Textes et dessins des enfants d'Izieu

Cette sélection présente 71 dessins et lettres ornées des enfants de la maison d’Izieu, issus de la collection Sabine Zlatin conservée depuis 1993 au département des Estampes et de la photographie de la BnF. 

Les dessins d'enfants présents dans la collection de Sabine Zlatin sont de plusieurs natures : 
- réalisés par les enfants accueillis par l'Oeuvre de Secours aux Enfants (OSE) au Solarium de Palavas-les-Flots dirigé par Sabine Zlatin de 1941 à 1942. Il s'agit de voeux adressés à Mme Zlatin pour son anniversaire le 13 janvier.
- réalisés individuellement par certains enfants, demeurés parfois anonymes ou portant la signature de leurs auteurs comme Octave Wermet (Otto Wertheimer) ou Max Tetelbaum qui dessine et peint plusieurs feuilles libres ou dans deux cahiers de dessin (rassemblant 13 oeuvres)
- réalisés collectivement l'été 1943 : les films fixes de "cinéma" destinés à des projections selon un procédé de lanterne magique : 3 films nous sont parvenus plus ou moins complets, chacun en deux "bobines", accompagnés parfois de tout ou partie de leur scénario

Les documents présentés dans cette sélection sont les voeux écrits et ornés adressés par la enfants à Mme Zlatin pour son anniversaire en janvier 1944.
Les lettres ornées ont été décrites en tant que manuscrits, même si elles portent des éléments graphiques et relèvent d'une catégorie différente.

Sabine Zlatin a constitué sa collection pour former la racine mémorielle et didactique du mémorial devenu Maison d'Izieu.
Le catalogue de la collection "Garde-le toujours" (1994) rend compte de son organisation en différents chapitres :
- Miron et Sabine Zlatin (1 à 71) - Les camps d'internement et maisons d'enfants (72 à 99) - Les dessins des enfants de Palavas (100 à 124) - La colonie d'Izieu, de la création à la rafle (125 à 222) - Dessins d'enfants (223 à 245) - Commémorations (246 à 267) - Documents divers (268 à 287)
Chaque pièce est numérotée, décrite sur le Catalogue général de la BnF catalogue.bnf.fr, et numérisée.
Les documents non libres de droits sont consultables sur Gallica Intramuros, dans les salles de lecture de la BnF et à la Maison d'Izieu.

>

La maison ouverte à Izieu par Sabine et Miron Zlatin en mai 1943 a accueilli jusqu’en avril 1944 plus d’une centaine d’enfants juifs, pour les soustraire aux persécutions antisémites. 
Au matin du 6 avril 1944, les 44 enfants et 7 éducateurs qui s’y trouvent encore sont raflés et déportés sur ordre de Klaus Barbie, un des responsables de la Gestapo de Lyon. À l’exception de deux adolescents et de Miron Zlatin, fusillés à Reval (aujourd’hui Tallinn) en Estonie, ils sont déportés à Auschwitz et gazés dès leur arrivée, seule Léa Feldblum reviendra de déportation.
Quelques semaines après la rafle Sabine Zlatin est revenue à Izieu. Elle sauve alors tous les documents laissés dans la maison mise à sac : lettres et dessins des enfants, mais aussi papiers administratifs. Ce trésor restera enfoui dans son appartement parisien de longues décennies jusqu’au moment où le procès de K. Barbie réveille l’intérêt en France pour la colonie des enfants réfugiés à Izieu et le tragique destin de 44 d’entre eux.
En 1993 elle donne ces documents à la BnF. A son décès, la Maison d’Izieu devient son légataire universel. 
Cette sélection réunit 47 documents dessinés réalisés par des enfants de la maison d’Izieu (dont 2 cahiers regroupant 17 dessins, 6 vœux d’anniversaire ornés, 3 films fixes en 2 bandes chacun). 24 pièces parfois recto-verso ont été dessinées à Palavas lorsque Sabine Zlatin était responsable du Solarium marin. 

La totalité de la collection Zlatin, qui comprend des documents d'archive non libres de droits, est disponible sur Gallica Intramuros, depuis les postes des salles de lecture de la BnF. 

 

>

Nos partenaires

>
>