1 400 ouvrages de Gallica seront versés dans Wikisource

0

La Bibliothèque nationale de France et Wikimédia France ont signé un accord de partenariat qui va permettre à tous les internautes, au travers de Wikisource, d’avoir accès aux transcriptions d’oeuvres tombées dans le domaine public issues de Gallica. Au final, ce sont 1 400 textes en français qui vont être intégrés à Wikisource.

Ces textes, numérisés par la BnF, ont bénéficié d’une transcription automatique afin de permettre la recherche directe dans le texte. Toutefois, sur des textes anciens, cette reconnaissance automatique introduit souvent deserreurs. Ce partenariat va permettre aux internautes de participer à la correction des textes afin que ceux-ci soient en tout point conformes avec la version originale.

Au travers de ce partenariat, Wikimédia France valorise le travail effectué par les internautes sur le projet Wikisource et démontre que les collaborations entre des projets menés de front par des bénévoles, comme Wikisource et Wikipédia, et des organismes publics comme la BnF, permettent d’ouvrir au plus grand nombre l’accès à des ressources littéraires de qualité. La correction collaborative des textes numérisés hébergés sur Wikisource offre au lecteur une qualité et une fiabilité uniquement possible au travers d’une correction humaine respectueuse du texte original.

Wikisource est un projet Wikimedia créé en 2003 qui a pour but de mettre à disposition du plus grand nombre des retranscriptions d’oeuvres tombées dans le domaine public ou publiées sous licence libre.

Le projet a d’ores et déjà recueilli 50 000 textes, tous dans le domaine public ou sous licence libre, qui permettent au grand public d’avoir accès librement à ces livres souvent anciens. Les enseignants, élèves et étudiants travaillant sur des oeuvres anciennes font partie du public visé par Wikisource, mais l’objectif est bien de créer une bibliothèque virtuelle riche et fiable.

(communiqué de la BnF et de Wikimedia France)

Publié initialement le 9 avril 2010.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.