Chansons et musiques de la Première Guerre mondiale. Chansons de soutien aux poilus, chansons patriotiques.

Bataille de la Marne, Course à la mer, début de la guerre de tranchées. Le front se stabilise, la guerre s’enlise. L’arrière, témoignant son soutien et ses encouragements, s’adresse alors aux poilus à travers des chansons teintées d'un patriotisme inébranlable.

Le Caïd .- Chanteclair, chanson patriotique .- Les Coqs d'Or .- Ils n'passeront pas .- Jeanne d'Arc, chant patriotique .- Patrie, pauvre martyr obscur .- Peuple chante .- Le Régiment de Sambre et Meuse .- Souhaits à la France .- Valmy.

Le Caïd

Le Caïd est un opéra-bouffon créé à l’Opéra-Comique en 1849 par Ambroise Thomas (1811-1986), premier grand triomphe de ce compositeur français.

(4 versions)

Chanteclair, chanson patriotique

Air composé par Emile Durand (1830-1903), musicien et compositeur français. Il fut le professeur de Claude Debussy au Conservatoire de Paris.

"Chante, vieux coq, reprends ton rôle, reste droit sur ta pierre bien haut. Et c'est au fin fond de la Gaule la fête des Cocoricos."

Les Coqs d'or

Chanson créée par Théodore Botrel en 1916 et enregistrée par lui-même en 1923.

"Coq d'Or, du clocher de Strasbourg, ne vois-tu rien venir de France ? Je vois venir la délivrance qui s'avance au son du tambour."

(1 version)

Ils n'passeront pas

Chanson créée en 1916 en hommage et en soutien aux soldats de Verdun. Conçue pour « saigner à blanc l'armée française » (Mémoires du général Erich von Falkenhayn), cette bataille eut lieu du 21 février au 19 décembre 1916, près de Verdun. Elle fut la plus longue bataille et l'une des plus dévastatrices de la Première Guerre mondiale et de l'histoire de la guerre...

Jeanne d'Arc, chant patriotique

Musique composée par Charles Pourny (1839-1905), paroles écrites par Gustave Carlet.

(1 version)

La Marseillaise

La Marseillaise fut écrite et composée en 1792 par Claude Joseph Rouget de Lisle (1760-1836) et adoptée définitivement comme hymne national français en 1879. Pendant la Première Guerre mondiale, elle est chantée des centaines de fois à travers toute la France : sur le front les alliés la reprennent en choeur et à l'arrière elle est mise en scène dans les cafés-concerts et les théâtres. Le 14 juillet 1915, les cendres de Rouget de Lisle sont transférées aux Invalides.

Pauvre martyr obscur !

L'œuvre est créée en 1886. La musique est composée par Emile Paladilhe (1844-1926) et le texte écrit par Louis Gallet (1835-1898), Victorien Sardou (1831-1908) et Hector Salomon (1838-1906). "Pauvre martyr obscur, humble héros d'une heure te salue et te pleure. La légende apprendra ton nom à nos enfants : ils l'garderont toujours en mémoire bénie, ils revivront en toi qui nous donnes ta vie."

Peuple chante

Chanson composée par Jules Vercolier en 1911.

"Chante la chanson des aïeux ! Chante la chanson de tous ceux qui, jadis, donnèrent leur vie pour la grandeur de la patrie !"

(4 versions)

Le Régiment de Sambre et Meuse

"Le Régiment de Sambre et Meuse reçut la mort au cri de liberté, mais son histoire glorieuse lui donne droit à l'immortalité" Musique composée par Robert Planquette, paroles de Paul Cézano (1870). Le Régiment de Sambre et Meuse est créé pendant la Révolution française. Il traverse le Rhin en 1796 et participe à la Campagne en Allemagne en 1796-1797.

Souhaits à la France

Musique d'Emile Pessard (1843-1917), sur des paroles d'Emile Dubois (18..-19..). Cette version des Souhaits à la France fut publiée une première fois en 1911 mais la chanson ne rencontra le succès qu'avec la réédition de 1914 lorsque les paroles s'inscrivirent dans le contexte de la Première Guerre mondiale : "Soyons digne de la patrie".

Valmy

Valmy est le nom de la première victoire décisive de la Révolution, le 20 septembre 1792, opposant l'armée française à l'armée prussienne.

(1 version)