Informations détaillées

Titre : 
Michel le Syncelle, Syntaxe. Commentaire anonyme de l'Iliade. Textes schédographiques.
Date d'édition : 
1275-1300
Type : 
manuscrit
Langue : 
grec ancien
Format : 
Papier oriental. - ff. 88. - 210 x 145 mm. - CAHIERS. 13 cahiers signés a-m dans l'atelier de reliure de Fontainebleau: 3 x 8 (24); 1 x 4 (28); 6 x 8 (76); 1 x 2 (78, deux feuillets isolés dont l'ordre doit être inversé); 1 x 8 (86); 1 x 2 (88). - ECRITURE. Copié en grande partie par Cyriaque Prasianos de Gallipoli, v. G. Cavallo, "La cultura italo-greca nella produzione libraria", I Bizantini in Italia, Milan 1982, p. 605 et A. Jacob, "Une bibliothèque médiévale de Terre d'Otrante (Parisinus gr. 549)", Rivista di studi bizantini e neoellenici, 22-23, 1985-1986, p. 303 et n. 86. Cyriaque Prasianos est responsable des folios 1-78 et 82-88r, ainsi que des lignes 22-23 du f. 81v, une deuxième main a copié les folios 79-81v. La plupart des gloses, corrections et variantes interlinéaires ou marginales sont dues à Ciriaque Prasianos. Il s'agit donc selon toute probabilité d'un manuscrit homogène, destiné dès l'origine à contenir les scholies homériques et les textes schédographiques (v. E. Sciarra, La tradizione, p. 42). - DECORATION. Décoration extrêmement rudimentaire dans le texte même. Au f. 88v, une main un peu plus récente a porté des dessins représentant saint Jean Baptiste et quatre saints dont deux sont identifiés par une légende en langue vernaculaire transcrite en caractères grecs. Le premier, décrit comme "σαντου μερκούρι", doit peut-être être identifié avec Mercurius d'Eclano (v. E. Sciarra, La tradizione, p. 432 et n. 76). Le second, σαντου λινάρδου, représente certainement Léonard de Nobiliacum, vénéré comme saint moine dans les Pouilles et plus particulièrement en Terre d'Otrante (v. E. Sciarra, ibid., p. 43 et n. 77). - ANNOTATIONS. Une main otrantaise postérieure a porté plusieurs notes marginales au début du manuscrit (ff. 1-28 et particulièrement ff. 9, 18, 21, 24, 25, 26, ainsi que 81v): ce scribe se nomme dans la marge inférieure du f. 28r: ἐγὼ ἔγραψα ταῦτ<α> + νικόλαος (v. E. Sciarra, La tradizione, p. 42. - RELIURE. Reliure aux armes de François Ier: cette reliure fait partie d'une série de douze reliures sans doute réalisées dans l'atelier de Fontainebleau à l'extrême fin du règne (v. M.-P. Laffitte, Reliures royales du département des Manuscrits (1515-1559), Paris 2001, p. 35). Le plat supérieur porte l'inscription: ΣΥΓΓΕΛΟΣ ΚΑΙ ΟΜΗΡΟΥ / ΣΧΟΛΙΑ B. Dans le catalogue alphabétique des manuscrits grecs de Fontainebleau (v. Histoire du manuscrit, ci-dessous), le manuscrit est décrit comme "ἐνδεδυμένον δέρματι κυανῷ"
Description : 
1(ff. 1-29)Michel le Syncelle, Syntaxe (éd. D. Donnet, Le traité de la construction de la phrase de Michel le Syncelle ...) avec scholies empruntées aux Catégories d'Aristote et aux commentaires antiques de l'Organon (cf. Förstel, pp. 119-126).2 (ff. 29r-v) Deux Vies d'Homère: 1 (f. 29r) Vita quarta, éd. T.W. Allen, Homeri opera, vol. 5. Oxford 1912, pp. 245-246; 2 (ff. 29r-v) Vita quinta, éd. cit., pp. 247-250.3 (ff. 29v-78v) Commentaire anonyme de l'Iliade compilé à partir des écrits de Tzetzès et des scholies homériques: 1(ff. 29v-30r, l. 15) Ὑπόθεσις τῆς ὅλης Ἰλιάδος ms., éd. P. Mertens, "Songe d'Hécube, pomme de discorde et autres 'Antehomerica'", L'Antiquité Classique, 29, 1960, pp. 21-24.2(f. 30r, l. 15-24) Περὶ τῆς γεννήσεως τῶν θεῶν Ἰω<άννου> γραμματικοῦ τοῦ Τζέτζου, inc. ἀπὸ τοῦ Ἡφαίστου κἀντεῦθεν ἀπογεννᾶσθαι τὴν Ἀθηνᾶν ἤτοι τὴν φρόνησιν. 