Menu Accordeon Toolbar Pagination Bar

SYNTHESIS

Type of document

  Manuscripts

Size of the document

 
43 cm, 548 page(s)


ABOUT

Title :  Evangelia
Publication date :  0821-0836
Contributor :  Guise, Charles de Lorraine (1525-1574 ; cardinal de). Ancien possesseur
Contributor :  Chapitre cathédral (Metz). Ancien possesseur
Contributor :  Trésor de la cathédrale Saint-Etienne de Metz. Ancien possesseur
Type :  manuscript
Language :  latin
Format :  Salzbourg. - Écriture onciale. Quelques corrections contemporaines en onciale (ff. 23v, 139 et passim). - Portraits des quatre évangélistes en pleine page. Canons peints, dorés et argentés. Grandes et petites initiales d'or. Titres et colophons en capitales rustiques d'or ou de couleur rouge, certains à lettres enclavées. Incipits à l'encre d'or, parfois à lettres enclavées. Les incipits des Evangiles de saint Luc et saint Jean sont à lignes alternées d'or et d'argent, les lettres d'argent placées sur un fond pourpre. Les mots "Ihesus", "Dominus" et "Deus" sont écrits à l'encre d'or. Titres courants en capitales de couleur rouge orangé. En marge, numérotation des chapitres des sommaires à l'encre rouge orangé et indication des concordances évangéliques à l'encre rouge ou noire. - Parchemin. - 267 ff. - 400 x 285 mm (just. 285 x 200 mm, sur deux colonnes). - 34 cahiers : 1 cahier de 10 ff. (1-10), 9 cahiers de 8 ff. (11-82), 1 cahier de 6 ff. (83-88), 4 cahiers de 8 ff. (89-120), 1 cahier de 6 ff. (121-128), 1 cahier de 8 ff. (129-136), 1 cahier de 2 ff. (137-138), 8 cahiers de 8 ff. (139-202), 1 cahier de 12 ff. (203-214), 6 cahiers de 8 ff. (215-262), 1 cahier de 4 ff. (263-266), précédés d'un f. de garde moderne et d'un f. de garde de parchemin et suivis d'un f. de garde de parchemin (267) et d'un f. de garde moderne.Pas de réclames. Signatures en chiffres romains I- [XXXIV]. Les ff. 10v-12, 17v-18, 137v-138, 211v-214 et 266v sont blancs.Foliotation à l'encre noire, XIXe siècle. - Réglure à la pointe sèche. - Reliure de velours bleu sur ais de bois, contre-gardes et gardes en soie rouge (atelier messin, vers 1760) ; appliques et fermoirs (les deux pattes manquent) en argent doré, repoussé et ciselé, orné de gemmes (améthystes, dont une intaille antique, grenats, saphir, cristal) (atelier messin ?, milieu du XVIe siècle ; absence de poinçon d'orfèvre qui se trouvait peut-être sur les pattes des fermoirs) ; tranches ciselées et dorées, milieu du XVIe siècle.Les appliques au plat supérieur représentent une Lapidation de saint Etienne, avec deux soldats habillés à la Romaine, surmontée d'un phylactère portant l'inscription "Domine, nec statuas illis hoc peccatum" (Actes des Apôtres, 7, 60) ; au-dessus, Christ bénissant ; entre saint Etienne et le phylactère, armes du chapitre cathédral de Metz, [de gueules] au dextrochère [de carnation, vêtu d'azur], mouvant d'une nuée [d'argent], tenant une épée [du même, garnie d'or], accostée en chef de deux cailloux [du même].Relevé des gemmes : améthystes (pierre ramassée par le soldat de droite ; trois pierres sur la terrasse du saint Etienne, celle de gauche gravée), saphir (pierre portée par le soldat de gauche), cristal (pierre au-dessus de la tête du saint Etienne), grenats (sur les quatre écoinçons du plat supérieur).Appliques restaurées en 2019 : dépoussiérage au pinceau brosse ; nettoyage enzymatique et à l'éthanol afin d'éliminer les poussières, les anciennes couches de protection, les salissures en surface et