Detailed information

Title : 
Légendier de Saint-Pétersbourg: Vies de saints (f. 3a-194v) ; Vies des pères (f. 194v-232) ; Barlaam et Josephat (f. 232-247) ; Vies de saintes (f. 247v-255)
Publication date : 
1250-1275
Publication date : 
1250-1275
Publication date : 
1380-1399
Type : 
manuscript
Language : 
french
Format : 
Île de France ou Champagne (Careri et al. 2001, p. 143). - petite écriture gothique verticale serrée, de type calligraphique ( Careri et al. 2001, p. 145). Une seule main, en dehors des tables. - Pour Doris Oltrogge, le ms. a été exécuté dans un atelier du Nord de la France d’où proviennent trois manuscrits de l’Histoire ancienne jusqu’à César : les mss. Pommersfelden Gräflich-Schönborn’sche Schlossbibliothek, ms. 295, Londres, BL, Addit. 19669, et La Haye, KB, ms. 78 D 47 (Oltrogge 1989, p. 19). Branner situe l’atelier à Saint-Omer (ibid., p. 19).Doris Oltrogge a distingué les mains de 4 enlumineurs : A : peintures des f. 3-107v et 133-139 ; B : peintures des f. 110v-1145v et 123v-129 ; C : peintures des f. 116-132 et 140-203 ; D : peintures des f. 208-254 (Oltrogge 1989, p. 15 et p. 150, n. 64). 48 peintures, la plupart à quatre compartiments, introduisant les différents textes ou au sein des textes (f. 221v, 226, 232) : f. 3, 4, 7v, 11, 16, 20v, 25, 27, 30, 38v, 41v, 43, 48v, 58v, 59v, 80, 95v, 100v, 104, 105v, 107v, 110v, 114v, 116, 123v, 126v, 129, 130v, 132, 133, 136v, 137, 139v, 140, 141v, 143, 144v, 147v, 150v, 156, 221v, 226, 232, 245, 247v, 249v, 251, 254. Trois peintures découpées aux f. 26, 93, 195.78 initiales (3 à 9 lignes) historiées à fond d’or : f. 3, 7v, 11, 16, 20v, 25, 26, 27, 38v, 41v, 43, 48v, 59, 67v, 75, 80, 83, 95, 100v, 103, 104, 106, 107v, 110v, 112, 114v, 115v, 123v, 126v, 127v, 128, 130, 131, 131, 135v, 136, 137, 138, 139, 139v, 139v, 140, 141, 141v, 142, 142v, 142v, 143v, 144, 144v, 146v, 146v, 147, 149, 150, 152v, 153v, 154, 159, 159v, 160v, 161, 162v, 166v, 169v, 171, 173, 174v, 178v, 181v, 187v, 194v, 197v, 199, 200v, 203v, 208v, 232.Initiale découpée au f. 93. Initiales hsitoriées manquant par suite de la mutilation n du ms.Les miniatures introduisant les vies de s. Jacques (f. 26), de s. Mamès (f. 93v) et la Vie des Pères (f. 195) ont été découpées. Par suite de la perte de nombreux feuillets, manqueraient les peintures ou initiales historiées introduisant les vies de s. Jean, s. Thomas, s. Nazaire, s. Éloi, s. Fuscien et s. Victorique, s. Nicaise, la Nativité du Christ, la passion de s. Étienne, le martyre des saints Innocents, la vie de s. Thomas Beckett, s. Hilaire, s. Félix, s. Fabien, s. Sébastien, s. Vincent,la conversion de s. Paul, s. Savinien, s. Blaise, s. Valentin, la chaire s. Pierre, les vies de s. Mathias, s. Satyr et s.Saturnin : voir infra codicologie. Voir les légendes des images dans la base http://mandragore.bnf.frDécoration secondaire: Initiales (5 à 7 lignes) ornées zoomorphes suivant la miniature au cours du texte de Barlaam et Josaphat, f. 245), au f. 247v (s. Agathe), au f. 249v (s. Lucie), 251 (s. Agnès), 254 (s. Félicité et ses sept fils).Initiales filigranées (2 lignes) au cours du texte. - Parchemin. - 255 feuillets + f. 66bis, précédés de deux feuillets de parchemin sur lesquels ont été transcrits la table de tête du volume (f. 1-2), 2 colonnes de 42 lignes par page. À l’origine, le ms. devait comprendre 295 feuillets : le dernier f. porte l’inscription en chiffres romains : « CCLXXXXV ». - 335 x 235 mm (justification : 239 x 170 mm). - Numérotation des feuillets en chiffres romains rubriqués tracée au verso des feuillets (I-CCLV). L’unité de numérotation concerne la double page et non le f. recto-verso, ainsi que l’indiquent les renvois faits dans les tables. La mutilation du ms. entraîne un décalage entre la foliotation ancienne et celle du XVIIIe s. en chiffres arabes, postérieure aux mutilations. - Pas de réclames apparentes. Pas de titre courant. - Manuscrit mutilé. - F. XII-XIII perdus : manquent la fin de la Passion de s. Paul et le début de la Vie de s. Jean. - F. XLIV et XLV perdus : manquent la fin de la Passion de s. Marc et le début de la Vie de s. Thomas. F. CVIII et CIX perdus : manquent la fin de la Vie de s. Cucufat et le début de la vie de s. Nazaire. - F. CXXXI à CXXXIV (inclus) perdus ; note manuscrite moderne au bas du