La collection Armand-Valton (1834-1907) fut léguée à la Bibliothèque nationale par la veuve de Prosper Valton peu après son décès à Passy le 21 mars 1907. Les conditions de la donation ont été retranscrites aux pages 169 et 170 du registre H et un inventaire manuscrit a été dressé pour les médailles, plaquettes et objets (cote 103).
Ce legs comporte une imposante collection de plus de 1 900 médailles italiennes de la Renaissance acommpagnée de nombreux moulages, un peu moins de 500 médailles et plaquettes françaises, allemandes et flamandes, 86 objets égyptiens, grecs et romains, et une collection de 1 483 monnaies grecques et romaines. Quelques ouvrages, dont plusieurs sont consacrés à la numismatique, complètent cet ensemble.

Alors que l'essentiel de ce legs provient effectivement des collections d'Alfred Armand (1805-1888) avant qu'il ne les lègue à Valton, son "ami et élève", les monnaies grecques et romaines ont été réunies par les seuls soins de Prosper Valton.

La collection des monnaies grecques comporte 613 exemplaires conservés actuellement dans un médaillier à part. Comme l'indique Jean de Foville dans l'introduction de son catalogue, Prosper Valton semble avoir avant tout recherché de belles monnaies. Ce faisant, cette collection couvre un large champs chronologique et compte des exemplaires issus de toutes les régions du monde grec. On notera cependant une surreprésentation des pièces de l'époque classique (Ve-IVe siècle av.J.-C.) dont beaucoup ont été frappées dans les cités grecques d'Italie et de Sicile (pas moins de 272 exemplaires).