participa à deux missions africaines.