f. 125v : « Hic desunt quatuor folia ». La vie de s. Gilles est incomplète de la fin. Selon Paul Meyer les 49 légendes extraites du calendrier liturgique commençaient au f. CXXXII. Manqueraient d’après la table, les légendes des s. Éloi, Fuscien et Victorique, Nicaise, la Nativité du Christ, la passion de s. Étienne, le martyre des saints Innocents et le début de la vie de s. Thomas Beckett (Meyer 1900, p. 21). - F. CXXXVII perdu : vie de s. Julien et de sainte Basilisse incomplète. - F. CXXXIX-CXLII perdus : manquent la fin de la Vie de s. Remi, les vies des s. Hilaire, Félix, Fabien, Sébastien, Vincent et le début de la Conversion de s. Paul. - F. CXLIV perdu : manquent la majeure partie de la légende de sainte Savine et le début de celle de s. Savinien.F. CXLVI perdu : manquent la fin de la Purification et le début de la vie de s. Blaise. - F. CXLVIII et CXLIX perdus : manquent la fin de la vie de s. Amand, la vie de s. Valentin, la chaire s. Pierre, les vies de s. Mathias, s. Satyr et s. Saturnin et la majeure partie de la vie de s. Vigile. - F. CLI perdu : manque une partie de la vie de s. Grégoire. - F. CLIII perdu : manquent la fin de l’Annonciation, la vie de s. Ambroise et la rubrique et l’enluminure introduisant la vie de sainte Marie l’Égyptienne. - F. CLX perdu : manquent la fin de la vie de s. Nérée et s. Achillée, celle de s. Pérégrin et le début de la vie de s. Urbain. F. CCI et CCII perdus : Purgatoire de s. Patrice incomplet au milieu du texte. - F. CCVII et CCVIII perdus : Vie de s. Julien l’Hospitalier incomplète.F. CCXLI-CCXLVIII perdus : manquent 8 feuillets du texte de la Vie des Pères en prose. - F. CCLXXIII à CCLXXX perdus :. - Barlaam et Josaphat. - incomplet. - Mise en page et mise en texte : Chaque vie est introduite par une miniature divisée en quatre scènes, suivie d’une initiale historiée ou d’une initiale filigranée bicolore. Les vies sont divisées en chapitres introduits par un titre rubriqué et par une initiale filigranée bicolore. Deux tables (f. 1v-2v ; f. 255v) d’une autre main que celle du texte, qui renvoient, en chiffres romains rubriqués, à la foliotation. Leur ordre est identique et correspond au manuscrit. La table de la fin de l’ouvrage est de peu postérieure à la copie, peut-être contemporaine. Elle s’interrompt à la Vie de s. Georges. La table de tête (fin XIV. - e. - s.), plus soignée, est complète. C’est grâce à ces tables que Paul Meyer a reconstitué les textes et les images manquant (Meyer 1900). - Reliure de velours citron (originellement olive ?) du XVIIIe siècle. Tranche mouchetée rouge. - Réglure à la mine de plomb. - Estampille « RF. – MSS » de la Bibliothèque nationale aux f. 1, 123 et 255v.Estampilles "NB"de la Bibliothèque nationale de Russie
Description : 
Numérisation effectuée à partir d'un document original.
Description : 
Paul Meyer a distingué dans le ms. six recueils distincts (Meyer 1900) : un légendier classé approximativement selon un ordre méthodique contenant 30 légendes des apôtres, martyrs et confesseurs (f. 3-125v), les quatorze premiers textes appartenant au légendier A de Paul Meyer (HLF, 1906, p. 396-398) ; un légendier liturgique dont subsistent 49 légendes sur les 68 qu’il contenait avant la mutilation du ms (f. 126-155v ; Meyer, HLF, 1906, p. 448-455) ; un recueil de 14 légendes qu’on peut rattacher à la première partie (f. 156-194v) ; les Vies des Pères du désert (194v-229v), comprenant la Vie de sainte Marine (f. 221v-222), suivies d’une version de l’Itinerarium Antoni martyris ; Barlaam et Josephat (f. 232-247) ; Légendes des saintes Agathe, Luce, Agnès, Félicité (f. 247v-255). La pagination des feuillets est la pagination moderne suivie par la numérisation du site Gallica.F. 1v-2v. Table. F. 3-7v. [Dispute de s. Pierre et de s. Paul contre Simon le magicien]. « Ci commence la desputoison de saint Pol contre Symon Mague (rubr.) ». « Quant sainz Pols fu venuz a Roume, li Juif vindrent a lui …». F. 7v-11. [Vie et passion de s. Pierrre apôtre]. « Ci coumence la passion saint Pierre et coument Noirons li tres fel empereres les (sic) fist occirre (rubr.) ». « D’entendre la glorieuse passion saint Pierre l’apostre de son martyre … ».. 