Detailed information

Title : 
Miscellanea de artibus liberalibus:Fortunatianus;Augustinus Hipponensis; Porphyrius; Alcuinus; [Augustinus]; Apuleius Madaurendsis;Flaccus Rebius; Boetius; Arrianus; Marius Victorinus; Beda; Isidorus Hispalensis; Servius; Fulgentius; Lupus Ferrariensis
Author : 
Fortunatianus. Auteur du texte
Author : 
Augustinus Hipponensis. Auteur du texte
Author : 
Porphyrius. Auteur du texte
Author : 
Alcuinus. Auteur du texte
Author : 
[Augustinus]. Auteur du texte
Author : 
Apuleius Madaurendsis. Auteur du texte
Author : 
Flaccus Rebius. Auteur du texte
Author : 
Boetius. Auteur du texte
Author : 
Arrianus. Auteur du texte
Author : 
Marius Victorinus. Auteur du texte
Author : 
Beda. Auteur du texte
Author : 
Isidorus Hispalensis. Auteur du texte
Author : 
Servius. Auteur du texte
Author : 
Fulgentius. Auteur du texte
Author : 
Lupus Ferrariensis. Auteur du texte
Publication date : 
800-900
Contributor : 
Aymar de Ranconnet. Ancien possesseur
Type : 
manuscript
Language : 
latin
Format : 
Abbaye de Fleury-sur-Loire. - (?). - Minuscule caroline, avec quelques caractères onciaux ; plusieurs mains, dont celle d'« Alitramnus » (voir f. 85v) ; des réserves (probablement pour les rubriques); titres en capitale à l'encre. - sans décoration. - Parch. - I-II +107+I f. (ff. 1-44, 46-108) à deux col. - 310 x 240 mm (just. 260 x 205 mm). - Reliure de maroquin fauve sur ais de bois à décor doré et argenté aux armes et chiffre de Charles IX : plats (b16), cartouche (titre « rethorica Fortuniani (sic) cum aliis »), dos (b16) ; tranchefiles bleu/blanc, mention pour le doreur (f. I) « moullure d’argent en champ une vignette d’argent », tranches dorées, traces de quatre fermoirs, de boulons et de sabots; reliure restaurée en 1973. - Estampille de la Bibliothèque royale (Ancien régime, à partir du XVIIe s.), modèle identique à Josserand-Bruno, p. 264, type A n° 1
Description : 
Numérisation effectuée à partir d'un document original.
Description : 
Appartient à l'ensemble documentaire : RegiaCarol
Description : 
Quelques titres ont été notés de la main de Ranconnet (f. 1, 15v, 36, 86, 93 ); rognure importante des folios, postérieure à 1559 (voir par ex. le titre noté par Ranconnet au f. 86); le contenu de ce ms. présente une forte ressemblance avec celui du ms. de Berlin, Deutsche StaatsBibl. Lat. qu. 687, dans lequel se trouvent notamment les mêmes trois extraits du De dialectica d'Alcuin qui précèdent les Categoriae decem (voir Aristoteles lat. Cod. suppl. p.107, n° 2089).f. 1-15r. FORTUNATIANUS,De arte rhetorica (transmis anonymement): « quisquis rethorico festinat tramite doctus ... partes oratoris officii quod (sic, quot leg.) sunt? ... non alter exorsus est » (éd. Halm 1863, Rhetores latini minores, Leipzig, p. 81-134 ; Schaller, Könsgen, 1977, n° 13829 ; cf. CPPM 3A , n° 430, à propos des Principia rhetorices du (Pseudo-?) Augustin). f. 15v-19vb. AUGUSTINUS HIPPONENSIS, De dialectica (transmis anonymement): « dialectica bene disputandi scientia ... lepus deflexum est » (éd. J. Pinborg, Dorchester, 1975; remplace PL 32, 1409-1420; cf. CPPM 3A, n° 475, au sujet des problèmes d'attribution; maintenant considéré authentique, voir J. Pinborg, B. D. Jackson, Augustine De Dialectica, Dorchester, 1975; ce ms. fait partie des 11 ms. de la strate la plus ancienne).f. 19vb-24ra. PORPHYRIUS, Isagoge, traduction de Boèce: « incipit liber isagogarum Porphyrii. cum sit necessarium ... communitas quae tradationem (sic: communitatisque traditionem leg.) » (ms. 