Detailed information

Title : 
Apollonios de Rhodes , Argonautiques .
Author : 
Apollonios de Rhodes. Auteur du texte
Publication date : 
1475-1500
Contributor : 
Georges Alexandrou. Copiste
Type : 
manuscript
Language : 
latin
Language : 
french
Format : 
291×216 mm. - [I-VI]+1-458+[I-VII]. - ECRITURE :Ce témoin est entièrement dû à Georges Alexandrou (RGK, II, 72) qui utilise une écriture calligraphique pour la copie des vers et une écriture plus cursive pour la copie des scholies et gloses. La surface écrite est variable : elle est plus importante pour les scholies que pour les vers. Le nombre de vers à la page est de vingt et le nombre de ligne est de trente pour les scholies.Plusieurs annotateurs sont intervenus dans les marges du poème d’Apollonios de Rhodes. - DECORATION :Bandeaux et initiales rubriqués au début des chants. - MATIERE :Le papier de ce manuscrit est plié in-folio. Le premier filigrane (p. 1-40, 355-458) est identique au numéro 2 509 de Briquet (marque attestée en 1486). Le second filigrane (p. 41-140) représente une tête de bœuf surmontée d’une croix autour de laquelle s’enroule un serpent. Cette marque est très proche du numéro 70 920 dans le répertoire en ligne de Piccard (marque attestée en 1487). Le troisième filigrane (p. 141-240, 297-354) représente une balance surmontée d’une étoile et est proche du numéro 2 533 dans le répertoire de Briquet (attesté en 1489). Un filigrane similaire s’observe enfin aux p. 241-296 et sur les deux folios blancs qui suivent la page 296. Il est voisin de Briquet 2 583, qui est une marque attestée en 1489. - PAGINATION :Ce manuscrit, qui comporte 231 folios, n’est pas folioté mais paginé à l’encre noire dans l’angle supérieur externe de chaque page. Entre la p. 296 et la p. 297, deux folios blancs n’ont pas été paginés. CAHIERS :Ce manuscrit est composé de 23 quinions, le dernier d’entre eux étant suivi d’un binion. Dans la mesure où les cahiers ne sont pas signés et où les fils de couture ne sont que très rarement visibles, il est difficile d’observer la composition des cahiers. SIGNATURES :Les cahiers de ce manuscrit ne sont pas signés. PIQÛRES : Absence de piqûre visible. - REGLURE :La réglure, tracée assez fermement à la pointe sèche, est du type 32D1b Leroy-Sautel. - RELIURE : Reliure en maroquin olive caractéristique des manuscrits issus de la collection De Mesmes. Cette reliure date de 1561, comme le montre la date ciselée dans la gouttière. La même date apparaît, en gouttière toujours, sur les tranches dorées et ciselées des Parisini gr. 1641, 1728, 1761, 1925, 1948, 2674, 2717, 2743, 2929 et 3044 notamment. Le centre des plats est orné de deux filets dorés qui encadrent un médaillon doré et sont soulignés par quatre écoinçons dorés. Le dos est couvert de motifs végétaux dorés. Comme beaucoup de manuscrits reliés pour la famille de Mesmes, le Paris. gr. 2727 est protégé par de nombreux folios de garde qui sont alternativement en papier et en parchemin. Sur le pénultième folio de garde postérieure on trouve une estimation de 20 sous. - ESTAMPILLES : Estampille utilisée par la Bibliothèque royale au XVIIIe siècle (modèle Josserand-Bruno n°5) aux p. 1 et 458
Description : 
Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.
Description : 
(p. 1-294) Apollonios de Rhodes, Argonautiques : [titre] Ἀπολλωνίου Ἀργοναυτικῶν α’, (p. 1-69) Chant I, (p. 69-134) Chant II, [titre] Ἀπολλωνίου ῥοδίου Ἀργοναυτικῶν δεύτερον, (p. 134-204) Chant III, [titre] Ἀπολλωνίου ῥοδίου Ἀργοναυτικῶν τρίτον, (p. 205-294) Chant IV, [titre] Ἀπολλωνίου ῥοδίου Ἀργοναυτικῶν τέταρτον.(p. 295-296) Liste des épithètes des dieux.(p. 297-458) Vies d’Apollonios et scholies aux quatre chants des Argonautiques, éd. K. Wendel, Scholia in Apollonium Rhodium vetera, Berlin, Weidmann, 1935.
Description : 
D’après les recherches de Francis Vian, ce témoin copié par Georges Alexandrou dans le dernier quart du XVe siècle fait partie de la recension crétoise des Argonautiques. Il est un apographe de l’Estensis α.P.5.2, copié en Crète très peu de temps auparavant, en 1485-1487. Le Paris. gr. 2727 est à n’en pas douter à relier au scriptorium de Michel Apostolis, en Crète. Ph. Hoffmann a montré qu’il a pour apographe le Londiniensis B.L. Burneianus 62, manuscrit copié à la fin du XVe siècle par l’Anonymus Harvardianus et V. Chatzopoulou a identifié deux manuscrits copiés par Zacharie Calliergis, le Laurentianus Riccard. 35 et le Scorialensis Σ. III. 20, qui sont issus du Paris. gr. 2727.Ce manuscrit a fait partie de la bibliothèque de la famille de Mesmes, initiée par Henri de Mesmes. La duchesse de Vivonne, fille de Henri II de Mesmes, a offert à Jean-Baptiste Colbert, en mai 1679, un grand nombre de manuscrits de sa bibliothèque. Le Paris. gr. 2727 fait partie de ce lot. Les manuscrits de la bibliothèque de Colbert ont été intégrés à la Bibliothèque royale à partir de 1732. La cote 2788.5 a alors été attribuée à ce manuscrit par l’abbé de Targny, chargé du département des manuscrits de la Bibliothèque du roi jusqu’en 1737. Cette cote fut éphémère puisque l’actuelle cote date de 1740.
Description : 
Lieu de copie : Crète
Rights : 
public domain
Identifier : 
ark:/12148/btv1b107224815
Source : 
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits. Grec 2727
Relationship : 
http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc96746c
Provenance : 
Bibliothèque nationale de France
Date of online availability : 
27/02/2019


Help with consultation

Pictograms used