11-13v. [Passion de s. Paul, incomplet de la fin]. « Ci coumence la passion saint Pol l’apostre (rubr.) ». « De la passion saint Pol saichent tuit creant en Nostre Seignor que quant sainz Lucas […].F. 14-16. [Vie de s. Jean l’évangéliste, incomplet du début]. […] -lumez et les forcenez delivrez dou deauble. Mais ces vertuz … ». . 16-20v. [Vie de s. Matthieu]. « Ci coumence la passion saint Matheu l’evengelistre (rubr.) ». « Voirs est que Diex a cure des homes, mais plus a il cure des ames que des cors … ». F. 20v-25. [Vies de s. Simon et Jude]. « Ci coumence la vie et la passions de saint Symon et de saint Jude (rubr.) ». « Bien avez oï et entendu coment, après le haut jor de l’Acension …». F. 25-26. [Vie de s. Philippe]. « De saint Phelippe l’apostre qui s’en ala en Sicche (rubr.) ». « Douce chose et bonne est a oïr parler des oevres nostre seignor et des vies et des saintes passions des sainz apostres … ».F. 26-27. [Vie de s. Jacques le Mineur]. « Ci coumence la passion saint Jaque le petit le beneoit apostre Nostre Seignor (rubr.) ». « Au tens que li saint apostre preecherent la sainte evengile par le monde …». F. 27-38. [Passion, translation et miracles de s. Jacques le Majeur]. « Ci coumence la vie et la passion monseignor saint Jaque le Grant que li pelerin requierent en Galice (rubr.) ». F. 27-29v. « Après le jor de la sainte Pentecoste que li sainz esperiz fu descenduz sor les apostres …-… et fu portez en haute gloire des ciaus en la presence de nostre seigneur, por cui non il reçu martyre et la nous doint parvenir cil qui vit et regne sanz fin parmenablement. Amen ». – F. 29va-30rb. Miracles. « Que li deciple l’apostre l’emporterent, quant il fu ocis, a la mer (rubr.) ». « Quant li apostres fu decolez par le coumandement Abiathar et Herode …-… et furent avoc le benoit apostre en parmenable gloire ou nostre sire Diex Jhesu Criz qui vit et regne es siecles des siecles nos i laist touz parvenir par la soe grant misericorde. Amen ». – F. 30rb-38. « Ci coumence des miracles que nostre sire a faiz pour mon seignor saint Jaque le Grant (rubr.) ». « Or nos convient revenir aus hauz miracles que nostre Sires Jhesu Criz fist por le beneoit apostre …-… et tel servise envers les suens apostres que nos puissiens parvenir en sa sainte gloire. Amen ».F. 38-41v. [Vie de s. Barthelemy]. F. 38. « Ci coumence la passion monseignor saint Berhelemieu l’apostre (rubr.) ». F. 38v. « Quant nostre sires fu montez es ciaus, si com vos avez oï … ». F. 41v-43. [Vie de s. Longin]. « Ci coumence la passion Longis qui navra nostre seignor ou costé (rubr.) ». « Mout devroit volentiers chascuns qui crestiens est oïr et entendre de vrai cuer et par vraie pensee retenir les passions des vies des sainz apostres … ». F. 43r-v. [Passion de s. Marc, incomplet de la fin]. « Ci coumence la passion s. Marc l’evengelistre nostre seignor Jhesu Crist (rubr.) ». « Au tens que li saint apostre estoient espandu et departi par le monde pour anoncier et preechier aus estranges genz …-… tant qu’il le trouverent ou il chantoit messe […]F. 44-48v. [Vie de s. Thomas l’apôtre, incomplet du début]. […] -rai trestout plainnement ensi com il lor ot dit … ». F. 48v-59. [Vie de s. André]. « Ci commence la passion saint Andrieu l’apostre nostre seignor Jhesu Crist (rubr.) ». « Après le saint glorieus jor de la sainte Ascension nostre seignor … ». F. 59-67v. [Wauchier de Denain, Vie de s. Martial de Limoges]. « Ci aprés commence la vie saint Marcel qui fu evesques de Lymoges (rubr.) ». « Au tens que nostre sires preechoit et ensaignoit les Juis qui estoient de la lignie Benjamin … ».F. 67v-80. [Wauchier de Denain, Vie de saint Nicolas]. « Ci coumence la vie saint Nicholas (rubr.) ». « Toute creature qui en nostre seignor a fiance et creance doit volentiers oïr et entendre les vies … ». F. 80-83. [Vie de s. Paul ermite, intitulée par erreur saint Antoine, incomplet de la fin : dernières lignes du texte manquantes par suite de la mutilation du f. 93v]. « Ci coumence la vie saint Antoine (sic) (rubr.) ». « A ceus qui volentiers oïent et entendent, doit on conter les anciens faiz …-…Or fine de mon seignor saint Pol et puis coumence de saint Antoine » (édition partielle : Meyer 1900, p. 685-687). F. 83-93. [Vie de saint Antoine. Pour Paul Meyer, il est possible que les vies des saints Paul ermite et Antoine aient formé à l’origine un seul livre (Meyer 1900, p. 685)]. « Sainz Antoines fu nez