Detailed information

Title : 
Nicomaque de Gérasa, Introduction Arithmétique . Commentaire de Jean Philopon à l’Introduction Arithmétique de Nicomaque de Gérasa.
Author : 
Nicomaque de Gérase (01..-01..). Auteur du texte
Author : 
Philopon, Jean (0490?-0566?). Auteur du texte
Publication date : 
1330-1360
Type : 
manuscript
Language : 
greek, ancient
Format : 
150x220 mm. - I + (1-318) + I. - ECRITURE Copiste anonyme, dont l’écriture est assez soignée. La mise en page est celle des grands textes commentés : le texte principal est au centre, le commentaire l’encadre. Le copiste copie 26 lignes par page quand il n’y a que le commentaire, mais jusqu’à 31 lignes par page en disposition marginale. - DECORATIONLes deux titres principaux (p. 1 pour le commentaire de Philopon, p. 5 pour l’introduction arithmétique) sont écrits à l’encre rouge (assez pâlie), dans une minuscule de plus grand module. Ils sont accompagnés de quelques éléments décoratifs tracés avec la même encre. La rubrication est par ailleurs employée pour marquer des initiales de sections, des diagrammes marginaux, des signes de renvois pour les lemmes du commentaire, certaines scholies et quelques gloses interlinéaires. - MATIEREPapier à grosses vergeures, qui présente de nombreux filigranes pris dans le pli. Certains peuvent être identifiés : - p. 7/8-9/10 : Tête de cheval, proche du modèle de Briquet n. 15565, daté de 1349.- p. 197/8-207/8 : Fleur (du type Mosin-Trljic 3969-3973), proche du modèle 3972 (incomplet chez Mosin-Traljic), daté des années 1330-1340.- p. 179/80-193/4 : Clé, proche des modèles de Briquet 3809-3810, datés des années 1340 ; du modèle CLE 3 de Harlfinger (daté de 1343) et du modèle 2680 de Mosin-Traljic, daté de 1354-1356. - p. 233/4-243/4 : Un quadrupède courant qui pourrait être un chien, possiblement modèle 2552 de Mosin-Traljic, daté de 1558.- p. 269/70-271/2 : Bœuf entier, proche du modèle 1590 de Mosin-Traljic, daté de 1341. - PAGINATIONPagination inscrite à l’encre noire dans l’angle supérieur extérieur. - SIGNATURESLe manuscrit présente des signatures de début et de fin de cahier, inscrite au milieu de la marge inférieure. Presque toutes les signatures grecques sont conservées, à l’exception de la signature δ qui a entièrement disparu (et devait se trouver aux pp. 67 et 82). Ces signatures ne se recoupent que partiellement avec la numérotation de liasses que l’on trouve inscrite au crayon dans l’angle inférieur intérieur, et qui correspond à des notes destinées au relieur. - CAHIERSCes incohérences sont concentrées au début, entre les pages 1 et 83. Cette numérotation indique 7 liasses contenant successivement 9, 7, 7, 4, 5, 10 et 7 feuillets, ce qui ne peut correspondre aux cahiers originels. Les cahiers d’origine sont assez irréguliers au début, puis leur composition se stabilise. On compte d’abord deux quaternions (pp. 1-32), puis un cahier de 17 feuillets. Suivent trois quaternions réguliers (pp. 67-116), un quaternion amputé d’un feuillet (pp. 117-130), cinq quaternions complets (pp. 131-210), un quinion (pp. 211-230), cinq quaternions (pp. 231-310) et un binion final. - REGLURERéglure à la pointe sèche de type Leroy-Sautel 00D1. Le copiste n’a visiblement pas utilisé de réglure spécifique malgré la mise en page particulière permettant d’inscrire le commentaire en encadrement au texte principal. - RELIUREReliure de veau raciné sur ais de carton. Les plats sont ornés d’un liseré doré. Dos de maroquin rouge au chiffre de Louis XVIII orné de fleurs de lys dorées. Titre en lettres dorées sur le dos : JOHANNES PHILOPONUS. - ESTAMPILLESp. 1 et 318 : estampille de la première moitié du XVIIIè siècle, modèle Josserand-Bruno n. 7
Description : 
Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.
Description : 
