Dans les années 1930, les missions ethnographiques en Afrique subsaharienne ont constitué une étape primordiale du processus de professionnalisation de l’ethnologie française. Pour les ethnologues formés à l’Institution d’ethnologie de Paris, l’expérience d’un terrain lointain est en effet devenue un élément essentiel de leur formation. Le site À la naissance de l’ethnologie française. Les missions ethnographiques en Afrique subsaharienne (1928-1939), créé par le Labex Les passés dans le présent, présente de manière exhaustive la documentation relative au déroulement de ces expéditions collectives, leurs résultats, leurs méthodes, leur contexte ainsi que leurs différents acteurs.

Ce corpus Gallica regroupe une sélection de textes, articles et manuscrits relatifs à ces expéditions. Il s’agit majoritairement d’écrits publiés par les membres de ces missions dans des revues scientifiques, littéraires ou artistiques.  Récits de voyage, comptes rendus sur les préparatifs de mission ou sur les résultats, textes méthodologiques ou vulgarisateurs ont également été publiés dans la presse nationale ou régionale.  Des textes relatifs la linguistique, musicologie, botanique ou zoologie traduisent la dimension pluridisciplinaire de ces expéditions, souvent itinérantes et dirigées pour la plupart par Marcel Griaule. La large couverture médiatique de ces missions et les choix de collectes expliquent la présence, dans cette sélection, de nombreux articles de presse et de manuscrits éthiopiens.