d’Egypte et si ot moult haut home a pere et a mere moult haute dame …-… et li filz et li saint esperiz qui est Diex et sires par tout les siecles des siecles. Amen ». F. 93-95. [Vie de s. Mamès, incomplet par suite de la mutilation du f. 93]. « Au tens que Aureliens li empereres envooit par tout le monde ses prevoz …-… et si en fu portez en la compaignie des anges en la parmenable gloire ou nos puissiens venir et cil le nos otroit, qui vit et regne par tout les siecles des siecles. Amen » (édition du début du texte : Meyer 1900, p. 688-689). F. 95-100v. [Passion de s. Christophe]. « Ci coumence la passion saint Cristofle (rubr.) ». « Moult puet estre liez cui nostre sires done tant de grace que il ne li desplet pas a oïr les paroles qui de lui sont … ».F. 100v-104. [Vie de s. Quentin]. « Ci commence la passion saint Quentin le glorieus martyr (rubr.) ». « Tuit cil qui ont sens et discretion doivent volentiers oïr les paroles des vies des sainz martyrs … ». F. 104r-v. [Vie de s. Cucufat, incomplet de la fin]. « Ci commence la vie saint Cucufat (rubr.) ». « Seigneur, les glorieuses passions des sainz martyrs font bien a oïr et entendre …-… qui estoient plus horrible que tuit li autre, dom li uns avoit non […]F. 105r-v. [Vie de s. Nazaire, incomplet du début]. « […] servent feaument, et li vostre vos donne tenebres et mort parmenable … ». F. 105v-107v. [Vie de s. Gervais et s. Prothais]. « Ci coumence la passions de saint Gervaise et de s. Prothaise les beneoiz freres martyrs (rubr.) ». « Sainz Gervais et sainz Prothais furent né de la cité de Mielan, et lor peres fu hauz hom et chevaliers … ».F. 107v-110v. [Vie de s. Étienne pape]. « Ci commence la passion saint Estiene l’apostoile et martyrs et des autres martyrs (rubr.) ». « Quant Valeriens et Galeriens estoient empereor a Rome, li crestien se reponnoient en plusors lieus por la grant cruauté ... ». F. 110v-112. [Vie de s. Agapit]. « Ci coumence la passion saint Agapithe (rubr.) ». « Desouz Aurelien l’empereor, avint que uns enfes estoit en la cité de Roume qui avoit non Agapites … ». F. 112-114. [Vie de s. Alexis]. « Ci coumence la vie mon seignor saint Alexi qui fu nez de la cité de Roume (rubr.) ». « En cel tens que la lois nostre seigneur estoir creüe et essauciee et que les genz se penoient adonc plus de bien faire qu’il ne font ores … ». F. 114-115v. [Vie de s. Jérôme]. F. 114. « Ci coumence la vie mon seigneur saint Jherome, le beneoit confessor Nostre Seignor Jhesu Crist (rubr.) ». F. 114v-115v. « Sainz Jheromes fu nez de haute ligniee, d’un chastel qui fu apelez Stridons … ». F. 115v-123. [Wauchier de Denain, Vie de s. Benoît]. « Ci coumence la vie mon seignor saint Beneoit (rubr.) ». « Uns hom qui fu de sainte vie, si com sainz Gregoires nos raconte, et cist hom estoit Beneoiz apelez par non … ».F.123-125v. [Wauchier de Denain, Vie de s. Gilles, incomplet de la fin]. F. 123. « Ci coumence la vie mon seignor saint Gile de Provence (rubr.) ». F. 123v. « Nus crestiens n’est en terre, qui nostre seigneur voille servir et amer, qui volentiers n’entende et oï ceus qui racontent et dient les oevres des sainz homes …-… Et quant il fu revenuz a s’abeie et il i ot esté ne sai combien de tens, il dit a ses frerers que s’abeie seroit destruite par maus homes em petit […] ».F. 126r-v. [Vie de s. Thomas Beckett, incomplète du début]. « […] l’eglyse, et que on essillast a touz jorz ceus de sa partie. Adonques sainz Thoumas … ».F. 126v-127v. [Vie de s. Sylvestre]. « Ci commence la vie saint Sevestre (rubr.) ». « Sainz Sevestres, par l’ensaingnement d’un prestre, ama moult hospitalitez et reçut en son ostel .I. clerc qui Thimoteus avoit non … ». F. 127v-128r. [Vie de s. Julien et s. Basilisse, incomplet par suite de la perte du f. CXXXVII, lacune entre le f. 127v (ancien f. CXXXVI et le f. 128 (ancien f. CXXXVIII]. « Ci commence la vie saint Julien et sainte Basillide (rubr.) ». « Sainz Juliens fu nez de Anthioche. Ses peres et mere furent chrestien et gentil gent et n’orent plus d’enfanz que lui. Il fu molt […] la mere et li filz et cil qui avoir esté resuscitez ... ».F. 128r-v. [Vie de s. Remi, incomplet de la fin par suite de la perte des f. CXXXIX-CXLII]. « Ci coumence la vie saint Remi, arcevesque de Rains (rubr.) ». « Au tens que li Wandre degastoient la terre de France, uns