Detailed information

Title : 
Evangelia quattuor [Évangiles dits de François II] (1r-186r). Capitulare evangeliorum (187r-199v).
Publication date : 
850-875
Contributor : 
Etienne Roffet
Type : 
manuscript
Language : 
latin
Format : 
Abbaye de Saint-Amand-en-Pévèle. - Minuscule caroline à l'encre brune et en lettres d'or (chrysographie utilisée pour les noms de Dieu et du Christ ainsi que pour ses paroles); les titres copiés à l'encre rouge sont en onciales ou en capitales mêlées d'onciales. - École franco-insulaire (ou franco-saxonne, voir Guilmain, 1977). Huit peintures: Crucifixion du Christ (12v, voir Sepière, 1994), portraits des évangélistes accompagnés sur le recto suivant de leur symbole, à l'exception de Matthieu qui est précédé de la Crucifixion: Matthieu (13); Marc (60v, 61); Luc (94v, 95); Jean (147v, 148). Douze tables des canons peintes et dorées (f. 6-12). Cinq grandes initiales ornées (1, 14, 62, 96, 149), incipits en capitales d'or dans encadrements (13v, 61v, 95v, 148v). Petites initiales or ou rouges. - Parch. - I + 200 f. à longues lignes (erreur de foliotation, pas de f. 139, et f. 106 bis ; f. de garde vacant folioté 200). - 300 × 225 mm (just. 210x 140 mm). - Reliure de veau noir sur ais de bois aux armes et chiffre de François I er , à encadrement de filets et semé de ‘F’ et de fleurs de lis dorées (Paris, atelier d' Etienne Roffet , dit le Faulcheur, avant 1537) ; avec traces de fermoirs et de boulons (voir Delisle, Cab. des mss . I, p. 182 ; Laffitte - Le Bars, 1999, p. 41 n° 2). - Estampille de la Bibliothèque royale (Ancien régime, à partir du XVIIe s.), modèle identique à Josserand-Bruno, p. 264, type A n° 2
Description : 
Numérisation effectuée à partir d'un document original.
Description : 
Appartient à l'ensemble documentaire : RegiaCarol
Description : 
f. 1r-186r. Evangelia quattuor . Texte de la Vulgate, avec prologues, préfaces et sommaires ; en marge des Évangiles, numérotation des chapitres des sommaires à l'encre rouge et indication des concordances évangéliques à l'encre noire (renvois aux Canons d'Eusèbe, voir Nestle-Aland p. 36*) ; f. 70v, 147r, 175v, 176r, 186v, 216v, 234v vacants. f. 1r-2r. HIERONYMUS, Epistula ad Damasum [lettre de Jérôme au pape Damase] : « Beatissimo papae Damaso Hieronimus. Novum opus me facere (…) opto ut in Christo valeas et memineris mei papa beatissime » (Stegmüller, I, n° 595 ; éd. Vg ww , p. 1-4). f. 2r-3r. Prologus ex commentario Hieronymi in Matth . [prologue tiré du commentaire sur Matthieu de Jérôme] : « Incipit prologus quattuor evangeliorum. Plures fuisse qui euangelia scripserunt (…) vivis canandas ( sic ) » (Stegmüller, I, n° 596 et VIII, n° 573,1 ; éd. Vg ww , p. 11-14). f. 3r-4r. EUSEBIUS, Epistula ad Carpianum [lettre d'Eusèbe à Carpien] : « Eusebius Carpiano fratris salutem. Ammonius quidem Alexandrinus (…) similia dixisse repperies » (Stegmüller, I, n° 581, prol. Mat . ; éd. Vg ww , p. 6-7). f. 4r. Monitum anonymum [lettre du Pseudo-Jérôme au pape Damase] : « Hieronimus Damaso papae Sciendum etiam ne quem ignarum (…) opto ut in Christo valeas et memineris mei papa beatissime » (Stegmüller, I, n° 601, prol. Mat . ; éd. Vg ww , p. 5). f. 4r-v. Praefatio Matthei ( prologus monarchianus ) [préface sur Matthieu] : « Incipit argumentum secundum Mattheum. Mattheus ex Iudaea sicut in ordine (…) quaerentibus non tacere. Explicit argumentum » (Stegmüller, I, n° 590 ; éd. Vg ww , p. 15-17). f. 4v-6r. Capitula in evangelium secundum Mattheum I-XXVIII [sommaire de l'Évangile selon Matthieu] : « Incipit breviarium eiusdem. I. Nativitas Christi magicum (…) et doctrina eius de baptismo » (De Bruyne, 1914, p. 270-280, type B). f. 6v-12r. Canones Eusebii [Canons d'Eusèbe en 12 tables ; riches encadrements peints et historiés, avec or et argent] (éd. Vg ww , p. 7-10). f. 12v. Crucifixion du Christ (peinture) : « Iesus nazarenus rex Iudaeorum ». f. 13r. Portrait de Matthieu (peinture), avec symbole et vers : « Mattheus humana quia coepit (…) stematis inde vehit » ( MGH Poet . 5, p. 451, n° 23q, 1 [Verse in Miniaturhandschriften, voir ibid . p. 422]). f. 13v-59r. Evangelium secundum Mattheum [Évangile selon Saint Matthieu] : « Incipit evangelium secundum Matheum. Liber generationis Iesu Christi filii David (…) usque ad consummationem saeculi. Explicit evangelium secundum Matheum ». f. 59r-v. Praefatio Marci ( prologus monarchianus ) [préface sur Marc] : « Incipit prologus in Marcum. Marcus evangelista Dei et Petri (…) praestat, Deus est Explicit prologus » (Stegmüller, I, n° 607 ; éd. Vg ww , p. 171-173). f. 59v-60r. Capitula in evangelium secundum Marcum I-XIII [sommaire de l'Évangile selon Marc] : « Incipit breviarium. I. De Iohanne baptista (…) et ascensio eius in caelis. Explicit breviarium ». (De Bruyne, 1914, p. 282-286, type A). f. 60v. Portrait de Marc (peinture) : « Marcus evangelista » (noté sur le livre ouvert). f. 61r. Symbole de Marc (peinture), avec vers: « Avia terribili perstringit (…) inde leonis ei » ( MGH Poet . 