Barthélemy, Joseph (1874-1945)

Juriste et homme politique, Joseph Barthélémy occupe à partir de 1914 la chaire de droit constitutionnel à la faculté de droit de Paris et la chaire d’histoire parlementaire et législative à l’École libre des sciences politiques. Élu député du Gers en 1919, il est d’abord un défenseur de la démocratie libérale, avant de connaître un tournant réactionnaire dans les années 1930. Il sera ensuite ministre de la Justice du régime de Vichy entre 1941 et 1943.

Boutmy, Émile (1835-1906)

Erudit, passionné par la Grèce ancienne et l’architecture, Emile Boutmy subit la double influence de son professeur, le philosophe et historien Hippolyte Taine, et de son parrain, le patron de presse Emile de Girardin. Grâce à celui-ci il entre dans la carrière d’éditorialiste politique. Sa renommée lui ouvre l’accès au milieu de la pensée libérale. Il parvient à en réunir les esprits les plus brillants pour fonder, en 1872, l'École libre des sciences morales et politiques, dont le projet fédérateur est celui de former l’élite dirigeante de la France.

Leroy-Beaulieu, Anatole (1842-1912)

Anatole Leroy-Beaulieu se fait connaître comme journaliste, analyste de la politique extérieure de l’Empire. A la suite de nombreux voyages, il devient spécialiste de la Russie et publie en 1880 L’Empire des tzars et les Russes, qui lui vaut une renommée internationale. Libéral, engagé dans les débats politiques de son temps, il soutient Dreyfus, défend la cause des peuples opprimés. A partir de 1883, il enseigne l’histoire de l’Europe contemporaine à l’Ecole libre des sciences politiques. En 1906, il succède à Boutmy à la tête de l’école.