sainz hom qui souventes foiz por la pais de sainte Eglyse prioit nostre seigneur …-… il soloit au jor de lendemain les peneanz reconcilier et remetre en sainte Eglyse. Et il avoit tant fet […] ».F. 129r. [Conversion de s. Paul, incomplet du début par suite de la perte des f. CXXXIX-CXLII]. « […] -son. Et li sires li otroia et li bailla, ensi com il l’avoit requis … ».F. 129r-v. [Vie de s. Prix]. « Ci commence la passions saint Prejech (rubr.) ». « Saint Prejest fu nez en une cité qui etoit apelee Arunne. Et com il fust encore dedenz le ventre de sa mere, elle vit une vision en dormant … ».F. 129v-130. [Vies de s. Savinien et de sainte Savine, introduit par une initiale filigranée, incomplet par suite de la perte du f. CXLIV]. « Ci coumence la vie sainte Savine (rubr.) ». F. 129v. [Vie de sainte Savine, incomplet de la fin]. « Uns riches paiens, qui avoit non Savins et gentix homs estoit, ot .II. fames. De la premiere ot .I. fil qui ot non Saviniens et de la seconde ot une fille qui ot non Savine … ». – F. 130. [Vie de s. Savinien, incomplet du début]. « […] [es]tache et traissit on a de lui sajetes. Et com li empereres … ». F. 130v-131. [Purification Notre Dame, incomplet de la fin par suite de la perte du f. CXLVI]. « C’est la purification (rubr.) ». F. 130v. « Ceste feste est apelee par .III. nons. Li premiersest purifications, li seconz oblivations (sic pro obviations), et li tierz chandeliere […] ».F. 131. [Vie de s. Blaise], incomplet du début par suite de la perte du f. CXLVI]. « […] entra enz segurement. Et quant il fu enz entrez, il ala par desus l’aigue, sanz plungier, aussi com par terre … ».F. 131. [Vie de s. Vast]. « C’est la vie saint Vaast le confessor (rubr.) ». « Au tens que Cloovis estoit rois de France, vint uns hom de estrange païs, et demoura lonc terns en .I. chastel … ». F. 131r-v. [Vie de s. Amand, incomplet de la fin par suite de la perte du f. CXLVIII]. « La vie saint Amant, le bon confessor (rubr.) ». « Sainz Amanz fu nez de gentix genz, et fu envoiez a escole et estruiz et bien ensaigniez en devine escriture … ». F. 132. [Vie de s. Vigile d’Auxerre, incomplet : ne subsistent que les dernières lignes]. « […] il virent ce, il furent moult lié et issirent de la chartre … ». F. 132-133. [Vie s. Grégoire le Grand, incomplet par suite de la perte du f. CLI]. « La vie saint Gregoire (rubr.) ». « Sainz Gregoires fu nez de gentix genz, de la lignie au senat, qui en cel tens estoient a Rome … ». F. 133r-v. [Annonciation, incomplet de la fin par suite de la perte du f. CLIII]. « L’anonciation Nostre Dame (rubr.) ». « Quant li tens fu venuz que Diex ot pourveü le monde a racheter des painnes d’enfer ou tuit aloient par le pechié Adan …-… et le fera, sauf maintenant que il ses […] ». F. 134-135v. [Vie de sainte Marie l’Égyptienne, manque l’enluminure et la rubrique par suite de la perte du f. CLIII]. « Uns hom estoit en une abeïe qui Zosimas avoit non, et li estoit avis qu’il eüst tant de bien fait … ». F. 135v-136. [Vie de s. Mamertin]. « La vie saint Mamertin (rubr.) ». « Sainz Mamertins fu paiens et amoit moult ses diex et honoroit. Un jour avint que, que il les aouroit, il perdi un de ses iauz et une de ses mains … ». F. 136r-v. [Vie de s. Marien d’Auxerre]. « La vie saint Marien (rubr.) ». « Au tens que sainz Mamertins estoit abés de l’abeïe Sainz Germains, sainz Mariens vint a la celle et proia tant qu’il fu receuz en l’abeïe … ». F. 136v-137. [Vie de s. Tiburce et s. Valérien]. « La passion saint Tyburcien et saint Valerien (rubr.) ». « Quant Almaches li prevoz ot fait venir devant lui saint Tyburcien et saint Valerien, qui converti estoient a la foi Jhesu Crist … ». F. 137. [Vie de s. Vital]. « La vie saint Vital le martyr (rubr.) ». « Sainz Vitales fu chevaliers et fu peres saint Gervais et saint Prothais … ». F. 137-138. [Invention de la Sainte Croix]. F. 137. « Coument la vraie croiz fu trovee (rubr.) ». F. 137v. « Ou mois de janvier, en l’an de grace .CCC. et .XXXIII., s’assamblerent une tres grant compaignie de Barbarins … ». F. 138-139. [Vie de s. Alexandre, pape, et ses compagnons]. « La vie saint Alixandre et saint Thedole (rubr.) ». « Au tens que sainz Alixandres estoit apostoiles, il converti a Nostre Seignor et baptisa Herme, le prevost de la cité … ».F. 139r-v. [Vie de s. Cyriaque de