Detailed information

Title : 
Froissart, Roman de Meliador .
Author : 
Froissart, Jean (1337?-1410?). Auteur du texte
Publication date : 
1390-1400
Type : 
manuscript
Language : 
french
Format : 
France (Nord ou Nord-Est). - Deux colonnes de 34 vers par page , écriture gothique textura à l'encre foncée. - Une miniature en tête du feuillet 1 (180 X 105 mm) accompagnée d'une lettre ornée et d'un encadrement à double baguette (rouge, bleu et or), ornée de rinceaux , et de deux extrémités par deux dragons. initiales champies. Initiales rehaussées de jaune au début de chaque vers. Rubriques précédant les insertions lyriques. - Parchemin, piqûre apparente. - 2 gardes de papier + 227 feuillets + 2 gardes de papier. - 330 × 240 mm (just. 210 × 180 mm). - Les feuillets 226-227 sont blancs mais réglés. Il manque (avec lacune de texte et présence de talon) un feuillet entre les feuillets 40 et 41, 209 et 210, deux feuillets entre les feuillets 225 et 226, Il manque (sans lacune de texte, présence d'un talon) un feuillet entre les feuillets 211 et 212. Signatures, réclames. - Réglure à l'encre foncée. - Reliure de veau raciné aux armes et chiffre de Napoléon Ier. Dos à 6 nerfs, pièce de titre de maroquin rouge, « Roman du roy Artus»
Description : 
Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.
Description : 
Froissart, Roman de Meliador : « En ce temps que li rois Artus / Qui tant fu plain de grans vertus / de sens, d'onneur et de larghece / regnoit au point de sa jonece ... -... Mais je vous voeil, il est mestiers /Ains que j'en die plus avant /Nommer nom et sournom devant /Dou gentil signeur qui ce livre / Me fist faire et qui me delivre ». Récit en octosyllabes ( 30 770 vers) contenant 79 insertions lyriques de Wenceslas de Luxembourg. Incomplet de la fin, le texte a été amputé des derniers feuillets avant de nommer le commanditaire.
Description : 
Ce manuscrit est l'unique témoin de la seule version connue de Meliador, qui résulte probablement du remaniement, par Jean Froissart lui-même, d'une première rédaction, à la demande de Wenceslas de Luxembourg, duc de Brabant (1337-1383). Selon Marie-Hélène Tesnière, il s'agit de la troisième version, postérieure à celle qui fut lue devant Gaston Fébus, au cours de l'hivers 1388-1389.Charles d'Orléans possédait une copie luxueuses de ce texte, aujourd'hui perdue. Ce manuscrit est mentionné pour la dernière fois dans l'inventaire de 1466 du château de Blois. Quatre feuillets d'un autre manuscrit du même poème sont conservés sous la cote NAL 2374 Selon Nathalie Bragantini-Maillard, le premier feuillet ayant souffert de l'absence de reliure à une époque de la vie du manuscrit, ses lettres ont été retracées à l'encre noire par une main qui a pu commettre des erreurs. Les annotions ont été relevées par Nathalie Bragantini-Maillard : f. 226. «Meliador», «communement et le plus», «les hommes vivent en une diverse / maniere car verité ne les peult pas / tous gouverner» (main du XVe siècle).f. 227. Ebauche de virelai : «Jamés n'aray joye / Ne jour de plaisir / Tant que je revoye / Jamés / Tant que je revoye / Ma[...]lle esperance / Jamés» (écriture cursive ); «Il y a en cy Roma[n du roy Artus tant] / Rondelés que bal[ades....» (cursive de petit module). Reliure restaurée en 2012.
Description : 
Lieu de copie : France (Nord ou Nord-Est)
Rights : 
public domain
Identifier : 
ark:/12148/btv1b9061107h
Source : 
Bibliothèque nationale de France. Département des manuscrits. Français 12557
Relationship : 
http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc437417
Provenance : 
Bibliothèque nationale de France
Date of online availability : 
27/02/2019


Help with consultation

Pictograms used