3(ff. 30, l. 25 - 51v) Commentaire au chant I, titre initial, ἀρχὴ τῶν κατὰ μέρους ἀλληγοριῶν τοῦ α΄ τῆς Ἰλιάδος, titre final, τέλος τῆς α΄ Ὁμήρου ῥαψωδίας, inc. Λητοῦς καὶ Διὸς υἱός.4(ff. 51v- f. 57 ) Commentaire au chant II, titre initial, ἱστορίαι καὶ ἀπορίαι τῆς β΄ Ὁμήρου ῥαψωδίας, titre final, τέλος τῆς δευτέρας Ὁμήρου ῥαψωδίας, inc. '<ἄ>λλοι μέν ῥα'. Οἱ μὲν δὴ λοιποί. Ἔστι δὲ σύνδεσμος παραπληρωματικός. 5(ff. 57-60v) Commentaire au chant III, titre initial, ἱστορίαι καὶ ἀπορίαι τῆς γ΄ Ὁμήρου ῥαψωδίας, titre final, τέλος τῆς γ΄.6(ff. 60v-63) Commentaire au chant IV, titre initial, ἀρχὴ τῶν ἱρστοριῶν καὶ ἀποριῶν τῆς τοῦ δ΄ Ὁμήρου ῥαψωδίας, titre final, τέλος τῆς δ΄ Ὁμήρου ῥαψωδίας. 7(ff. 63-67) Commentaire au chant V, titre initial, ἱστορίαι καὶ ἀπορίαι τῆς τοῦ (!) ε΄ Ὁμήρου ῥαψωδίας, titre final, τέλος τῆς ε΄.8(ff. 67-69) Commentaire au chant VI, titre initial, ἱστορίαι καὶ ἀπορίαι τῆς ζ΄ Ὁμήρου ῥαψωδίας, titre final, τέλος τῆς ζ΄.9(ff. 69-70) Commentaire au chant VII, titre initial, ἱστορίαι καὶ ἀπορίαι τῆς η΄ Ὁμήρου ῥαψωδίας, titre final, τέλος τῆς η΄ Ὁμήρου ῥαψωδίας. 10(ff. 70-71v) Commentaire au chant VIII, titre initial, ἱστορίαι καὶ ἀπορίαι τῆς θ΄ Ὁμήρου ῥαψωδίας, titre final, τέλος τῆς θ΄ Ὁμήρου ῥαψωδίας.11(ff. 71v-73v) Commentaire au chant IX, titre initial, ἱστορίαι καὶ ἀπορίαι τῆς ι΄ Ὁμήρου ῥαψωδίας, titre final, τέλος τῆς ἰῶ<τα>.12(ff. 73v-76) Commentaire au chant X, titre initial, ἱστορίαι καὶ ἀπορίαι τῆς κάππα Ὁμήρου ῥαψωδίας, titre final, τέλος τῆς κάππα Ὁμήρου ῥαψωδίας.13(ff. 76v et 78r-v) Commentaire au chant XI.14(ff. 77r-v) Commentaire au chant XII. 4 Fin d'un texte schédographique: paraphrase de Lucien de Samosate, Dialogi mortuorum, dial. 13, 3, inc. mut. ἐκλιπὼν ὑπισχνεῖται δὲ Πτολιμαῖος (!) ὁ ὑπασπιστής, des. Κερβέρου ὑλακῆς πειραθῇς (cf. Polemis, p. 279). 5 (ff. 79-80) Nicétas Eugénianos, τοῦ κυροῦ Νικήτα τοῦ Εὐγενειανοῦ, Texte schédographique sur Jonas et la pénitence des Ninivites, inc. ἐν καιρῷ τὸν ἐξ ἀγόνων, des. ὑπὲρ Νινευὶ καὶ τοσαύτης πληθύος (cf. Polemis, p. 278).6 (ff. 80-81) τοῦ Βα<...> [la fin du nom de l'auteur est perdue suite au rognage effectué à la Renaissance], vers sur la Présentation de la Vierge au Temple, inc. μικρόν σοι καὶ νῦν εἰς εὐτυχίαν, des. ῥυσθεὶς διὰ σοῦ βασάνων πολυτρόπων (cf. Polemis, p. 278).7 (ff. 81r-v) Georges Maistor Hagiotessarakontites, τοῦ Ἁγιουτεσσαρακοντίτου μαίστωρος Γεωργίου [sur cet auteur, v. Browning, pp. 27-30], monodie, inc. ἐν Ἐκκλησίᾳ φησὶ μὴ κλαίετε δάκρυσιν, des. ἐκλογῆς τὸ σκεῦος ὁ σκευοφύλαξ (cf. Polemis, p. 278).8 (f. 82) Vers anonymes sur Jean Chrysostome, inc. Ὁ χρυσοῦς τὴν γλῶτταν Ἰωάννης ἡ τοῦ πνεύματος ἡδεῖα σειρήν, des. ἀπείρατον τέθεικε τῆς λύκων βλάβης (cf. Polemis, p. 278). Le même texte se trouve dans le Vaticanus Palatinus graecus au f. 133v.9 (f. 82r-v) Ioannikios le moine , τοῦ μοναχοῦ κυροῦ Ἰωαννικίου (sur cet auteur, v. Browning, pp. 31-32, et Vassis, p. 7), texte sur l'apôtre André, inc. Ὡς τῶν ἀποστόλων πρωτόκλητος, des. ταῖς σαῖς προσευχαῖς ἐκ Θεοῦ λαβεῖν μόναις (cf. Polemis, p. 278). 