Jérusalem]. « La vie saint Quiriace le martyr (rubr.) ». « Quant Juliens li empereres de Roume ot em propos a aler encontre ceus de Perse por aus destruire, il oï parler de saint Quiriace qui evesques estoit de Jherusalem ... ». F. 139v. [Vie de s. Janvier, s. Gordien et s. Épimaque]. « Les vies saint Gordien et saint Epimache et saint Januaire (rubr.) ». « Au tens que li empereres Juliens guerrooit sainte Eglyse et ocioit ceus qui en Dieu creoient, uns suens vicaires, qui avoit non Gordiens … ». F. 139v. [Vie de s. Pancrace]. « De saint Pancrace le martyr (rubr.) ». « Li peres saint Pancrace et sa mere furent crestien et furent mort en la cité de Frige.Li jouvenciaux, qui Dieu amoit de tout son cuer et honnoroit … ». F. 139v. [Vie de s. Nérée et s. Achillée, incomplet de la fin par suite de la perte du f. CLX]. « Les vies saint Nereie et saint Achilleie (rubr.) ». « Nereies et Achilleies que sainz Pierres li apostres avoit baptisié […]F. 140. [Vie de s. Urbain, incomplet du début, par suite de la perte du f. CLX]. « […] dit a saint Urbain : se tu viauz sacrefier, je te rendrai t’ennor et t’en lairai aller delivre … ». F. 140. [Vie de s. Prix]. « La vie saint Prisce le martyr (rubr.) ». « En l’an de grace entor .CC. et .LXVI. vint Aureliens li empereres de Roume en France, et sejorna a Senz et guerroia forment sainte Eglyse … ». F. 140-141. [Vie de s. Marcellin et s. Pierre]. « Les vies saint Marcel et saint Pierre les martyrs (rubr.) ». « Arthemius, qui garde estoit des prisonniers de Rome, tenoit saint Pierre emprison… ». F. 141. [Vie de s. Prime et s. Félicien]. « Les vies saint Prime et saint Feliciien (rubr.) ». « Au tens les empereors de Roume Dyocletien et Maximien, vindrent a aus, li evesque des paiens et acuserent saint Prime et saint Feliciien et li distrent … ». F. 141-142. [Vie de s. Barnabé]. F. 141v. « Ci coumence la vie saint Barnabé l’apostre (rubr.) ». F. 142. « Sainz Barnabés fu nez de Chypre, et fu li uns des .LXXII. deciples que nostre sires Jhesu Crist ot quant il fu en terre … ».F. 142r-v. [Vie de s. Vit et s. Modeste]. « La vie saint Vite et sainte Crescence les martyrs (rubr.) ». « Sainz Vites fu de gentix genz nez. Ses peres fu paiens … ». F. 142v. [Vie de s. Cyr et s. Julite]. « La vie saint Cyrice et sainte Julite sa mere (rubr.) ». « Sainte Julite, la mere saint Cyrice, fu d’une cité qui avoit non Yconie, et fu nee de gentiex genz … ». F. 142v-143. [Vie de s. Alban]. « La vie saint Aubin le martyr (rubr.) ». « Sainz Aubins fu de Bretaigne et estoit paiens. Et por la persecutions que Maximiens li empereres faisoit aus crestiens … ». F. 143r-v. [Nativité de s. Jean-Baptiste]. « La vie saint Jehan Baptistre (rubr.) ». « Au tens que David estoit rois de Jherusalem, il ordonna en la loi des Juïs, por le servise Dieu essaucier, .XXIIII. prestres … ». F. 143v-144. [Vie de s. Gallican]. « La vie saint Galliquant le martyr (rubr.) ». « Sainz Galliquanz fu maistres et sires des chevaliers l’empereor Coustantin … ». F. 144r-v. [Vie de s Jean et s. Paul]. « Les vies saint Jehan et saint Pol (rubr.) ». « Quant Julilens, li empereres de Rome, oï que sainz Jehanz et sainz Paules donnoient ce qu’il avoient aus povres … ». F. 144v-146v. [Vie de s. Thibaut de Provins]. « La vie saint Tiebaut (rubr.) ». « Sainz Tiebauz fu nez en l’eveschié de Troies. Ses peres ot non Ernous et sa mere Gile … ». F. 146v. [Vie de s. Procès et s. Martinien]. « La passion saint Procés et saint Martinien (rubr.) ». « Aprés la mort Symon l’enchanteor, furent mis en chartre sainz Pierres et sainz Pols li apostre … ». F. 146v-147. [Translation de s. Martin]. « La translation saint Martin (rubr.) ». « Com sainz Perpetues, qui arcevesques fu de la cité de Tours dom sainz Martins avoit esté arcevesques … ». F. 147r-v. [Vie de s. Victor]. « La vie saint Victor (rubr.) ». « Quant Maximiens, li empereres de Roume, ot ocis plusors martyrs, et si fu venuz en la cité de Marsoille … ». F. 147v-149. [Vie de s. Marie-Madeleine]. « La vie sainte Marie Magdelainne (rubr.) ». « Sainte Marie fu apelee Magdelainne por .I. chastel dom ele fu, qui avoit non Magdales, qui est a .II. liues d’un flueve qui est apelez Genesareth … ». F. 149-150. [Vie de s. Marthe]. « La vie sainte Marthe (rubr.) ». « Sainte Marthe fu suer sainte Marie Magdelainne et Lazaron, cui