Depuis la carte de Gaule héritée, à la Renaissance, du géographe alexandrin Claude Ptolémée, l’image cartographique de notre pays s’est transformée, révélant des changements de plusieurs natures : progrès des connaissances géographiques, évolution  de la perception du territoire,  élargissement du périmètre de la cartographie. Les cartes générales du royaume, de ses provinces ou de ses divisions administratives (diocèses, gouvernements, généralités, etc.) sont l’œuvre des géographes du roi, dit ‘ de cabinet’, qui dessinent un portrait du royaume à partir d’une documentation souvent disparate, rassemblée sur leur table de travail.

A petites échelles, ces cartes permettent de se représenter le territoire, mais sont insuffisantes pour agir sur le terrain. Au contraire, les plans de places fortes, de marches et de batailles ou encore les cartes des frontières et de l’état-major (XIXe siècle) ont été dressés sur place par des ingénieurs militaires pour servir à la défense ou aux accroissements du royaume, en portant si besoin la guerre hors de France.

Avec les plans d’arpentage, plans terriers et cadastraux se met en place un outil précieux de l’administration fiscale. Les cartes topographiques –telle la fameuse ‘Carte de Cassini’ (XVIIIe siècle) –, les plans d’embellissements urbains, les cartes des ressources géologiques et minières ou les cartes issues de la Statistique nationale, déploient sous nos yeux une vision rapprochée du territoire, formant autant d’outils d’analyse, de gestion ou de mise en valeur du pays. Enfin, avec les levés hydrographiques effectués sur les côtes de France ou la cartographie des routes et des canaux issue du corps des Ponts et Chaussées, les cartes sont aussi utiles aux transports et aux échanges, qui favorisent le développement économique. Belles, déroutantes ou austères, les cartes de France nous livrent ainsi une mine d’informations sur l’évolution géographique de nos régions et de nos terroirs, mais reflètent aussi les changements dans la conception du territoire et les usages sans cesse renouvelés de la cartographie.

Accès chronologique

L'accès chronologique donne à voir l'évolution des représentations du territoire français du XVIe au XXe siècle.

Accès géographique

L'accès géographique met en valeur les ensembles cartographiques consacrés à chaque région française, y compris les régions et territoires d'outre-mer.

La carte de Cassini

Accès à la Carte générale de la France de Cassini (1756-1815) par région et par numéro de feuille, ainsi qu'au tableau d'assemblage de la série.