Le Mouvement révolutionnaire socialiste est issu de la fusion de l’Insurgé, groupe de résistance socialiste basé à Lyon, et de Libérer et Fédérer, groupe de résistance toulousain politiquement indépendant, doté d’un programme d’inspiration anticapitaliste et libertaire. L’événement à l’origine de cette fusion est l’arrestation en mars 1944 de Marie-Gabril Fugère, syndicaliste fondateur de l’Insurgé. Les organes de presse de ces deux groupes se rapprochent également et sortent un premier numéro commun en mars-avril 1944 incluant un « manifeste » ainsi qu’un « programme d’action ». Les deux groupes conservent néanmoins une certaine autonomie.