Diex resuscita, et fu de lignie a roi … ». F. 150r-v. [Vie de s. Apollinaire]. « La vie saint Apollinaire (rubr.) ». Sainz Appollinaires fu deciples saint Pierre l’apostre, qui l’envoia de Roume, ou il estoit, en la cité de Ravenne … ». F. 150v-152v. [Vie des sept dormants]. « Des .VII. dormanz (rubr.) ». « Au tens que Decius estoit empereres de Rome, il guerrooit forment sainte Eglyse … ». F. 152v-153v. [Vie de s. Pantaléon]. « La vie saint Pantelion (rubr.) ». « Sainz Pantelyons fu filz Eustorge, .I. senator, et quant sa mere qui estoit crestienne fu morte … ». F. 153v-154. [Vie de s. Loup de Troye]. « La vie saint Leu qui fu evesques de Troies (rubr.) ». « Sainz Leu fu nez a Toul, et fu de noble ligniee, et fu mis a letres en s’enfance … ». F. 154-155v. [Vie de s. Germain d’Auxerre]. « La vie saint Germain d’Auçuerre (rubr.) ». « Sainz Germains fu nez en la cité d’Auçuerre, et fu de gentix gens, et vint en France … ». F. 156-158v. [Vie de s. Georges]. « Ci coumence la vie saint Jorge (rubr.) ». « Vraiement raconte la devine page que, quant li saint home se penoient et esforçoient de accoistre et d’essaucier la sainte loi nostre seignor Jhesu Crist … ». F. 158v-159v. [Vie de s. Babylas]. F. 158v. « Ci coumence la vie saint Babyle (rubr.) ». F. 159. « Ci coumence la vie saint Babyle qui fu evesques d’Anthioche, qui fu au tens Numerien le roi, qui la loi des paiens tenoit … ». F. 159v-160v. [Vie de s. Marius, Marthe, Audifax et Abacuc]. « La vie saint Marius et sa fame et ses .II. filz (rubr.) ». « Au tens Claudien l’empereor, vint a Rome uns hom a tout sa fame et ses .II. filz … ». F. 160v-161. [Vie de s. Félix et s. Adaucte]. « Ci coumence la vie d’un autre saint Felix (rubr.) ». « Voirs que aprés le trespassement saint Felix le beneoit prestre, vint uns autres sainz Felix qui ses freres estoit joenes d’aaige … ». F. 161-162v. [Vie de s. Speusippe, s. Eleusippe et s. Meleusippe]. « Ci coumence la vie des trois freres jumiaux (rubr.) ». « El tens que Speosipus et Eleosipus et Meleosippus, cil trois frere, vindrent avant, corrut par toute la cité de Lengres d’aus la renomee … ». F. 162v-166. [Vie de s. Denis]. « Ci coumence la vie mon seignor saint Denis de France (rubr.) ». « Aprés la passion nostre seigneur Jhesu Crist et sa glorieuse resurrection, que li apostre se furent espandu par le monde por anoncier et por preechier la sainte loi Nostre Seignor et le saint baptesme … ». F. 166v-169v. [Vie de s Côme et s. Damien]. « Ce sont les vies saint Cosme et saint Damien (rubr.) ». « Cil cui crestien sont et nostre seignor ainment et croient, doivent volentiers oïr et entendre les paroles et les oevres qui de lui sont et muevent … ». F. 169v-171. [Vie de s. Sixte]. « C’est la vie saint Syxte (rubr.) ». « Ce fu el tens que Decyus Cesar fu empereres que cil qui Nostre Seigneur apeloient estoient martyrié et souffroient griés tormenz por l’amor de lui … ». F. 171-173. [Vie de s. Laurent]. « Ce est la vie saint Lorent le martyr (rubr.) ». « Aprés ce que sainz Syxtes fu martyriez, si com vos avez oï devant, li chevalier qui avoient pris saint Lorent le baillerent et livrerent a Parthemie … ». F. 173-174v. [Vie de s. Hippolyte]. « La vie saint Ypolite le martyr (rubr.) ». « Vos avez oï de saint Lorent le beneoit martyr, coument il reçut martyre por l’amor nostre seignor Jhesu Crist … ». F. 174v-178v. [Vie de s. Lambert de Liège]. « C’est la vie et la passion mon seignor saint Lambert le martyr (rubr.) ». « Gloire et loange et hounors doit estre a touz crestiens de raconter et de dire les passions et les martyres des sainz martyrs … ». F. 178v-181v. [Purgatoire de s. Patrice, incomplet en raison de la perte des f. CCI et CCII]. « C’est la vie et la passion saint Patrice le beneoit ami nostre seignor (rubr.) ». « En cel tens que sainz Patrices li granz preechoit en Illande de la parole nostre seigneur Jhesu Crist, nostres sires conferma son preechement par glorieus miracles … ». F. 181v-187v. [Vie de s. Julien l’Hospitalier, incomplet par suite de la perte des f. CCVII et CCVIII]. « Ci coumence la vie mon seignor saint Julien le povre, coument il tua son père et sa mere a .I. cop (rubr.) ». « Uns preudom raconte la vie mon seignor saint Julien que il a translatee de latin en roumanz … ». F. 187v-194v. [Vie de S. Brendan]. « Ci