pp. 5-313 (texte principal) : Nicomaque de Gérasa, Introduction Arithmétique, éd. R. Hoche, Nicomachi Geraseni pythagorei Introductionis arithmeticae libri II, Teubner Leipzig 1866.pp. 1-153 : Livre I, Νικομάχου Γερασηνοῦ πυθαγορικοῦ ἀριθμητικῆς εἰσαγωγῆς τῶν εἰς δύο τὸ πρῶτον. Inc. Οἱ παλαιοὶ καὶ πρῶτοι… Expl. τετράγωνος ὁ αὐτός ἐστι.pp. 154-313 : Livre II, Νικομάχου Γερασηνοῦ πυθαγορείου ἀριθμητικῆς εἰσαγωγῆς τῶν εἰς δύο τὸ δεύτερον. Inc. Ἐπειδὴ στοιχεῖον λέγεται καὶ ἔστιν…, Expl. … ἐν πρώτῃ εἰσαγωγῇ ἀρκείτω. pp. 1-280 (texte en marge, ou bien copié en pleine page sur des lignes entières) : Jean Philopon, Commentaire à l’Introduction arithmétique de Nicomaque de Gérasa, éd. G. Giardina, Giovanni Filopono matematico tra neopitagorismo e neoplatonismo, Catania: Università di Catania, 1999. Titre : Ἰωάννου Γραμματικοῦ Ἀλεχανδρέως τοῦ Φιλοπόνου εἰς τὸ πρῶτον τῆς Νικομάχου ἀριθμητικῆς εἰσαγωγῆς. Le texte commence par 11/2 lignes qui sont le début de l’Intr. Arith. et servent de lemme au commentaire qui suit sans se démarquer sur la page. Entre la p.4 et 5, le texte du commentaire passe dans la marge.p. 148 : fin du commentaire au Livre I (expl. ἐφόσον ἄν τις ἐπαρκοίη τοῦτο ποιεῖν). En conséquence, le copiste a indiqué en bas de la page, à l’encre rouge : + τέλος τῶν εἰς τὸν πρῶτον λόγον τῆς ἀριθμητικῆς νικομάχου εἰσαγωγῆς, alors que le texte principal se poursuit encore sur quelques pages. p. 154-280 : le commentaire au livre 2 commence en face du début du livre 2. Expl. … πάντες οἱ ἁρμονικοὶ ἐνθεωροῦνται λόγοι (dans la marge, au milieu de la page).p. 149 : la scholie marginale n’est pas de Philopon, comme le souligne la note rubriquée : οὐκ ἔστι τοῦ Φιλοπόνου. Inc. Επὶ παςῶν δὲ τῶν διαζεθχθεισῶν..., Expl. …ὃς ἐλάττων ἐστὶ τοῦ ἐπιτρίτου. p. 153-154 : entre la fin du Livre I et le titre du Livre 2 s’insère une scholie non éditée à ce jour, très corrigée (lignes grattées, texte ajouté). Inc. Ἐπὶ πασῶν μέντοι τῶν ἐκκειμένων..., Expl. … κατὰ τὴν χώρησιν, καὶ ἄλλα τοιαῦτα. pp. 280-293 : Proclus, Commentaire au premier livre des Eléments d’Euclide, éd. G. Friedlein, Procli Diadochi in primum Euclidis elementorum librum commentarii, Leipzig Teubner, 1873. Inc. <Τ>ὴν μαθηματικὴν οὐσίαν οὔτε τῶν πρωτίστων…, Expl. … ποῦ γὰρ ἐν τοῖς αἰσθητοῖς τὸ ἀμερὲς [… pp. 315-317: Anonyme, Commentaire aux derniers chapitres de l’Introduction Arithmétique, inédit. Inc. Τὴν ἀριθμητικὴν οὐ μόνον ἔτιμα Πυθαγόρας..., Exp. ἀΛΛ’ ἐν ἀμφοτέροις,ἢ μέσῳ καὶ ἄκρῳ παρὰ μέρος.
Description : 
L’origine de ce manuscrit reste inconnue. Deux notes d’un possesseur, p. 318, indiquent des dates de naissance et de mort (naissance de son fils Georgios en septembre 1390, décès de sa sœur Irène en 1395-96). Elles établissent un terminus ante quem qui date la copie du manuscrit du XIVème siècle.Le codex a appartenu à Jacques de Mesmes (†1569) comme en témoigne l’ancienne cote grattée en haut de la première page, et l’estimation de prix p. 318 (Jackson p. 108). On le trouve dans le catalogue de Montfaucon, sous le numéro 1327 E, Arithmetica Nicomachi, grec, in-4°, papier. Estimation de prix au dernier verso : 6 sous. On ignore par quels canaux le manuscrit est entré en sa possession, il s’agit vraisemblablement d’un achat effectué à Venise lorsque De Mesme y était ambassadeur de France.Les manuscrits de la famille De Mesmes ont pour une grande part été offerts à Colbert par la Duchesse de Vivonne , descendante directe de la famille De Mesmes, en 1679. Le don de la Duchesse de Vivonne constitue l’un des plus grands fonds de manuscrits grecs (242 manuscrits) entrés dans la bibliothèque de Colbert. Le manuscrit fut acquis par la bibliothèque royale avec l'ensemble de la bibliothèque de Colbert en 1732.
Rights : 
public domain
Identifier : 
ark:/12148/btv1b10722374q
Source : 
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits. Grec 2483
Relationship : 
http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc105379w
Provenance : 
Bibliothèque nationale de France
Date of online availability : 
27/02/2019


Help with consultation

Pictograms used