10 (f. 82v) Texte schédographique anonyme, inc. Υἱὲ φύλασσε νόμον πατρός σου [Prov. 6, 20], des. πίστιν φυλάσσων ἔνδον ἀκριβεστάτην (cf. Polemis, p. 278).11 (f. 82v-83) Nicétas Scoutariotès, τοῦ κυροῦ Νικήτα τοῦ Σκουταριώτου (sur cet auteur, cf. Browning, pp. 30-31), interprétation allégorique de vers homériques dans un contexte scolaire, inc. καὶ ἐπ’ἄλλοις μὲν σ΄ἐπολόγε θαύματι δεξιοῦμαι, σοφώτατε Ὅμηρε, des. ὑποίσομεν κρίνοντες ἐμπίδων μάχην (cf. Polemis, p. 278). 12 (f. 83-84) Théodore Prodrome, τοῦ προδρόμου κυροῦ Θεοδώρου, texte schédographique, inc. ἄκουσον τὸ περὶ ἐμὲ χθιζὰ συμπεσόν, des. μὴ πρὸς Τριτώνων καὶ φίλων Νηρηίδων (cf. Polemis, p. 279, Vassis, p. 4).13 (f. 84) Texte schédographique anonyme, inc. Σὺ μὲν ἔχεις, ὦ πάτερ, τὸν κουφιοῦντα τὸ γῆρας, des. καὶ ληστῶν δῆτα πλήθει (cf. Polemis, p. 279).14 (f. 84r-v) Texte schédographique anonyme sur saint Boniface, inc. οὕτως ὁ Βονιφάτιος, ὦ χορὲ νέων, des. μάρτυρα καθίστησιν αὐτὸν αὐτίκα (cf. Polemis, p. 279).15 (f. 84v-86) Théodore Prodrome (?), τοῦ Προδρόμου κυροῦ Θεοδώρου, texte schédographique, inc. κινεῖ με πρὸς παραινέσεις ἄνθρωπε ἡ συντεθραμμένη σοι μοθηρία, des. τ[ον ἔνδον οἰκεῖ καὶ μυχαίτατον δόμον (éd. Polemis, pp. 297-302, d’après ce manuscrit, le Monacensis graecus 201 et le Laurentianus 5.10). L’attribution de ce texte à Théodore Prodrome figure seulement dans le manuscrit parisien, les deux autres manuscrits indiquent comme auteur Nicétas Scoutariotès, cf. Vassis p. 5). 16 (f. 86) Georges Maistor Hagiotessarakontites, τοῦ κυροῦ τοῦ καυθέντος, inc. τάχα μέν, ὦ παρόντες, εἰ καὶ μὴ μέχρι τοῦ νῦν, des. πρὶν προσοζέσαιμι τοῖς μώλωψί μου (texte également transmis par le Vaticanus Palatinus graecus 92, v. Polemis, p. 279). 17 (f. 84v-86) Théodore Prodrome (?), τοῦ Προδρόμου, texte schédographique, inc. οὐχ οὕτω τίς ἂν, ἤρα, διφᾶ γ’ ὡς, des. ποθοῦσι πολλὰ καὶ πλέον ποθουμένοις. Le même texte est transmis par le Monacensis graecus 201 et le Laurentianus 5.10; l’attribution à Théodore Prodrome figure seulement dans le manuscrit parisien, le Laurentianus désignant quant à lui Nicétas Scoutariotès comme auteur, cf. Vassis, p. 5, Polemis, p. 279.) 18 (f. 87-88), Texte schédographique relatif à la Vierge, inc. mut. ὁ μὲν λόγος σκηνή, des. τῆς θερμοτερποῦς (!) τυγχάνω σωτηρίας (cf. Polemis, p. 279).
Description : 
HISTOIRE DU MANUSCRIT. Manuscrit provenant de la bibliothèque des rois aragonais de Naples: anciennne cote en haut du f. 1, "iiiixx ix". Il est décrit dans le catalogue alphabétique de la bibliothèque de Fontainebleau sous l'entrée "ΣΥΓΚΕΛΛΟΣ Β" (v. Omont, Catalogues des manuscrits grecs de Fontainebleau sous François Ier et Henri II, p. 156). Cette description reprend la brève notice inscrite sur le premier folio de garde par Constantin Palaeocappa: + Μιχαὴλ τοῦ Συγγέλου περὶ συντάξεως. / + ἱστορίαι καὶ ἀπορίαι καὶ ἑρμηνεῖαι εἰς τὴν Ὁμήρου Ἰλιάδα μέχρι τοῦ λ΄. En haut du f. 1 figurent les anciennes cotes du manuscrit dans les catalogues de Rigault (1622) - DLIII - de Dupuy (1645) - 594 - et Clément - 3250.
Droits : 
domaine public
Identifiant : 
ark:/12148/btv1b84704523
Source : 
Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Grec 2556
Notice du catalogue : 
http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc22708r
Provenance : 
Bibliothèque nationale de France
Date de mise en ligne : 
30/07/2012


Aide à la consultation

Pictogrammes utilisés