5, p. 451, n° 23q, 3 [Verse in Miniaturhandschriften]). f. 61v-90v. Evangelium secundum Marcum [Évangile selon Saint Marc] : « Incipit evangelium secundum Marcum. Initium evangelii Iesu Christi (…) confirmante sequentibus signis. Explicit evangelium secundum Marcum ». f. 91r. Praefatio Lucae ( prologus monarchianus ) [préface sur Luc] : « Incipit prologus in Lucam evangelistam. Lucas syrus natione antiocensis (…) quam fastidientibus prodesse » (Stegmüller, I, n° 620 ; éd. Vg ww , p. 269-271). f. 91r-94r Capitula in evangelium secundum Lucam I-XXI [sommaire de l'Évangile selon Luc] : « Incipit breviarius ( sic ) eiusdem. I. Zacharias viso angelo (…) laudantes Deum in templo ». (De Bruyne, 1914, p. 288-300, type A). f. 94v. Portrait de Luc (peinture). f. 95r. Symbole de Luc (peinture), avec vers : « Iura sacerdotii Lucas (…) sibi rite datur ». ( MGH Poet . 5, p. 451, n° 23q, 5 [Verse in Miniaturhandschriften]). f. 95v-145v. Evangelium secundum Lucam [Évangile selon Saint Luc] : « Incipit evangelium secundum Lucam. Quoniam quidem multi conati sunt (…) et benedicentes Deum. Explicit evangelium secundum Lucam ». f. 146r. Praefatio Iohannis ( prologus monarchianus ) [préface sur Jean] : « Incipit prologus in Iohannem evangelistam. Hic est Iohannes evangelista (…) et Deo magisterii doctrina servetur. Explicit prologus » (Stegmüller, I, n° 624 ; éd. Vg ww , p. 485-487). f. 146r-v. Capitula in evangelium secundum Iohannem I-XIIII [sommaire de l'Évangile selon Jean] : « Incipit breviarius eiusdem. I. Pharisaeorum levitae (…) et resurrectio eius » (De Bruyne, 1914, p. 302-310, type B). f. 147v. Portrait de Jean (peinture) : « In principio erat verbum ». f. 148r. Symbole de Jean (peinture), avec vers : « It quia verborum (…) petentis habet ». ( MGH Poet . 5, p. 451, n° 23q, 7 [Verse in Miniaturhandschriften]). f. 148v-186r. Evangelium secundum Iohannem [Evangile selon Saint Jean ] : « Incipit evangelium secundum Iohannem. In principio erat verbum (…) eos qui scribendi sunt libros ». f. 187r-198r. Capitulare evangeliorum [capitulaire, liste des péricopes évangéliques, avec noms des mois en onciales rubriquées] : « Incipit capitulare evangeliorum de circulo anni. In vigilia natalis domini (…) mense ianuario (187v) ; mense februario (188v) ; mense marcio (…) incipiunt lectiones a LXX usque in pascha (189r) ; mense primi (189v) ; dominica in die sancto paschae (…) mense aprelio (191r) ; mense madio [ sic ] (191v) ; mense iunio (192v) ; mense iulio (193v) ; mense agusto [ sic ] (194r) ; mense septembre (195r) ; mense octobre (196r) ; mense novembre (196v) ; mense decembre (197v) (…) et uidebit omnis caro salutare dei » (Klauser, 1972, p. LIX, n° 275 ; type Π). f. 198r-199v. Capitula de diversis causis [seconde liste de péricopes évangéliques] : « Incipiunt lectiones evangeliorum de diversis causis. In natale unius apostoli (…) in novissimo die ».
Description : 
Réalisé à l' abbaye de Saint-Amand-en-Pévèle , le style pictural de ce ms. est étranger à ce scriptorium et relève plutôt d'une influence de l'école de Reims (ou de Metz ). Les peintures aux tendances naturalistes de style rémois sont encadrées de décors d'entrelacs particuliers à l'art insulaire, dont la juxtaposition crée un ensemble original. Il est possible que ce luxueux manuscrit ait été l'objet d'une commande à l'intention d'un haut personnage et pour lequel le scriptorium de St-Amand ait sollicité un artiste exterieur. Le ms. ne figure pas dans les inventaires de la librairie de Blois, mais il s'agit du plus ancien ms. ayant appartenu à François I er . C'est donc à tort que ces Évangiles sont dits de François II, à cause d'une mauvaise interprétation du chiffre doré sur la reliure. Quelques feuillets montrent un système de signatures des cahiers contemporain de la reliure et identique à celui utilisé pour un exemplaire de Valère-Maxime (Paris, BnF, lat. 5842). Depuis son entrée dans la bibliothèque personnelle de François I er puis dans la Bibliothèque royale de Fontainebleau, ce ms. n'a plus quitté les collections royales.
Description : 
Lieu de copie : Abbaye de Saint-Amand-en-Pévèle
Rights : 
public domain
Identifier : 
ark:/12148/btv1b84516351
Source : 
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits. Latin 257
Relationship : 
http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc8434v
Provenance : 
Bibliothèque nationale de France
Date of online availability : 
12/12/2011


Help with consultation

Pictograms used