Menu Accordeon Toolbar Pagination Bar

SYNTHESIS

Type of document

  Manuscripts

Size of the document

 
38 cm, 221 page(s)


ABOUT

Title :  Diophante, Arithmétiques , Livre des nombres polygones ; Maxime Planude, Calcul Indien (fragment).
Author :  Diophante (0246?-0330?). Auteur du texte
Author :  Planude, Maxime (1260?-1310). Auteur du texte
Publication date :  1560-1570
Type :  manuscript
Language :  greek, ancient
Format :  Italie. - I-IV + (1-II) + III-VI. - 175x230 mm. - ECRITURE Codex copié par un copiste anonyme, dont la main est soignée et de petit module. P. Tannery identifie à tort cette main à celle qui a copié l’Ambr. A 91 et le Vatic. Gr. 200, ce que A. Allard rectifie. Le texte est copié sur deux colonnes, alors qui les scolies de Maxime Planude sont insérées en pleine page. Le sigle σχ vient parfois marquer le début de la scholie quand celle-ci commence dans une colonne.Marge supérieure : 30 mm. Marge extérieure : 55 mm. Marge inférieure : 55 mm. Marge intérieure : 25 mm. - DECORATIONCe codex ne présente aucune décoration, et très peu de rubrication. Sont rubriqués les titres des livres, ainsi que l’initiale E de chaque nouvelle section. Les schémas, figures et diagrammes sont insérés dans le texte en général, rarement dans la marge. On note un certain nombre d’espaces laissés libres, comme s’ils conservaient la trace de figures non transmises par l’antigraphe. - MATIEREPapier filigrané assez épais. Le filigrane se situe dans la pliure des cahiers (pliage in quarto) : il représente deux flèches en sautoir surmontées d’une étoile à six branches (côté ‘pointe’ des flèches). Il est très proche du modèle n. 6291 du répertoire de Briquet, et présente également le format correspondant à celui indiqué par Briquet, le format italien mezane. Ce filigrane est attesté à Rome et Ferrare dans les années 1561-1563. - FOLIOTATIONFoliotation à l’encre noire dans le coin supérieur droit. - CAHIERSCodex composé uniquement de quaternions. Les deux derniers folios du dernier quaternion sont restés blancs. - SIGNATURESSignature de cahier au crayon dans le coin inférieure droit du premier folio de chaque cahier. Elle se rapporte sans doute à la dernière reliure, et a été inscrite juste avant de démonter les cahiers un par un, comme en témoigne le numéro 1 qui, suite à la reliure à l’envers du bifeuillet de garde supérieure, se retrouve dans l’angle supérieur droit du dernier folio.Le copiste n’a pas signé les cahiers, mais apposé systématiquement une réclame de fin de cahier, dans le coin inférieur droit, perpendiculaire au sens d’écriture du texte. - REGLURERéglure, sans doute à pointe sèche, qui n’a laissé aucune trace. - RELIUREReliure en carton réalisée au XIXè siècle. Les plats sont marbrés de violet à l’origine, mais ils sont très décolorés sur l’extérieur, au point d’apparaître de couleur brun-jaune. Sur le dos de maroquin rouge, le chiffre de Louis-Philippe et, en lettres dorées, DIOPHANTUS. Le nom du relieur apparaît tout en bas : Duplanil.Lors de la dernière reliure, les quatre feuillets de garde supérieure ont été reliés à l’envers : le premier folio de garde comporte les traces par impression de la mention « Cod.Colb. » et de la cote Regius, apposées au f. 1r. - ESTAMPILLESff. 1r et 214v : Estampille du XVIIè siècle, type Josserand-Bruno n. 4
Description :  Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.
Description :  ff. 1r-194r : Diophante d’Alexandrie, Arithmétiques, livres I à VI, éd. A. Allard, Diophante d'Alexandrie : les Arithmétiques, Tourpes, 1980. Titre Διοφάντου ἀλεξανδρέως ἀριθμητικῆς (corr. ἀριθμητικῶν) α´. Inc. Τὴν εὕρεσιν τῶν ἐν τοῖς ἀριθμοῖς προβλημάτων…, Expl. … ἔσται τὸ τρίγωνον, στ΄η΄ι΄ καὶ μένει. Le livre IV est séparé en deux parties (comme dans le Vat. Gr. 200 et le Scorial. R III 18), ce qui provoque une division en sept livres au lieu de six. Le problème V, 28 manque.ff. 194r-201v : Diophante d’Alexandrie, Livre des nombres polygones, éd. F. Acerbi, Diofanto. De polygonis numeris, Mathematica graeca antiqua 1, Pisa, Roma, Fabrizio Serra, 2011. Sub Tit. Διοφάντου Κ᾿. Inc. Ἕκαστος τῶν ἀπὸ τῆς τριάδος ἀριθμῶν…, Expl. … ὥστε ἄρτιός ἐστι ὁ ΗΜ τετμήσθω δίχα κατὰ τὸ Η.ff. 202r-214v : Maxime Planude, Le calcul Indien, éd. A. Allard, Le grand calcul selon les Indiens, Travaux de la Faculté de philosophie et lettres de l'Université catholique de Louvain, Louvain-la-Neuve, 1981. Le texte commence par une page de chiffres, Expl. …ἐπὶ πάντων τῶν τετραγώνων ἀριθμῶν γίνεται.
Description :  L’histoire du texte des Arithmétiques, telle qu’elle a été reconstituée par A. Allard, identifie le Paris. gr. 1485 comme un descendant de l’Ambros. A 91 sup (= gr. 22), contaminé par le manuscrit T (Vatic. Gr. 304) dont il reprend des scholies marginales. L’examen du Livre sur les nombres polygones ne permet pas de trancher si l’histoire des deux textes, qui nous sont toujours parvenus ensemble, a connu des divergences (voir F. Acerbi, pp. 131 sqq.).Ce manuscrit a sans trop de doutes, d’après Jackson, appartenu à la collection de Jean-Jacques de Mesmes (†1569), malgré l’absence de signes explicites de possession (Jackson, p. 108). On le trouve dans le catalogue de Montfaucon, sous le numéro 1327 B, Diophanti Arithmetica, grec, in-f° en pap.Les manuscrits de la famille De Mesmes ont pour une grande part été offerts à Colbert par la Duchesse de Vivonne , descendante directe de la famille De Mesmes, en 1679. Le don de la Duchesse de Vivonne constitue l’un des plus grands fonds de manuscrits grecs (242 manuscrits) entrés dans la bibliothèque de Colbert. Le manuscrit fut acquis par la bibliothèque royale avec l'ensemble de la bibliothèque de Colbert en 1732.
Description :  Lieu de copie : Italie
Rights :  public domain
Identifier :  ark:/12148/btv1b10722263g
Source :  Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits. Grec 2485
Provenance :  Bibliothèque nationale de France
Date of online availability :  04/01/2016

TEXT MODE (OCR)

DISCOVER