Le Blog
Gallica
La Bibliothèque numérique
de la BnF et de ses partenaires

Une visite du site Bibliothèques d’Orient

Patrimoines Partagés
1
17 janvier 2018

Dernier né de la collection Patrimoines partagés, le site Bibliothèques d’Orient est une présentation de ressources choisies dans Gallica qui propose côte à côte des documents issus des collections de la Bibliothèque nationale de France, et d’institutions de recherche au Moyen-Orient.

 

Le site a pour ambition de contribuer à la préservation et à la valorisation d’un patrimoine méconnu, difficilement accessible, tout en illustrant les échanges entre la France et les pays de la Méditerranée orientale, tous partageant depuis des temps immémoriaux une indéniable communauté de destin.
Bibliothèques d’Orient répond à un concept novateur sur plusieurs plans. D’une part il n’est pas fréquent de voir réunies dans un même site, pour la plus grande commodité du public, des ressources issues d’institutions publiques et privées. Participent ainsi l'Institut français d’archéologie orientale et l’Institut dominicain d’études orientales au Caire, le Centre d’Études alexandrines à Alexandrie, l'Institut français du Proche-Orient et la Bibliothèque orientale de l’université Saint-Joseph à Beyrouth, l'École biblique et archéologique française à Jérusalem, l'Institut français d’études anatoliennes et la fondation SALT research à Istanbul. D’autre part, le conseil scientifique réuni pour ce projet est à l’origine d’une dynamique vertueuse d’échanges entre chercheurs et bibliothécaires, que l’on a rarement vu jusqu’à présent à ce degré de granularité. Ensuite, le site est trilingue français-anglais-arabe, ce qui amplifie la portée des contributions publiées. Enfin, il est publié en écho à l’importante exposition "Chrétiens d’orient, 2000 ans d’histoire" qui, après l'Institut du Monde arabe, sera visible jusqu'en juin au Musée des beaux-arts de Tourcoing ; à ce titre, il présente en intégralité les documents et objets prêtés ou numérisés pour cette occasion par la Bibliothèque nationale de France.
 
Dans un premier temps, pour des raisons pratiques, la sélection se limite à un périmètre restreint, aussi bien dans l’espace que dans le temps. Sur le plan géographique, elle s’étend à l’Égypte, la Palestine, le Liban, la Syrie, la Turquie, la Jordanie et l’Irak, ainsi que l’Arabie du Nord-Ouest, dite Arabie Pétrée, qui font partie du même ensemble historique. Le reste de la péninsule arabique est exclu, ainsi que les anciennes possessions européennes et nord-africaines de l’Empire ottoman. Sur le plan chronologique, seuls sont retenus les documents qui, d’une façon ou d’une autre, se rattachent à la période 1798-1945, ce qui correspond à la genèse du Moyen-Orient contemporain et, côté français, à l’essor de l’intérêt du grand public pour la région.
 
C’est en effet la période où, grâce aux transports devenus plus faciles...


A. Bonfils, la gare de Mâllakah 1912
 

... grâce à l’essor de la photographie...


Abdullah frères, Vue de Beïcos, rive asiatique du Bosphore, 1882
 

... l’Orient ancien et moderne raconté par les armées de Bonaparte prend corps aux yeux du plus grand nombre, curieux et même avide d’en découvrir les langues, les populations et leurs modes de vie, tandis que la connaissance scientifique se donne des cadres institutionnels, que les idéologies se forment puis s’affrontent. À cet âge d’or de l’orientalisme français, académique et esthétique, correspond, il faut bien le dire, l’âge d’or d’une pensée politique et d’une volonté d’hégémonie diplomatique lourdes de conséquences jusqu’à nos jours.
À terme, au fur et à mesure que les documents seront numérisés et mis en ligne, le site montrera tous ces aspects d’un passé que nous nous proposons d’explorer de façon plus thématique dans de prochains billets.
 


 

Pour l’heure, venez, remontons l’horloge du temps et partons en voyage sur les traces, disons, de votre arrière grand’mère. Au départ, c’est une grande admiratrice d’Ernest Renan et votre périple commencera par la Terre sainte...


Père R. Savignac, Sur les aires de Sébastiyeh, 1922, collection de l’EBAF
 
... à la recherche du christianisme des premiers temps et des chrétiens d’Orient dont le sort tragique suscite une énorme compassion.

De là, très vite, vous décidez de faire un détour par Alexandrie :

... car dans les faubourgs, les bains de mer de Ramleh vous attirent :

C. Pecnik, Ramleh… un itinéraire de physiographie et de médecine Alexandrie, 1901

Fascinée par la chaleur, la lumière, l’explosion des odeurs et des couleurs, votre aïeule se passionne alors pour les souvenirs laissés par les artistes et des savants emmenés par Bonaparte.

Puis elle prend conscience que de cette aventure découle une floraison d’expéditions et de découvertes archéologiques...

... linguistiques...

J.-F. Champollion, Grammaire égyptienne, 1836

... et que ces progrès de la connaissance éclairent de façon nouvelle notre propre histoire.

Étourdie de tant de nouveautés, ne sachant plus où donner de la tête, la voilà qui se plonge dans les Mille et une nuits et ne résiste pas aux sirènes de l’Exposition universelle, dont elle prépare la visite en apprenant le turc...

... dans l’espoir d’une rencontre avec le Sultan Abdul Aziz qui s’y rendait aussi. Mais nous nous égarons, laissons votre aïeule à sa destinée.
 
Cette brève rêverie ne donne qu’une idée succincte des pépites dont regorge le site.
Jugez-en par vous-même.
On y trouve les plus anciennes photographies connues de Jérusalem, daguerréotypes pris par Girault de Prangey vers 1842 ; une rarissime collection de plans d’assurances de Constantinople d’une précision de cadastre, fleuron de la bibliothèque de l’Institut français d’études anatoliennes ; sans parler du Carnet du Caire de Gérard de Nerval, qui à lui seul montre tout l’intérêt de la rubrique "Orient des écrivains", dont l’éditorialisation aboutie doit beaucoup à l’inépuisable énergie de Sophie Basch.
Et tant d’autres trésors, tant d’autres trouvailles inattendues !
Cet article inaugure une série de billets consacrée à Bibliothèques d’Orient. Nous vous donnons rendez-vous le mois prochain pour une autre rêverie.

 

Bibliothèques d’Orient a été réalisée grâce au soutien de

Commentaires

Soumis par Richard Przybysz le 18/01/2018

Excellent exposé, qui suscite le désir d'ouvrir toutes grandes les portes de l'Orient, et de construire des passerelles!

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.