Detailed information

Title : 
PETRUS LOMBARDUS , Sententiarum Libri IV .
Author : 
PETRUS LOMBARDUS. Auteur du texte
Publication date : 
1225-1250
Type : 
manuscript
Format : 
Un seul copiste. - Parchemin. - 238 ff. - 427 x 311 mm (just. 190 x 127 mm). - foliotation moderne ; cahiers : les f. 1et 2 sont un bifeuillet ; 112 (3-14) ; 212 (15-26) ; 312 (27-38) ; 412 (39-50) ; 512 (51-62) ; 612 (63-74) ; 712 (75-86) ; 812 (87-98) ; 912 (99-110) ; 1012 (111-122) ; 1110 (123-132) ; 1212 (133-144) ; 1312 (145-156) ; 1412 (157-168) ; 1512 (169-180) ; 1612 (181-192) ; 1712 (193-204) ; 1812 (205-216) ; 1912 (217-228) ; 2010 (229-238) ; le f. 238 est collé au contreplat inférieur ; réclames aux f. 14v et 26v. à peine visible, système de signature à la mine de plomb composé de lettres et d’autres éléments (cercles, traits) situé dans l’angle inférieur droit des 6 (ou 5) premiers feuillets de chaque cahier (ex. f. 5, f. 19, f. 29, f. 40, f. 52, f. 65, f. 77, f. 137, f. 150).Un ou plusieurs cahiers, situés entre les cahiers 10 et 11 et entre les cahiers 18 et 19 ont disparu, probablement lors d’une reliure tardive (après 1483, date du dernier emprunt figurant dans le registre de prêt). La marge externe des f. 30, f. 56 et f. 57 a été coupée. - Réglure à la mine de plomb ; piqûres apparentes. 2 col. de 35 l. ; 427 x 311 mm ; just. : 190 x 127 mm ; marges : marge sup. = 66 mm ; marge inf. = 186 mm ; marge int. = 75 mm ; marge ext. = 125 mm ; entrecolonne = 10 mm. - Reliure en parchemin avec titre à l’encre au dos « Magister/Sententiarum/M. S. ». - Estampilles de la Bibliothèque de la Sorbonne: f. 3, f. 109v, f. 237v; Estampilles de la Bibliothèque nationale correspondant aux années 1792-1802( cf. Josserand-Bruno, 277 type 17): f. 3, f. 237v
Description : 
Numérisation effectuée à partir d'un document original.
Description : 
f. 3ra-238ra [PETRUS LOMBARDUS Sententiarum Libri IV] ( P. L. , CXCII, 561-962 et BRADY, 1971 et 1981). L. I : « … Prologus ( rubr. ) ». « Cupientes aliquid de penuria ac tenuitate… – … librorum capitula distinguuntur premisimus ». « Explicit Prologus » ( éd. cit. , 3-4) (f. 3ra-3vb) ; « … Capitula primi Libri ( rubr. ) ». « Quid sit frui vel uti. Omnis enim doctrina est de rebus vel de signis … – … Utrum passiones sanctorum debeamus velle » (f. 3vb- 6va) ; « Veteris ac nove legis … – … quem Deus non voluit ». « Hic finitur primus Liber de mysterio Trinitatis ( rubr. ) » ( éd. cit ., 55-328) (f. 6va-84rb). – L. II [incomplet par lacune matérielle (perte d’un ou plusieurs cahiers) : manquent d. 26, c. 10, l. 5 à d. 35, c. 2,§3 l. 8] : « …Capitula secundi Libris ( rubr. ) ». « Quod unum est principium rerum… – … An aliquando resistendum sit potestati » (f. 84va-8-va) ; [Prologus] « … Liber secundus de rerum creatione et formatione corporalium et spiritualium et aliis pluribus eis pertinentibus ( rubr. ) ». « Que ad misterium… – … considerationem creaturarum transeamus » ( éd. cit. , 327) (f.86va) ; « Unum esse rerum principium ostendit, non plura, ut quidam putaverunt ( rubr. ) ». « Creationem rerum insinuans… – … autem quorumlibet corporum sine quibus » ( éd. cit. , 327-479) (f. 