'Fc' de l'éd. Aristoteles latinus, I, 6-7, p. ); corrigé et glosé par des mains contemporaines et du XIIe s., cf. notamment f. 23 où le texte par endroit a été gratté et réécrit.f. 24r-26va. ALCUINUS, De dialectica (trois extraits transmis anonymement): 1) f. 24ra-25ra « topicorum id est localium argumentatio triplex est ... iudex iniquus conferendus est » (éd. PL 101, 968a12-972c2) ; 2) f. 25ra-vb « Periermoeniae (sic) dicuntur quasi de interpretatione ... Socrates non disputat » (éd. PL 101, 972c13-976a11) ; 3) f. 25vb-26va « argumentum est rei dubie adfirmatio ... et edictum est lex annua» (éd. PL 101,); cf. CSLM, II, ALC 26. f. 26va-36ra. [AUGUSTINUS]Categoriae decem (titre ajouté par la main qui corrige et glose le début du texte): « incipiunt cathegoriae sancti Augustini ad filium suum. cum omnis scientia disciplinaque artium ... aut indoctos manifestius erudire (sic) » ; cf. CPPM 3A, n° 476; Aristoteles Latinus I, 1-5.f. 36r-39va. APULEIUS MADAURENSIS, Periermeneias ( transmis anonymement): « studium sapientiae quam philosophiam uocamus ... per Ieremiae (sic) Apulei expliciunt in quibus continentur cathegorici syllogismi in periermeneis Aristotelis commentarium Boeti» [le mot "ieremiae" a été corrigé par Ranconnet ainsi: periheremenias]; (éd. Thomas, Leipzig, 1908, rééd. 1921: ms. sigle D ; voir Munk Olsen 1982, p. 24-25); f. 37ra, schéma des contrariae.f. 39va-b.Vie du grammairien Donat par un certain FLACCUS REBIUS (inconnu par ailleurs): « Incipit vita Donati grammatici. Flaccus Rebius Minucio Rutilo salutem... explicit uita domni Donati grammatici » (éd. Hagen, GL 8, p. CCLIX-CCLXI). Ce texte se trouve aussi dans le ms Kassel, Landesbibl. und Murhardsche bibl. Philol. 4°1 (du XIe s.) et dans un ms. autographe de Pierre Daniel (Berne 189) qui a pris copie de cette vie du grammairien sur notre ms. de Paris, ainsi qu'il le signale explicitement dans son titre: « vita Aelii Donati grammatici ex uetere libro Ranco(nneti) qui nunc Regis est in quo erat Fortunatiani Rhetorica, notae in Priscianum et alia quaedam » (voir Holtz 1981, p. 318 et G. Brugnoli (1989) «Questioni biografiche II. La Vita Donati grammatic Parisiana », Giornale italiano du fililogia 41, p. 291-295). f. 40r-42ra. ANICUS MANLIUS BOETIUS, Quomodo trinitas unus Deus ac non tres dii: « Anicii Manlii Severini Boetii v. c. et inl. ex consulis ordo patricii. incipit liber quomodo trinitas unus Deus, ac non tres dii ... uota subplebunt » (éd. PL 64, 1247-1256; H.F. Stewart, E.K. Rand, S.J. Tester, 1973, p. 2-30).f. 42ra-va. ANICUS MANLIUS BOETIUS, Utrum Pater et Filius et Spiritus sanctus de diuinitate substantialiter praedicentur: « incipit eiusdem ad sanctum Iohannem diaconum ecclesiae Romane. utrum Pater et Filius ac Spiritus sanctus de divinitate substantialiter praedicentur ... rationemque coniunge » (éd. PL 64, 1299-1302; H.F. Stewart, E.K. Rand, S.J. Tester, 1973, p. 32-36). f. 42va-43rb. ANICUS MANLIUS BOETIUS, Quomodo substantiae in eo, quod sint, bonae sint siue De hebdomadibus: « incipit eiusdem ad eundem quomodo substantiae in eo quod sint, bonae sint, cum non sint substancialia bona ... alia aliud omnia bona» (éd. PL 64, 1311-1314; H.F. Stewart, E.K. Rand, S.J. Tester, 1973, p. 38-50). f. 43rb-48vb. ANICUS MANLIUS BOETIUS, Liber contra Eutychen et Nestorium: « Anicii Manlii Severini Boetii v. c. et inl. ex consulis ordo patritii. incipit liber contra Eutychen et Nestorium ... atque omnium bonorum causa perscribit» (éd. PL 64, 1337-1354 ; H.F. Stewart, E.K. Rand, S.J. Tester, 1973, p. 72-128).f. 48vb-50va. CANDIDUS ARRIANUS, Epistola ad Marium Victorinum rethorem: « Candidi Arriani ad Marium Victorinum rethorem de generatione divina... corona iustorum atque sanctorum. explicit » (éd. Henry et Hadot, SC 68, 1960, p. 106-125: ms. de sigle: P). f. 50va-54va. MARIUS VICTORINUS, Epistola ad Candidum Arrianum: « Marii Victorini rethoris urbis Rome ad Candidum Arrianum ... in omni verbo semper confitentes » ( éd. Henry et Hadot, SC 68, 1960, p. 130-173; sur cette correspondance, voir Hadot, 1971). f. 54va-b. Trois poèmes anonymes sans titre et de longueur inégale, dont le rapprochement révèle une cohérence de thèmes, ont été ajoutés par une main postérieure (fin IXe ou Xe s.?): 1) f. 54va Carmen de categoriis (3 vers): « Ecce adsunt stellae ... corporis umbra » (éd. Schaller, Könsgen, 1977, n° 4131 ; M.-Th. d'Alverny 1964, p. 10, n. 1) ; 2) f. 54va-b Versus de syllogismorum categoricis: « Tu quicumque velis verum discere (a.c. : discenere p. c. sic) falso / disce cathegoricis ... aspice formas », ce même poème se trouve dans d'autres mss. dont Vendôme, BM, 127, f. 68v-69 et St-Gall, Stiftsbibl. 