Informations détaillées

Titre : 
Commentarii notarum tironianarum.
Date d'édition : 
IXe s. (première moitié)
Type : 
manuscrit
Langue : 
latin
Format : 
France. - Minuscule caroline; une main principale, avec l'intervention ponctuelle d'une seconde (uniquement au f. 45v?). La main principale utilise couramment le 'a' ouvert et de nombreuses ligatures (nt, ct, rt, et, re, rs), ainsi qu'un g oncial dont la panse inférieure, ouverte, est recourbée vers le bas (cf. f. 12v, 13r, 27v, etc.). Titres rubriqués (avec traces d'argent oxydé) et notes initiales de capitula en capitales mêlés d'onciales. - Décoration des notes initiales dans un style franco-insulaire (par exemple, f. 18v, 61v et 69v) ou bien purement continental (voir f. 87r: Attius). - Parch. - 95 f. à trois col. - 235 x150 mm (just. 175 x 110 mm). - Reliure de parchemin souple sur carton, avec traces de lacets; titre au dos: « liber notarum ». - Estampille de la Bibliothèque royale (Ancien régime, avant 1735), modèle identique à Josserand-Bruno, p. 268, type B n° 5
Description : 
Appartient à l'ensemble documentaire : RegiaCarol
Description : 
Cette copie acéphale, mais complète à l'origine, des Commentarii (ms. F de Schmitz), présente, comme c'est souvent le cas chez les autres témoins, un agencement particulier du dernier commentarius portant sur les noms bibliques. L'éditeur a publié sur une planche à part les notes se trouvant au f. 94 (pl. 127). Les signatures de cahiers, toutes conservées, sont notées au moyen de lettres de B à M, le cahier A étant perdu, qui sont précédées de l'abréviation pour quaternion: « QR. B » (8v), « QR. C » (16v), « QR. D » (24v), « QR. E » (32v), « Q. F » (40v), « Q. G » (48v), « Q. H » (56v), « Q. I » (64v), « Q. K » (72v), « Q. L » (80v), « Q. M » (88v); les lettres sont entourées de graphismes (palmettes, rinceaux, encadrements, etc.), différents pour chaque cahier. Le ms. a subi des corrections par une seconde main en plusieurs endroits. Enfin, un certain nombre de mots ont été soulignés à l'aide d'un trait avec boucles et vagues, toujours sur le même modèle, possiblement de la main du XVIe s. qui a rédigé la note au f. 1r.f. 1-94. Commentarii notarum tironianarum, sans titre: « Quosdam (9,44) ... Platiola (Plateola, 120,78). Hic finem faciunt notas. Zacheus (127,2) ... Agar (127,71) ». Manquent les notes: ab (1,1) ... quas (9,43).f. 95. Une liste de noms notée à l'envers (au XIIe s.?): « Berardus Andreas Guichardus Hugo Petrus Po(n)cius do(m)n(us) abb(a)s St(e)ph(anu)s ».
Description : 
Bien que Schmitz ait attribué ce ms. au Xe s., les nombreuses ligatures et les archaïsmes graphiques tendent à placer la date de sa copie dans la première moitié du IXe s., sans toutefois permettre de localiser précisément son lieu de copie. Une note difficilement lisible (en partie en notes tironiennes) au f. 1: « [...] de arte notaria [...] » peut-être de la main de Nicolas Le Fèvre(1544-1612), à qui le ms. a appartenu avant d'être acquis avec d'autres mss. par Jacques-Auguste de Thou (1553-1617), dont la marque de possession effacée est peut-être à chercher parmi les différents grattages apparaissant au f. 1. Il figure au catalogue de 1617 (Dupuy, 653) sous le n° [644]: « Liber notarum Tyronis. 4° ». En 1680, il a été acheté par Jean-Baptiste Colbert avec les autres mss. de Thou. Il a ensuite été acquis par la Bibliothèque du roi en 1732 avec les mss. de Colbert.
Description : 
Lieu de copie : France
Droits : 
domaine public
Identifiant : 
ark:/12148/btv1b8478992t
Source : 
. Latin 8778
Notice du catalogue : 
http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc20994q
Provenance : 
Bibliothèque nationale de France
Date de mise en ligne : 
16/07/2012


Aide à la consultation

Pictogrammes utilisés