Marc-Antoine Charpentier (1643-1704) a légué à la postérité une œuvre musicale d’une ampleur exceptionnelle, tant par la diversité des compositions que par leur nombre. Le compositeur, reconnu et apprécié à son époque, tomba dans l’oubli au XVIIIe siècle et ce n’est qu’au début du XXe siècle que ses œuvres furent peu à peu redécouvertes. Charpentier avait travaillé pour plusieurs personnages haut placés : Mademoiselle de Guise, le Dauphin, Philippe d’Orléans, duc de Chartres. Il collabora aussi avec Molière et sa troupe après la rupture de celui-ci avec Lully. Il dirigea la musique de l’église Saint-Louis des Jésuites à Paris, puis de la Sainte-Chapelle du Palais à la fin de sa vie.