commence la vie mon seignor saint Brandan qui fu nez d’Yrlande (rubr.) ». « En la vie mon seignor saint Brandan, qui molt est delitable a oïr a cors et a ame, trouvons escrit qu’il fu nez d’Yrlande … ». F. 194v-229v. [Vie des Pères, en prose, incomplet par suite de la perte de huit feuillets entre les f. 215 et 216]. « Ci coumence la vie des peres (rubr.) ». « Diex qui fist toute creature, si est tant douz et tant debonnairs qu’il vodroit que tuit fuissiens sauf …-… par ce que tuit saichent que chasteez n’est onques chaitive ne entre espees ne entre bestes ne en desert, et home qui s’est donnez a Dieu ne puet estre vaincuz » (éd. Migne, XXI, 391-448 ; Migne, LXXII, 802 ; Migne ; LXXIII ; Migne XXIII). F. 229v-232. [Pèlerinage de s. Antonin de Plaisance en Terre sainte, joint par erreur à la Vie des Pères]. « Cil qui ce livre fist conte le voiaige de saint Antoine, coument il ala por l’amor Jhesu Crist par touz les lieus ou il avoit alé …-… puis repairasmes en Lombardie nostre terre a la loange nostre seigneur Jhesu Crist qui vit et regne par touz les siecles des siecles. Amen ». F. 232-247. [Barlaam et Josaphat, incomplet par suite de la perte des f. CCLXXIII à CCLXXX]. « Ci coumence la vie Josaphas et Balaam (rubr.) ». « En Inde ot jadis .I. roi molt riche et molt puissant qui ot non Avenir …-… et entendent qui lor tort au profit et au salu de lor ames, et ce nos otroit li peres et li filz et li sainz esperiz. Amen ». F. 247. « Ci faut la vie des Pères ». F. 247v-249v. [Vie de sainte Agathe]. « Ci coumence la vie sainte Agathe la beneoite virge (rubr.) ». « Au tens que sainte crestientez cressoit et essauçoit par les paroles et par les hauz miracles que nostre sires faisoit … ». F. 249v-251. [Vie de sainte Lucie]. « Ci coumence la vie sainte Luce (rubr.) ». « Au jor que la renomee et la parole cressoit et esforçoit molt durement par plusors contrees des hauz miracles que Damediex demoustroit et faisoit en la cité de Cathenense por ma dame sainte Agathe … ». F. 251-254. [Vie de sainte Agnès]. « Ci coumence la vie sainte Agnes la beneoite virge (rubr.) ». « Tuit devons graces et loanges randre a Nostre Seignor Jhesu Crist des saintes vies et des passions qu’eles souffrirent por l’amor de nostre seignor … ». F. 254-255. [Vie de sainte Félicité et de ses sept fils]. « La passion sainte Felice et de ses .VII. filz (rubr.) ». « Veritez est, si com l’escriture tesmoigne, que en cel tens que Antonius estoit empereres de Roume, estoient cil qui creoient Nostre Seignor molt asproié … ». F. 255. « Explicit la vie des apostres et des martyrs et d’autre sainz et de saintes ». F. 255v. [Table s’interrompant à la Vie de s. Georges, f. « CLXXVI (rubr.) ».
Description : 
On ignore le sort du manuscrit avant le XVIIIe siècle. Une note inscrite sur la première page indique qu’il fut acheté à Paris en 1777 par le bibliophile Pierre Dubrowsky (1754-1816) : « Ex musoeo Petri Dubrowsky, 1777, Parisiis emptum » (voir Voronova – Sterligov 1996). L’ex-libris est répété au bas du f. 255. Le volume ne provient pas de la collection du chancelier Pierre Séguier ou de la bibliothèque de l’abbaye de Saint-Germain-des-Prés dont Dubrowski acheta une grande partie des ouvrages pendant son temps d’attaché à l’ambassade russe à Paris (1780-1796). Le ms., qui avait quitté Saint-Pétersbourg pour être envoyé à Moscou, passa en vente à Lucerne les 20-21 juin 1933, sous le n° 295 : « Vie des saints. Magnifique Manuscrit français sur peau de vélin du 13me siècle, en minuscule gothique, les têtes des chapitres écrites en rouge … » (catalogue de vente 1933) : inscription du n° « 295 » au crayon sur la contregarde du plat supérieur. Le ms. entra le 27 juin 1933 à la Bibliothèque nationale (BnF, Registre Achats 1894/1950, n° 13691 ; cité par Ph. Lauer au nombre des Nouvelles acquisitions entrées à la BnF entre 1232 et 1235 (Lauer 1935)
Description : 
Lieu de copie : Île de France ou Champagne (Careri et al. 2001, p. 143)
Rights : 
public domain
Identifier : 
ark:/12148/btv1b8446925z
Source : 
Bibliothèque nationale de France. Département des manuscrits. NAF 23686
Relationship : 
http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc121654
Provenance : 
Bibliothèque nationale de France
Date of online availability : 
07/11/2011


Help with consultation

Pictograms used