En 1975, le législateur étend le champ du dépôt légal aux documents multimédias. A cette époque, le multimédia est « multisupport » : les documents collectés par la Bibliothèque nationale se composent d’éléments papier et d’éléments nécessitant un appareil de lecture. De fait, il s’agit essentiellement de matériel pédagogique, à destination des élèves comme des enseignants. Parmi ceux-ci, de nombreux supports transparents : films, films fixes, diapositives, parfois couplés à des dispositifs sonores et destinés à être projetés devant toute la classe ou visionnés individuellement.

Projecteur sonore Eumig Mark S 810 D

La firme autrichienne Eumig se distingue depuis sa fondation en 1919 par la conception et la réalisation de matériel audio et cinématographique haut de gamme pour un public amateur. En 1965, le projecteur Mark S 810 D est le premier projecteur super 8 autorisant la sonorisation du film durant sa projection.

Destinés à un usage familial, des projecteurs de ce type ont pu être utilisés également dans l’enseignement, pour projeter en classe des films à contenu pédagogique comme celui contenu dans ce document.

Consulter la notice de cet appareil sur le catalogue BnF-Archives et Manuscrits.

Lecteur de microfilms et cassettes audio Bell & Howell 756ADX

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Bell & Howell ajoute à son catalogue, jusqu'alors principalement dédié à l'industrie cinématographique, du matériel de projection de microfilm. Ce lecteur de microfilm est couplé à un lecteur de cassettes audio, autorisant la diffusion simultanée de l'image et du commentaire l'accompagnant.

Consulter la notice de cet appareil sur le catalogue BnF-Archives et Manuscrits.

Lecteur de films fixes Ambel La Belle Sentinel 16

Ce curieux objet que son fabricant, la firme belge Ambel ind., nomme La Belle, reçoit des cartouches renfermant un film fixe 16mm et une bande audio, dont le défilement est non seulement synchrone, mais encore sans fin : nul besoin de rembobiner film et bande en fin de lecture.

Les cartouches sont produites par Commpak spécialement pour cet appareil et accompagnée d'une documentation papier qui reprend le texte audible sur la bande audio.

Voir la notice d'un document conçu pour ce type de lecteurs.

Consulter la notice de cet appareil sur le catalogue BnF-Archives et Manuscrits.

Lecteur de diapositives Kindermann AV 100 Automat type 1357

Spécialisé dans la fabrication de matériel de projection, l'allemand Kindermann équipe après-guerre les écoles d'outre-Rhin en projecteurs de diapositives. , Kindermann équipe les écoles en projecteurs de diapositives. Sur ce modèle, la diapositive est projetée sur un écran escamotable directement intégré au projecteur et l'image, restituée par un jeu de miroirs.

Consulter la notice de cet appareil sur le catalogue BnF-Archives et Manuscrits.

Épiscope S.F.O.M type 573

L’Épiscope est un projecteur conçu, fabriqué et commercialisé en 1960 par la Société Française d’Optique et de Mécanique. L’Épiscope permet la projection de l’image agrandie de corps opaques.

Consulter la notice de cet appareil sur le catalogue BnF-Archives et Manuscrits.