L’arrière participe à l’effort de guerre et souhaite manifester sa solidarité envers les poilus. La chanson se fait le relais de ce message. Par l’intermédiaire des artistes et de leurs représentations au Théâtre aux Armées, la société française toute entière proclame sa confiance absolue envers les soldats du front.