En 1975, le législateur étend le champ du dépôt légal aux documents multimédias. A cette époque, le multimédia est « multisupport » : les documents collectés par la Bibliothèque nationale se composent d’éléments papier et d’éléments nécessitant un appareil de lecture. De fait, il s’agit essentiellement de matériel pédagogique, à destination des élèves comme des enseignants. Parmi ceux-ci, de nombreux supports transparents : films, films fixes, diapositives, parfois couplés à des dispositifs sonores et destinés à être projetés devant toute la classe ou visionnés individuellement.

Projecteur sonore Eumig Mark S 810 D

La firme autrichienne Eumig se distingue depuis sa fondation en 1919 dans la conception et la réalisation de matériel audio et cinématographique amateur. Lancé en 1965, le projecteur sonore Mark S 810 D témoigne des dernières avancées technologiques de la marque en matière de systèmes optiques.

Destinés à un usage familial, des projecteurs de ce type ont pu être utilisés également dans l’enseignement, pour projeter en classe des films à contenu pédagogique comme celui contenu dans ce document.

Lecteur de microfilms et cassettes audio Bell & Howell 756ADX

Bell & Howell Co., fondée en 1907 par deux projectionnistes américains, est une société spécialisée dans la fabrication d’appareils d’enregistrement et surtout de transmission de sons et de vues à destination des établissements scolaires et des entreprises. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Bell & Howell Co. ajoute à son catalogue du matériel de projection de microfilms, dont le modèle 756ADX. L'appareil combine un lecteur de microfilms 35 mm et un magnétophone à cassettes, permettant la projection simultanée et coordonnée d’images et de sons : microfilm et cassette audio dont insérés dans un même boîtier encastré à son tour dans l'appareil.

Lecteur de films fixes Ambel La Belle Sentinel 16

Le lecteur de films fixes La Belle Sentinel 16 fut fabriqué en Belgique par la société Ambel ind. Il permet la lecture et le visionnage de cartouches de marque Commpack, associant une bande de film fixe 16 mm et un enregistrement sonore sur bande magnétique, lus simultanément. Les cartouches étaient accompagnées de documentation papier qui en reprenaient le contenu. Voir la notice d'un document conçu pour ce type de lecteurs.

Lecteur de diapositives Kindermann AV 100 Automat type 1357

Kindermann & Co. est une entreprise allemande spécialisée dans la conception, la fabrication et la commercialisation de projecteurs et technologies de projection. Dans l’Allemagne d’après-guerre, Kindermann équipe notamment les écoles en projecteurs de diapositives.

Le modèle AV 100 Automat type 1357 est un projecteur pour diapositives. Il se présente comme une petite valise : l'écran de projection est logé à l'intérieur du couvercle et se déploie après ouverture sur le corps de l’appareil. La diapositive insérée est réfléchie sur l’écran par un système de jeu de miroirs.

Épiscope S.F.O.M type 573

L’Épiscope est un projecteur conçu, fabriqué et commercialisé en 1960 par la Société Française d’Optique et de Mécanique. Il permet la projection de corps opaques, soit tout document textuel ou graphique dont la technique n'est pas fondée sur le principe de transparence du support.