A partir de 1963, Fred Deux, dessinateur, graveur et romancier, enregistre à l'aide d'un magnétophone le récit de sa vie. Cette autobiographie sonore sera enregistrée entre 1963 et 1994 (numérisation des cassettes audio originales par la Bibliothèque nationale de France). Ce corpus vous propose à l'écoute l'intégralité de ces enregistrements.
 

Apprenti-électricien aux cours du soir du Conservatoire national des arts et métiers de 1941 à 1943, marquisard et résistant, Fred Deux devient libraire à Marseille en 1948, où il explore la littérature et découvre les oeuvres d'André Breton et le manifeste du surréalisme. Il fonde le sous-groupe des surréalistes de Marseille et commence son activité de plasticien.
En 1951, il s'installe à Paris et rencontre sa future femme Cécile Reims, graveuse et écrivaine, ainsi qu'André Breton et les surréalistes de Paris. Il prend rapidement son indépendance et présente dès 1954 sa première exposition personnelle.
En 1958, sous le pseudonyme de Jean Douassot, Fred Deux publie Gana, premier récit largement autobiographique.
A partir de 1962, il commence à enregistrer sa biographie. Parallèlement, une coexistence de l'écriture et du dessin caratérise progressivement son oeuvre, coexistence aboutie à partir de 1977 et incarnée par ses "livres uniques" (La Malemort, La Matrice, La Règle).
En 1980, Fred Deux et Cécile Reims s'installent dans le Berry, à La Châtre. Fred Deux y réalisera notamment en 1987 La Vie m'agit, livre unique.
Certaines oeuvres de Fred Deux seront reprises et gravées par Cécile Reims. En 1971, ils fondent le Centre d'art contemporain de Lacoux (CACL).
Fred Deux s'éteint le 9 septembre 2015, à l'âge de 91 ans.