Menu Accordeon Toolbar Pagination Bar

SYNTHESIS

Type of document

  Manuscripts

Size of the document

 
20 cm, 258 page(s)


ABOUT

Title :  Horae ad usum Romanum dites Heures de Henri II
Author :  Maître des Heures d'Henri II (15..-15..). Enlumineur
Author :  Groupe Bellemare. Enlumineur
Author :  Maître de Henri II. Enlumineur
Author :  Bellemare, Noël (14..-1546). Enlumineur
Publication date :  1542-1547
Contributor :  Dinteville (famille). Commanditaire du contenu
Contributor :  Dinteville, Gaucher de II. Commanditaire du contenu
Contributor :  Dinteville, Guillaume de. Commanditaire du contenu
Contributor :  Dinteville, François de II. Commanditaire du contenu
Contributor :  Dinteville, Jean de. Commanditaire du contenu
Contributor :  Henri II (1519-1559 ; roi de France). Ancien possesseur
Contributor :  Musée des souverains (Paris). Ancien possesseur
Subject :  Dinteville
Subject :  Henri II
Type :  manuscript
Language :  latin
Format :  Paris. - Ecriture humanistique. - Enluminé par plusieurs artistes du Groupe Bellemare. 17 peintures à pleine page (en pleine couleur et en camaïeu de couleur), 3 miniatures, initiales et lettres de couleur, bouts de lignes.Toutes les enluminures de ce manuscrit ont été décrites et indexées dans la base Mandragore.L'attribution de ces enluminures est controversée. Durrieu avait regroupé toutes les miniatures sous le même nom de convention de Maître de Henri II. Les historiens ont depuis redécoupé le corpus de ce maître initial. Traditionnellement (Orth), les enluminures du volume sont réparties entre le Maître des Epîtres Getty, le Maître de Henri II et le Maître des grisailles de Henri II. L'identification par G.-M. Leproux de la personnalité de Noël Bellemare, comme chef de file de l'Atelier des Heures 1520 (Orth), désormais rebaptisé Groupe Bellemare (Leproux), a permis de reposer différemment le problème de ces attributions, d'autant plus que les modifications apportées au volume pour le sacre de Henri II en 1547 sont postérieures d'un an à la mort de Noël Bellemare, à qui on donne désormais une grande partie du corpus précédemment attribué au Maître des Epîtres Getty. En dehors des feuillets ajoutés pour Henri II (frontispice aux ff. 2v et 3, peut-être miniature du f. 3v, miniature de Henri II touchant les écrouelles, f. 107v) qui sont attribuables au Maître de Henri II, et de quelques camaïeux que l'on peut pour l'instant laisser sous l'attribution du Maître des grisailles de Henri II, rien ne distingue du point de vue de la facture (Leproux) la plupart des miniatures du volume ; elles sont de la même main que les Heures dites d'Anne d'Autriche (BnF, Mss., NAL 3090), chef-d'oeuvre du Maître des Epîtres Getty, alias Noël Noël Bellemare. - Parchemin. - 124 ff. - 180 x 120 mm (just. 140 x 75 mm ; reliure 190 x 125 mm). - 18 cahiers : 1 cahier de 2 ff. (2-3), 13 cahiers de 8 ff. (4-107), 1 cahier de 4 ff. (108-111), 1 f. (112), 1 cahier de 8 ff. (113-120), 1 cahier de 4 ff. (121-124), précédés et suivis d'un biffeuilet de parchemin de garde (contregarde-1 ; n.f.-contregarde).Signatures. Pas de réclames.Foliotation à l'encre noire, XIXe siècle. - Réglure à l'encre rouge. - Reliure de maroquin citron marbré (aujourd'hui noirci), à décor de filets dorés, traces de deux attaches de lacs en gouttière, dos long, tranches dorées (France, atelier non identifié, 1547). Cf. date "1547" inscrite à l'encre au contreplat.Reliure restaurée avant 1957 : reprise des mors, des coins et des coiffes. - Estampille de la Bibliothèque royale avant 1735 (modèle Josserand-Bruno, n° 7)
Description :  Numérisation effectuée à partir d'un document original.
Description :  Contient : F. 2v-3 : Diptyque frontispice aux armes de France couronnées et ceintes du collier de l'ordre de Saint-Michel (2v) et au chiffre et symbole du roi Henri II (3). F. 3-7v : Péricopes des Evangiles. F. 7v-15 : Passion selon saint Jean, suivie de l'oraison "Deus qui manus tuas [...]". F. 15-36v : Matines et laudes des heures de la Vierge à l'usage de Rome. F. 36v- 38 : Matines des heures de la Croix. F. 38-39v : Heures du Saint-Esprit. F. 39v-73 : Vêpres et complies des heures de la Vierge à l'usage de Rome, des heures de la Croix et des heures du Saint-Esprit.  F. 73-80v : Psaumes de la pénitence. F. 80v-87 : Litanies. F. 87-105v : Office des morts à l'usage de Rome (un seul nocturne). F. 106-107 : Blancs.  