La BnF conserve de rares enregistrements de langue ou musique japonaises, dont les plus anciens ont été réalisés lors de l'Exposition universelle de 1900.