La collection des monnaies grecques compte près de 122 000 exemplaires d’or, d’argent et de bronze. Ce fonds couvre un large champ géographique et chronologique. Il comprend les toutes premières monnaies, frappées en Asie Mineure puis en Grèce à partir de la fin du VIIe siècle avant J.-C., les numéraires des cités et royaumes grecs des époques classiques et hellénistiques (Ve – Ier siècle av. J.-C.) localisés autant sur le pourtour méditerranéen qu’au Proche et Moyen-Orient ainsi que les séries de monnaies provinciales émises sous l’Empire romain (fin du Ier siècle av. J.-C. – fin du IIIe siècle ap. J.-C.). S'y ajoutent les monnayages de peuples non grecs tels ceux des Phéniciens, des Perses achéménides, des Carthaginois, des Parthes ainsi que ceux d’Arabie et d'Ibérie.

Voici quelques ouvrages particulièrement précieux pour l'étude de ces monnaies :