F. 108-112 : Les oraisons que ont accoustumé dire les roys de France quant ilz veulent toucher les malades des escrouelles. Avec frontispice peint au f. 108. Ce texte se retrouve dans une série de livre d’heures royaux manuscrits du XVIe siècle. La première occurrence remonte aux Heures à l’usage de Rome réalisées dans les années 1520 pour François Ier mais dont le décor laissé inachevé a été complété au XVIIe siècle (Londres, British Library, Add. MS 18853). Dans la mesure où les livres d’heures royaux antérieurs ne les contiennent pas, on peut supposer que ces oraisons furent écrites pour François Ier, vraisemblablement pour son sacre. Elles figurent également dans les Heures à l’usage de Rome peintes vers 1539-1540 par le Maître de François de Rohan pour François Ier (New York, The Metropolitan Museum of Art, Inv. 2011.353), où celui est représenté en prières devant saint Marcoul, dans les Heures à l'usage de Rome (célèbres pour être en forme de fleurs de lys) réalisées vers 1555 pour Henri II (Amiens, BM, ms. Lescalopier 22), et dans les Heures à l’usage de Paris peintes en 1555-1557 par Martial Vaillant pour le dauphin François de France, futur François II (BnF, Mss., NAL 104). Le même texte est enfin intégré dans l’Office de la Vierge Marie publié à Paris en 1586 chez Jamet Mettayer.F. 112v : Blanc. F. 113-124 : Oraisons diverses, en latin et en français. F. 113 : Oratio dominica. F. 113 : Salutation évangélique. F. 113-v : Symbolum apostolorum. F. 113v-114v : "S'ensuyvent les quatre protestations, lesquelles la personne doibt dire au soir et au matin, pourtant qu'elles sont prouffitables a la vie et a la mort" ; commence par : "Premierement. Sire Dieu, de tous les biens que tu m'as faictz et donnez humblement je te mercie [...]". F. 114v-115v : "Protestation de la foy" ; commence par : "Sire Dieu, moy qui suis vostre humble serviteur et indigne creature, proteste icy devant vostre precieux et digne corps [...]". F. 115v : "Oratio" ; commence par : "Bone Jhesu salvator Mundi miserere nobis [...]". F. 115v-116 : "Oraisons a nostre Seigneur Dieu et a Nostre Dame. Utilité et prouffit de l'oroison" ; commence par : "Si oblectaveris te Domino, dabit tibi quantum animo concucupisce [...]". F. 116-v : "Enseignemens du roy David" ; commence par : "Quisquis cupis fieri longevus et multis annis vivere feliciter [...]". F. 116 : "La maniere comment on doibt orer. Fault orer en grande reverence [...]". F. 116v-117 : "Oraison son son reveil" ; commence par : "Respice me et misere mei Domine quomodo misereri soles eroum qui amantes sunt augustissimi nominis tui [...]". F. 117-117v : "Oraison pour le matin en l'eglise" ; commence par : "Ad te Domine, qui michi et rex es et Deus, mane animam meam erigam [...]". F. 117v-118 : "Oraison pour impetrer sagesse et paix" ; commence par : "Deus sedium tuarum assistricem sapientiam servo tuo michi da [...]". F. 118 : "Oraison pour la nuict quant il veult dormir" ; commence par : "In ditione tua Domine omnia sunt posita [...]". F. 118-v : "Oraison pour avoir pardon de ses pechez" ; commence par : "Propter temetipsum Domine, remitte precor iniquitatem meam [...]". F. 118v-119 : "Oraison pour les tribulations" ; commence par : "Domine in te posui fiduciam meam [...]". F. 119 : "Oraison pour estre en la saulvegarde de Dieu" ; commence par : "Miserere mei Deus, conculcare enim conantur me hostes mei omni tempore [...]". F. 119-v : "Oraison pour impetrer vengeance de ses ennemis" ; commence par : "Deux pro majestate nominis tui salva me [...]". F. 119v : "Oraison quant on est contrainct de passer parmy les ennemis" ; commence par : "Irruat super hostes meos formido et pavor [...]". F. 119v-120 : "Oraison pour impetrer victoire" ; commence par : "Deus ut e malis eripias me, Domine ut auxilieris michi festina [...]". F. 120 : "Oraison quant y fait tonnerre" ; commence par : "A signis celi non timebo quae timent gentes [...]". F. 120v : "Oraison a Nostre Dame" ; commence par : "Ave plena gratiositate et favore Dei optimi maximi benedicta tu in mulieribus [...]". F. 120v-121 : "Oratio" ; commence par : "Domine Deus omnipotens secundum bonitatem tuam promisisti poenitentiam remissionis peccatorum [...]". F. 121-122v : "Oratio regis Salomonis" ; commence par : "Deus patrum meorum et Domine misericodiae tuae qui fecisti omnia verbo tuo [...]". F. 122v-124 : "La mesme oraison en Françoys" ; commence par : "O Dieu de mes peres et seigneur de misericorde qui as fait toutes choses parole [...]". Le volume présente quelques irrégularités par rapport à un livre d'heures classique, peut-être dues aux modifications apportées lors du don au roi. Il n'y a pas de calendrier en tête. De plus, les classiques oraisons aux saints sont absentes, ici remplacées par des prières qu'on ne trouve dans aucun autre livre d'heures, à l'exception de la "Protestation de la foy".Les Dinteville ont également commandé des Heures à l'usage de Rome (BnF, Mss., Latin 10558) et d'autres Heures à l'usage de Rome dont on ne connaît qu'un feuillet (Philadelphie, Free Library, rare Book Department, Lewis E M 11.16).
Rights :  public domain
Identifier :  ark:/12148/btv1b8447767x
Source :  Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits. Latin 1429
Provenance :  Bibliothèque nationale de France
Date of online availability :  24/10/2011

TEXT MODE (OCR)

DISCOVER