Detailed information

Title : 
Paraphrase de l'Éthique à Nicomaque d'Aristote (Ps.-Héliodore)
Publication date : 
1540-1560
Contributor : 
Κωνσταντῖνος Παλαιόκαππας. Copiste
Type : 
manuscript
Format : 
[V] + 102 + [LXXIII]. - 423 × 290 × 40 (feuillet : 413 × 283). - Papier filigrané (motif indéterminé, peut-être Nœud ) à fines vergeures (20 mm/20) et fils de chaîne assez rapprochés (22/27 mm). Pliage in-folio. La contre-garde de tête et le f. [III] sont en parchemin. Le papier des ff. [I]-102 a été endommagé par l'humidité le long de la gouttière. Toute la seconde moitié du volume est constituée de feuillets vierges de papier français portant la marque du papetier troyen Nicolas Lebé (Lettre B sur un écu couronné surmontant un bandeau avec le nom Nicolas Lebé) ; de très nombreuses variantes de cette marque sont attestées dans les années 1560 à 1580. - 13 cahiers : 1 × 7[3|4] (7). 11 × 8 (95). 1 × 7 [4|3] (102). Signatures au milieu de la marge inférieure du premier recto, visibles de β' à ιγ'. Réclames verticales sous la fin de la dernière ligne du dernier recto de chaque cahier. - Copié entièrement par Constantin Paléocappa (RGK, I 225, II 316, III 364) ; écriture de très gros module. - Réglure à la pointe sèche. Type Leroy 00D1. Ligne simple de justification de part et d'autre du texte et allant de la tranche de tête à la tranche de queue ; 29 lignes rectrices. Surface écrite : 310 × 150 mm. Grandes marges externe (80/90 mm) et inférieure (65/70 mm). - Rubrication de première main : grande initiale et bandeau décoré de fleurons et de palmettes au f. 1r ; titres des livres en majuscule ; titres des chapitres et initiales. - Pas de notes marginales en dehors des numéros des chapitres en face des titres et de quelques schémas syllogistiques, tous de première main. - Reliure occidentale à couvrure de maroquin rouge, sur laquelle est imprimé un décor doré orientalisant caractéristique de la collection des De Mesmes ; tranche dorée et ciselée du f. [I] au f. 102, mais non sur les feuillets de papier additionnel constituant la seconde moitié du volume. Le dos est orné d'un décor doré d'arabesques végétales (feuilles azurées et grappes) ; au centre du dos, compartiment contenant une guirlande ovale qui entourait probablement l'emblème des anciens possesseurs, qui a été remplacé par une pièce rapportée de maroquin rouge plus sombre que le reste de la couvrure du dos (substitution semblable sur un blason peint au f. 2r du Paris. gr. 1888, autre manuscrit ayant appartenu aux De Mesmes)
Description : 
Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.
Description : 
(ff. 1r-102v) [Héliodore de Pruse], Paraphrase de l'Éthique à Nicomaque d'Aristote, éd. G. Heylbut, Heliodori in Ethica nicomachea paraphrasis [CAG, XIX, 2], Berlin, 1889, livres I-VI, 4 : (ff. 1r-22r) livre I : [titre] ΗΛΙΟΔΩΡΟΥ ΠΡΟΥΣΑΕΩΣ ΠΑΡΑΦΡΑΣΙΣ ΤΩΝ ΑΡΙΣΤΟΤΕΛΟΥΣ ΗΘΙΚΩΝ ΝΙΚΟΜΑΧΕΙΩΝ ΤΟ Α ; (ff. 22v-36r) livre II : [titre f. 22r] ΤΟΥ ΑΥΤΟΥ ΠΑΡΑΦΡΑΣΙΣ ΕΙΣ ΤΟ Β ; (ff. 36r-56r) livre III : [titre] ΤΟΥ ΑΥΤΟΥ ΠΑΡΑΦΡΑΣΙΣ ΕΙΣ ΤΟ Γ ; (ff. 56r-74v) livre IV : [titre] ΤΟΥ ΑΥΤΟΥ ΠΑΡΑΦΡΑΣΙΣ ΕΙΣ ΤΟ Δ ; (ff. 74v-99v) livre V : [titre] ΤΟΥ ΑΥΤΟΥ ΠΑΡΑΦΡΑΣΙΣ ΕΙΣ ΤΟ E ; (ff. 99v-) livre VI, chapitres 1-4, éd. 113,1-117,14 : [titre] ΤΟΥ ΑΥΤΟΥ ΠΑΡΑΦΡΑΣΙΣ ΕΙΣ ΤΟ Ζ ; [desinit] ἐπιστήμη μὲν οὖν ἐστι, γνῶσις τῶν ἀ-.
Description : 
Ce manuscrit provient de la bibliothèque de Colbert, où il portait la cote 570 lisible au f. 1r. Sa composition matérielle est caractérisée par la présence, à la suite du texte incomplet, de 78 feuillets vierges ; contrairement à la partie écrite et aux folios de garde antérieurs, ils n'ont pas été abîmés le long de la gouttière par l'humidité et leur tranche n'est ni dorée ni ciselée ; on peut formuler l'hypothèse que le manuscrit originel avait à peu près le volume actuel, qu'il a été relié sous sa reliure actuelle et sa tranche dorée et ciselée ; qu'ensuite il a subi d'importants dégâts à cause de l'humidité et que la deuxième partie a été enlevée et remplacée, afin de conserver le volume du manuscrit et de le garder sous la même reliure, par des feuillets vierges. Cette restauration peut se situer dans la seconde moitié du seizième siècle d'après le papier utilisé. Le manuscrit avait auparavant appartenu à la collection constituée dans la seconde moitié du seizième siècle par les érudits français Jean-Jacques De Mesmes et son fils Henri De Mesmes ; ainsi apparaît-il dans la liste des manuscrits De Mesmes publiée par Montfaucon sous la description suivante : Heliodori Paraphrasis, in-fol. grec, sur papier (Bibliotheca bibliothecarum manuscriptorum nova, t. II, Paris, 1739, p. 1326, col. 1, C). Les manuscrits De Mesmes ont été donnés à Colbert en 1679 par l'héritière de la collection, la Duchesse de Vivonne. Après la mort de Colbert en 1683, ses livres passent successivement à deux de ses fils, Jean-Baptiste Colbert, marquis de Seignelay, mort en 1690, puis l'archevêque de Rouen, Jacques-Nicolas Colbert, mort en 1707 ; celui-ci lègue la collection au fils du marquis de Seignelay, l'abbé Charles-Éléonor Colbert, qui, malgré les dispositions du testament de son oncle, entreprend de disperser la bibliothèque colbertine : les imprimés sont vendus en 1728 et des négociations commencent la même année en vue de l'acquisition des manuscrits par le roi ; en février 1732, aucun accord n'ayant été trouvé sur le prix de la collection, Charles-Éléonor Colbert finit par l'offrir au roi en comptant sur sa générosité et obtient une compensation de 300 000 livres. Les manuscrits sont portés à la librairie royale les 11 et 12 septembre 1732.
Rights : 
public domain
Identifier : 
ark:/12148/btv1b11005046z
Source : 
. Grec 1870
Relationship : 
http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc20001k
Provenance : 
Bibliothèque nationale de France
Date of online availability : 
27/02/2019


Help with consultation

Pictograms used