Les publications suscitées par la Commune de Paris de 1871 sont nombreuses. La décennie qui suit les évènements concentre beaucoup de témoignages et d’opinions très défavorables. Les apologies proviennent essentiellement de l’exil. Jusqu’à nos jours, les opinions sont tranchées, et les historiens peinent à faire entendre la voix de l’objectivité. Parmi les études et témoignages (pas toujours très objectifs, et souvent contradictoires) on signalera pêle-mêle: des documents sur la Commune, des témoignages de communards ainsi que ceux d'anti-communards.