Le Blog
Gallica
La Bibliothèque numérique
de la BnF et de ses partenaires

Splendeurs manuscrites de l’abbaye Saint-Pierre de Corbie

France Angleterre 700-1200
1
8 février 2018

Grâce au mécénat de la Fondation Polonsky, 800 manuscrits médiévaux antérieurs au XIIIe siècle, conservés à la BnF et à la British Library, sont en cours de numérisation. Partons aujourd’hui visiter un scriptorium du haut Moyen Âge où certains d’entre eux furent produits, l’abbaye Saint-Pierre de Corbie.

Fondée au VIIe siècle, l’abbaye Saint-Pierre de Corbie joue un rôle de premier plan durant la renaissance carolingienne. Dotée d’un scriptorium important, elle participe à la diffusion et à la conservation des textes, qu’ils soient sacrés ou historiques. Du verbe latin scribere, "écrire", le scriptorium désigne le lieu de l’abbaye où les moines réalisent des copies de livres, à partir de modèles. Les moines copistes travaillent sous le contrôle du bibliothécaire pour enrichir le patrimoine écrit de l’abbaye ou bien pour se doter des livres nécessaires aux pratiques liturgiques.

Les scènes représentant un moine copiste confiant un volume aux saints Pierre et Jean, patrons de Corbie, témoignent de la soumission du travail de copie à la grandeur et au prestige de l’abbaye. Présentes dans les premières pages des livres, elles sont une belle mise en abyme : le moine se représente lui-même ainsi que le manuscrit qu’il est en train de réaliser.

Parfois, l’image est accompagnée d’une représentation de l’auteur du texte (ici saint Jérôme) à son chevalet, tenant une plume pour écrire et un rasoir pour corriger ; le moine commanditaire du manuscrit est également représenté, prostré en signe humilité.

Découvrez les meilleurs témoins de ce méticuleux travail, les délicates lettrines historiées ou enluminées, qui occupent parfois autant de place que le texte lui-même sur la page de parchemin !

Le programme de la Fondation Polonsky "France-Angleterre 700-1200 : manuscrits médiévaux de la Bibliothèque nationale de France et de la British Library" permet la numérisation, la restauration, le catalogage ainsi que la valorisation scientifique de manuscrits d’une valeur inestimable. Retrouvez ici tous les autres billets de la série "France Angleterre 700-1200".

      

Commentaires

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.