page 1
Souv'nirs d'un homme d'Douai de l'paroisse des Wios Saint-Albin, aveuc des bellés z'images . Croquis historique en patois douaisien, par L. D. | Gallica

Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 15 à 15 sur 286

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Souv'nirs d'un homme d'Douai de l'paroisse des Wios Saint-Albin, aveuc des bellés z'images . Croquis historique en patois douaisien, par L. D.

Auteur : Dechristé, Louis (1818-1896). Auteur du texte

Éditeur : Impr. de A. d'Aubers (Douai)

Date d'édition : 1857-1861

Sujet : Douai (France)

Type : monographie imprimée

Langue : français

Langue : français

Format : 2 vol. in-12

Format : Nombre total de vues : 286

Description : Appartient à l’ensemble documentaire : NordPdeC1

Description : Contient une table des matières

Description : Avec mode texte

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k6527379j

Source : Bibliothèque nationale de France, département Philosophie, histoire, sciences de l'homme, 8-LK7-2514 (1)

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36390168g

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 05/07/2013

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 100 %.
En savoir plus sur l'OCR


soluvlivilas

D'UN HOMME D'DOUAI, DE L'PAROISSE DES W10S SAINT-ALBIN.

I.

CHÉSJES, DE CH'QUARTiER ST. ALBIN.—L'FIÈTE D'SAINT QUERTIEN D'VANT. — L'FARCE D'SÉQUÉ-PROANES.

VVWVWVV

Pisque chet l'lundi de l'Pintecoute l'fiète de l'rue St.-Albin , y faut que j'vos raconte chou qui s'passot d'biau d'not temps par là. Chétot bin l'quartier dù qu'un avot l'pu d'plaisi din Douai. D'abord y faut vo dire qu'tous les diminches, après vêpes, chés garchons et pis chés filles y s'assimblottent din chés Vesdés-Rues pou danser au rond, et din l'mos de mai y n'y avot toudis des grands alots cfplantés à ch'coin de l'rue des Chartreux, din l'rue