86va-122vb) ; « Precipue tamen in voluntate peccatum… – … ut in malis nulli potestati obediamus » ( éd. cit. , 531-580) (f.123ra-134va). – L. III : [Capitula] « Quare Filius carnem assumpsit non Pater… – … De legis et evangelii distantia » (f.134va-136ra) ; « Cum venit igitur plenitudo temporis… – … ut viciorum fere occidantur » ( éd. cit. , 23-229) (f. 136ra-180rb) . – L. IV [incomplet par lacune matérielle (perte d’un ou plusieurs cahiers), manquent d. 24, c. 9, § 4 l. 18 à d. 33, c. 1, § 3 l. 20] : [Prologus] « Hiis tractatis que ad doctrinam rerum pertinent… – … ad doctrinam signorum accedamus » (éd. cit., 231) (f.180ra) ; [Capitula] « Explicit Liber .IIIus. Incipiunt Capitula quarti Libri ( rubr. ) ». « De sacramentis. Quid sit sacramentum… – … vel augeat bonorum gloriam » (f.180ra-182va) ; « … Liber quartus ( rubr. ) ». « Samaritanus enim vulnerato appropians… – … et calicem vacuum ab archi[diacono] » ( éd. cit. , 231-400) (f.182va-216vb) ; « [sacer]dotibus conjuga decreta sunt quia… – … ad pedes usque via duce pervenit » ( éd. cit. , 457-560) (f.217ra-238ra). F. 1 : Extrait de cartulaire du XVIe s. : copie mutilée de trois chartes, concernant des échanges commerciaux, utilisée pour renforcer le contreplat supérieur et comportant pour l’une une indication de lieu et de date (« Compiègne, le 17 juillet 1557 »), pour l’autre une indication de date (« le 27 juillet 1557 »).
Description : 
F. 2 : Notes théologiques éparses et comptes (deux mains différentes). « Ratio octo vias pulchras quas ponit scotus secunda questione prologi... » ; « Io. Dodo (?) debet mihi XXXII sol. tantum soluit VIII sol. Item debet mihi… ».
Description : 
Collège de Sorbonne . Légué au collège de Sorbonne par Robert de Sorbon († 15 août 1274) avec 71 autres mss dont 42 sont aujourd’hui conservés à la Bibliothèque nationale de France (lat. 2996, lat. 15191, lat. 15192, lat. 15194, lat. 15205, lat. 15225, lat. 15320, lat. 15375, lat. 15504, lat. 15509, lat. 15513, lat. 15534, lat. 15545, lat. 15546, lat. 15613, lat. 15678, lat. 15681, lat. 15686, lat. 15756, lat. 15910, lat. 15921, lat. 15940, lat. 15945, lat. 15951, lat. 15954, lat. 15958, lat. 15959, lat. 15964, lat. 15986 (seconde partie), lat. 16079, lat. 16282, lat. 16284, lat. 16350, lat. 16420, lat. 16434, lat. 16 71, lat. 16473, lat. 16505). Il convient de rajouter le lat. 15467, Bible, dont une note du XVIII e s. au f. I initial signale qu’elle a été donnée à maître Robert par Louis IX (cf. Cat. mss. datés , p. 429). Un ms est aujourd’hui conservé à la Bibliothèque Vaticane : Vat. Reg. lat. 434 (cf. Wilmart, A., Codices Reginenses Latini , t. II, Vatican, 1945, p. 553-554). Cf. Glorieux, Aux origines , I, p. 327 ; Delisle, Cab. des mss , II, p. 173. Cote du collège de Sorbonne (f. 2v) : « XVI ».Ex libris de la Sorbonnee, suivi de l’estimation (f. 2v) « Iste liber est collegii pauperum magistrorum in theologia studentium ex legato magistri Roberti de Surbonio [corr. Sorbonio] . Precium septem libr. ».Cf. catalogue de 1338, N.a.l. 99 « Sentencie 22 », [p. 63] : « 16. Sentencie incipit in secundo folio Filium [f. 4ra] in penultimo non tamen [f. 236ra]. Precium