Le cinématographe est né le 28 décembre 1895, à Paris. Le premier article à propos de cette nouvelle invention paraît le surlendemain dans le quotidien Le Radical. En 1896, des revues de vulgarisation publient plusieurs articles sur cette invention des frères Lumière, mais leur point de vue est strictement technique. Au début du XXe siècle apparaissent les premières revues consacrées exclusivement au cinéma : le Fascinateur (1903) puis Photo-Ciné (1905). Elles proposent quelques portraits et annonces qui s’adressent plutôt aux professionnels. Il faut attendre 1914 pour que naisse le Film, première revue grand public. Sous l’influence d’Henri Diamant-Berger, qui en prend la direction en 1916, le Film fait paraître les premières critiques et donne au cinéma ses lettres de noblesse. Louis Delluc, brièvement rédacteur en chef du Film, fonde plusieurs revues concurrentes, Cinéa et le Journal du ciné-club. Après la Grande Guerre, les revues de cinéma se multiplient, mais le succès commercial tarde à venir.