Le Blog
Gallica
La Bibliothèque numérique
de la BnF et de ses partenaires

Le Bal anthropométrique de Simenon, la naissance d'un phénomène d'édition

0
28 août 2019

A l'occasion de la réédition de l'intégralité des œuvres de Georges Simenon et à l'approche du trentième anniversaire de sa disparition, retour sur l'événement qui a lancé sa carrière littéraire et fait connaître au public son mythique Commissaire Maigret : le "bal anthropométrique".

Au soir du 20 février 1931, une foule bigarrée trépigne devant les portes du cabaret La Boule blanche, à Montparnasse, haut lieu de la vie nocturne parisienne. Smokings et fourrures côtoient salopettes et robes échancrées – étrange spectacle ! Tout ce beau monde a été "convoqué", plus que convié, à un mystérieux "bal anthropométrique" dont le carton d’invitation reproduit la fiche de police du fameux malfaiteur Jules Bonnot.
 

On remarque les chanteuses Damia et Suzy Solidor, les écrivains Francis Carco, Colette, Armand Salacrou, Marcel Achard, Francis Jeanson, le peintre Kisling, des hommes politiques, des vedettes. On s’est déguisé en apache des fortifs, en mac, en gagneuse, en mauvais garçon et en fille des rues. Le Tout-Paris s’encanaille joyeusement sur la musique d’un orchestre antillais, danse et boit jusqu’à sept heures du matin.
 

Le lendemain, la presse rend compte avec un bel ensemble de cet événement mondain, le plus médiatisé de l’avant-guerre, au point qu’on manque d’oublier ce qu’il célébrait : la parution des deux premiers Maigret chez Fayard, Monsieur Gallet décédé et Le Pendu de Saint-Pholien, qui sont aussi les deux premiers romans que produit sous patronyme Georges Simenon, qui vient de fêter ses vingt-huit ans. C’est lui qui a eu l’idée de ce lancement original et spectaculaire avec son ami Pierre Lazareff, jeune journaliste de quatre ans son cadet.

Le nom de Simenon, que personne ne connaissait la veille, est sur toutes les lèvres ; sa créature de papier, le commissaire Jules Maigret, ne savait pas que, plus de quarante ans plus tard, en 1972, il vivrait sa soixante-quinzième et ultime enquête dans Maigret et monsieur Charles.
 

Jean-François Merle, éditeur aux Presses de la Cité
 

Découvrez sur ce site quelques éléments biographiques sur Georges Simenon et retrouvez une sélection de documents en lien avec son œuvre dans le "Gallica vous conseille" qui lui est consacré.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.