Présente dès le début du 19e siècle (voir, par exemple, l’austère Journal des artistes, fondé en 1827), la presse artistique française ne naît véritablement qu'en 1859 avec l’apparition de La Gazette des beaux-arts, publication  richement illustrée et comptant de prestigieuses signatures, dont l’existence se poursuivra… jusqu'en 2002 ! Elle supplante rapidement L'Artiste, créé en 1831 et dont elle s'inspire en partie, suscitant à son tour des titres concurrents, telle La Revue de l'art ancien et moderne (1897-1937), assez proche par son conservatisme esthétique... Car, mis à part les éphémères L'art moderne (1875-76) ou L'Impressionniste (1877), rares sont les publications qui soutiennent l'art d'"avant-garde" de leur temps, celui-ci  se réfugiant souvent dans les petites revues littéraires comme La Plume (1889-1914),  La Revue blanche (1891-1903) ou Les Soirées de Paris (1912-14), qui anticipent déjà sur les publications militantes de la période suivante, Sic (1916-19), L'Esprit nouveau (1920-25) ou La Révolution surréaliste (1924-29), pour ne citer que quelques titres... Une autre catégorie de ces périodiques s'adresse aux collectionneurs et acheteurs, tels Le Cabinet de l'amateur et de l'antiquaire (1842-63) ou le Journal des amateurs d'objets d'art et de curiosité (1857-85), secteur que monopolisera La Gazette de l'Hôtel Drouot à partir de 1891. Dans le sillage des expositions universelles des revues d'"art industriel" voient le jour, dont L'Art pour tous (1861-1906) est le prototype et Le Japon artistique (1888-91) l’un des plus brillants exemples. Dans un registre voisin, celui des "arts décoratifs", régneront  tour à tour la Revue des arts décoratifs (1880-1902) et Art et décoration, un titre né en 1897 et encore vivant aujourd’hui… Une diversité à laquelle il faudrait ajouter les revues d’architecture, les plus importantes d’entre elles (la Revue générale de l'architecture et des travaux publics, 1840-1888 ; La Construction moderne, 1885-1945 ; L'Architecture", 1888-1939,…) étant consultables en ligne sur le site de la Bibliothèque de la Cité de l'architecture et du patrimoine.