septem libr. ». Emprunteurs : d’après Le registre de prêt …, p. 709 : Erardus Ermengard (1413), Johannes de Dulcimeysnilo (avant 1404), Philippus Moleti (1436), Johannes de Atrio (avant 1407), Victor Baeust (avant 1414), Lambertus de Monte (1418), Johannes Beert (1427), Thomas de Kessel (1428), Jacobus Britonis (1454), Petrus Scissoris (1467), Johannes Roerii (1470), Petrus du Chesnay (1483). Ce ms a peut-être été mis en gage (voir f. 2v, annotation en hébreu, rognée). Prix : « … Precium septem libr. » (f. 2v) ; on peut relever des estimations barrées : « Precii XII libr. » (f. 238). Anciennes cotes : cote de 1338 « XVI » (f. 2v) ; cote XVII e s. « 160 » (f. 3), cote XVIII e s. « 471 » (f. 1v) accompagnée de la note suivante : «Ce beau manuscrit du XIIIe siècle a été légué à la maison de Sorbonne par monsieur Robert de Sorbon son fondateur. Il contient le maître des Sentences ou Pierre Lombard». Annotations : Cet exemplaire des Sentences est doté de très larges marges. Il est assez annoté mais la plupart des annotations sont à la mine de plomb. On remarque qu’il s’agit dans les marges latérales d’identifications des citations scripturaires du Lombard (voir par ex. f. 162) et du signalement de propositions non tenues (voir par exemple f. 141rb, marge ext ; f. 161ra, marge int ; f. 184rb, marge ext. ; f. 189rb, marge ext. (?) ; f. 197vb ; f. 198ra, marge int ; f. 218vb, marge int ; f. 222ra, marge int.) Il est difficile de savoir s’il s’agit d’annotations « d’attente » qui n’ont jamais été copiées ou du travail d’un lecteur. Les marges inférieures semblent contenir des questiones (voir f. 8v, f. 80 par exemple).On relève toutefois quelques annotations à l’encre, notamment concernant le prologue et le début du L. I. - Une main du début du XIV e s. se livre ainsi à une divisio textus du prologue (voir f. 3, marge inférieure). Une autre main, de plus petit module, employant une encre grisâtre, identifie les citations scripturaires du prologue et s’efforce de dégager la structure du discours du Lombard pour le L. I (voir par ex. « Movet dubitationem »f. 7vb, marge int. ; « Hic movet tertiam questionem », f. 8rb, marge ext. ; « Ponit conclusionem », f. 8vb, marge int. Voir aussi f. 11v-13 ; f. 14v ; f. 16rb, marge ext. ; f. 17v-18 etc.) Elle est responsable de l’inscription de quelques questiones en marge (voir f. 11, marge inférieure ; f. 11v, marge inférieure ; f. 15v, marge ext. rognée ; f. 27, marge ext. etc.). On note qu’elle écrit sur des annotations antérieures, faites à la mine de plomb. Une troisième main inscrit ponctuellement l’intitulé de quelques questiones (voir f. 8 : « Hic queritur utrum omnis attributus voluntatis sit aut usus aut fruitio ») et signale certaines propositions non tenues du Lombard (f. 10ra, marge int.).
Rights : 
public domain
Identifier : 
ark:/12148/btv1b105384867
Source : 
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits. Latin 15318
Relationship : 
http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc57447t
Provenance : 
Bibliothèque nationale de France
Date of online availability : 
27/02/2019


Help with consultation

Pictograms used