inscrustées dans les gravures et reliefs, ainsi que les sulfures ; refixation de l'améthyste dans les mains du soldat à droite avec un adhésif de type cellulosique (dossier BnF-ADM-2019-100387-01). Lors de cette restauration divers constatations techniques ont été faites. L'ensemble est homogène, sans remaniement. Les traces de martelage des appliques sont bien visibles en divers emplacements, notamment sur les jambes du soldat de gauche. La face des appliques a ensuite été reprise par gravure à l'aide de burins et de divers outils. Certaines reprises très fines ont vraisemblablement été réalisées après la dorure. Les boutons ovales sur les agrafes et contre-agrafes des fermoirs ont été réalisés à part puis soudés, tout comme les bandes des bâtes sertissant les pierres. Les personnages semblent avoir été fixés sur le plat supérieur par un système d'attaches parisiennes (relief de ce type de montage visible à travers le satin rouge au contreplat supérieur). Les plaques sont fixées par des clous en argent doré qui pourraient être d'origine malgré le remontage au XVIIIe siècle. L'intaille en améthyste est fracturée et lacunaire au-dessus de la tête du personnage. Il est possible que les grenats placés dans les angles inférieurs et supérieurs à gauche aient été posés sur un paillon (feuille de métal en or, argent ou argent doré) posé au fond de la bâte et destiné à en augmenter l'éclat. Les paillons ne sont pas visibles sous les autres pierres qui ont un reflet moins vif. Le cristal au-dessus de la tête de saint Etienne est dépourvu de bâte sur sa partie inférieure. Certaines pierres sont percées, comme la grosse améthyste que tient le soldat à droite, en raison de leur présentation sur fil lors de leur vente. Sur d'autres pierres, comme les grenats en haut et en bas à droite, de petits creux bien lisses témoignent de l'évidage d'une impureté en surface lors de la taille. - Estampille de la Bibliothèque royale de la Convention au Consulat, 1792-1804 (modèle Josserand-Bruno, n° 17)
Description :  Numérisation effectuée à partir d'un document original.
Description :  Collection numérique : Europeana Regia : manuscrits royaux de l'époque carolingienne
Description :  Texte de la Vulgate, avec préfaces, canons et sommaires. F. 1-84v : Préfaces (voir Stegmüller, n° 595-6) et sommaire en 28 chapitres (voir De Bruyne, p. 270-280 type A): "[…] Prologus IIIIor Evangeliorum" [S. HIERONYMUS] (1-3v) ; "[…] Epistola s. HIERONIMI", (3v-6v) ; "Breviarium ejusdem" (6v-10) ; Canons des Évangiles (12v-17) ; "Evangelium secundum Matheum" (19-84v).F. 84v-129v : Préface (Stegmüller, n° 607 ) et sommaire en 13 chapitres (De Bruyne, ibid.). "[…] Prologus secundum Marcum" (84v-86) ; "[…] Breviarium" (86-88) ; "[…] Evangelium secundum Marcum" (89-129v).F. 130-208v. : Préface (Stegmüller, n° 615) et sommaire en 21 chapitres (De Bruyne, ibid.). "[…] Argumentum secundum Lucam" (130-130v) ; "[…] Elenchus ejusdem Evangelii" (130v-137) ; "[…] Evangelium ejusdem" (139-208v).F. 209-266. : Préface (Stegmüller, n° 624) et sommaire en 14 chapitres (De Bruyne, ibid.). "[…] Prologus secundum Johannem" (209-209v) ; "[...] Elenchus ejusdem Evangelii" (209v-211) ; "[…] Evangelium Johannis" (215-266). 
Rights :  public domain
Identifier :  ark:/12148/btv1b55005656f
Source :  Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits. Latin 8849
Provenance :  Bibliothèque nationale de France
Date of online availability :  16/04/2012

TEXT MODE (OCR)

DISCOVER