Ce panorama scientifique autour des Mérovingiens ne peut se dissocier des images d'Epinal qui sont attachées depuis la IIIe République à cette période. Tout écolier a eu un jour dans les mains un manuel scolaire montrant tantôt Clovis sur le pavois, l'épisode du vase de Soissons ou la représentation des "rois fainéants". La mémoire collective ne retient souvent que les personnages célèbres comme Clovis, les figures féminines hautes en couleur de Brunehaut et de Frédégonde, ou encore le "bon roi Dagobert" et le "Grand Saint Eloi" de la chanson enfantine.