64, pp. 408-409 (cf. Munk Olsen 1982, p. 26 B.72); (éd. Schaller, Könsgen, 1977, n° 16570); 3) Carmen de Musis: « Clio gesta canens ... oma (sic, omnia leg.) Phoebus». (éd. Anth. Lat. n° 664).f. 55r-85vb. BEDA, De tabernaculo et uasis eius ac uestibus sacerdotum libri tres: « Prologus expositionis Bede de figura tabernaculi ... sunt tabulis parietum per omnia CONIUNCTAE ; / ff. 69-70/ quia futurae requiei et immortalitatis ...explicit liber tertius de tabernaculo testimonii. / Alitramnus me scripsit /» (éd. CC SL 119A (D. Hurst, 1969), p. 5-139). Le texte se termine avec le colophon en notes tironienne sous l'explicit. Le nom du copiste est noté selon le système syllabique (A-li-tr.am-n.us), les deux notes finales sont des radicaux normalement employés (cf. Colophons des mss. occ. 1965, I, p. 61, n° 456, citation incomplète). Dans les marges, la lettre K récurrente semble délimiter des passages du texte. Suite à l'insertion des gloses aux f. 69-70, sans perte de texte (en 2, 1003) la main qui copie le texte de Bède n'est plus la même; la lettre K n'apparaît plus dans cette portion.f. 69-70v. Gloses collectées sur Juvénal, alphabétisé: « abacon signum geometricum ... Yno vino greco» (éd. Goetz, Corp. gloss. lat. 5, 1894, p. 652-656; voir Munk Olsen, 1997, p. 55; Jeudy 1996, p. 270) ; le f. 70vb a été complété postérieurement: deux vers entrés par une main du XVe s.: « Dulce nimis studium ... »; un petit florilège métrique (écriture proche de celle qui a copié la vita Donati), composé d'extraits des Satires de Juvénal, des Satires de Perse et de quelques vers de Fortunat, de Prudence, d'Isidore, etc. (voir Munk Olsen, 1980, p. 124-125, n° 76).f. 86-92v. ISIDORUS HISPALENSIS, Etymologiarum liber quartus incomplet de la fin: « Incipit liber IIII. de medicina ... cibum dantes et potum[... » (éd. W. M. Lindsay, Oxford, 1911). Le texte débute par une table des chapitres (quelques gloses du XVe ou XVIe s. au f. 86r); 3 ff. ont été coupés, postérieurement à la signature des cahiers au XVIe s., mais avant que le ms. n'ait reçu sa foliotation. f. 93-94va. SERVIUS HONORATUS, Centimetrum: « Servius Honoratus Albino suo salutem ... precium voluntatis (voluptatis edit.) exsolvat. Marii Servii Honorati grammatici centimetrum explicit » (éd. H. Keil, Grammatici Latini, IV, 1864, p. 456-467). f. 94va-95va. LUPUS FERRARIENSIS, Genera metrorum Boetii : «quinque libros philosophicae consolationis. Insignis auctor Boetius ... quam variis terras animalia permeant figuris. observa autem quiquis ... in reliquis persimplices computari. explicit feliciter » (éd. Peiper 1871, p. xxv-xxviiii ; l'édition s'arrête à : permenat figuris).f. 95va-108vb. Anonymi glossae in Priscianum (titre ajouté; d'une autre main que celle de Ranconnet «glosse ad Priscianum (puisianum, sic?) »): « Incipiunt glosae ex primo libro Prisciani (PRN-). Constantinopoli scripsit ... de Tiara pilleo. explicit ». Les gloses couvrent les 18 livres de Priscien, avec une lacune du livre 9. Cette même collection se trouve dans le ms. Leyde, UB, VLO 37 (cf. Bischoff, Kat. II, n° 2246-7; Reims; fin du IXe s.; une partie du ms. viendrait de Fleury?) et, dans une version augmentée, dans le ms. Einsiedeln, SB, 32. Les quelques mots de vieux-haut allemand qui s'y trouvent ont été édités par Steinmeyer et Sievers (1879-1922, Die altochdeuschten Glossen, n° dxiv); voir des extraits du ms. d'Einsiedeln chez Hagen (GL8, p. clxxiv sqq.).f. 108vb. FABIUS PLANCIADES FULGENTIUS, Expositio sermonum antiquorum, fragment correspondant seulement au début: « incipit liber Fulgentii episcopi ad Calcidium grammaticum .... paramus [... ».
Description : 
Lieu de copie : Abbaye de Fleury-sur-Loire
Rights : 
public domain
Identifier : 
ark:/12148/btv1b8478988x
Source : 
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits. Latin 7730
Relationship : 
http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc13420r
Provenance : 
Bibliothèque nationale de France
Date of online availability : 
16/07/2012


Help with consultation

Pictograms used