Detailed information

Title : 
Grandes chroniques de France.
Author : 
Maître de la Bible de Jean de Sy. Enlumineur
Author : 
Maître du Livre du sacre de Charles V. Enlumineur
Author : 
Maître du Policratique de Charles V. Enlumineur
Publication date : 
1370-1380
Contributor : 
Raoulet d'Orléans. Copiste
Type : 
manuscript
Language : 
french
Format : 
Paris. - Ecriture gothique ronde, une seule main, Raoulet d'Orléans(son écriture a été repérée grâce à plusieurs colophons cf. Bénédictins du Bouveret..., p. 186-188 ; Hedeman, p. 298 n. 4). - Décoration principale : 37 miniatures dont la décoration est caractéristique de la cour de Charles V : représentation directe de la nature, introduction du paysage, profondeur des scènes, enrichissement de la palette des couleurs, technique de la grisaille. D'après F. Avril (Les fastes du gothique..., pp. 276-282, pp. 324-325 ; idem, La Librairie de Charles V, pp. 119-220), trois enlumineurs se sont partagés la décoration du manuscrit. LeMaître de la Bible de Jean de Syest responsable de la majeure partie des miniatures : - f. 1 : peinture frontispice divisée en quatre compartiments quadrilobés : débarquement des Grecs en Asie Mineure ; siège de Troyes ; construction de Sycambre ; bataille entre les Troyens et les Grecs.-f. 2v : présentation d'Hélène au roi Priam-f. 18 : lettre de Clothilde à trois de ses fils (Clodomir, Childebert et Clotaire) leur demandant de la venger-f. 39 : Chilpéric I étranglant Galsuinthe -f. 72 : supplice de Brunehaut -f. 85 : invention de la sainte Croix par l'empereur Héraclius-f. 102 : couronnement de Pépin le Bref-f. 113 : supplice du pape Léon III-f. 115 : couronnement de Charlemagne-f. 123 : construction d'Aix-la-Chapelle-f. 135 : songe de Charlemagne -f. 146 : bataille de Roncevaux -f. 150 : supplice de Ganelon -f. 155 : couronnement de Louis le Pieux-f. 174 : Louis le Pieux prisonnier à Saint Médard de Soissons -f. 183 : bataille de Fontenoy-en-Puisaye -f. 208 : bataille entre Louis VI le Gros et l'empereur Henri V-f. 216 : le catafalque de Louis VI le Gros-f. 232 : songe de Louis VII-f. 233 : Philippe Auguste trônant -f. 238v : Philippe Auguste et messagers d'outremer -f. 244v : bataille entre les armées de Philippe Auguste et de Richard Coeur de Lion -f. 248 : siège de la cité de Tours ou de Mans par Philippe Auguste -f. 250v : mésentente entre Philippe Auguste et Richard Coeur de Lion -f. 251v : siège d'Acre -f. 257 : siège de Constantinople -f. 261v : Philippe Auguste conversant avec deux évêques -f. 264 : Philippe Auguste exhorte barons et chevaliers avant la bataille-f. 271 : songe de Hugues CapetLeMaître du Livre du sacre de Charles Va réalisé quatre miniatures: -f. 82v : construction d'une église consacrée à saint Denis -f. 93v : partage des trésors de Dagobert -f. 96 : martyre de Saint Léger -f. 215 : couronnement de Louis VIIUne seule enluminure est attribuée au Maître du Policratique de Charles V: -f. 266 : bataille de BouvinesDécoration secondaire: encadrement vigneté sur tous les feuillets à miniatures (sauf f. 246 et 238v où ce décor est décalé d'une page) ; lettres fleuries, d'une hauteur de huit lignes de texte, bleues ou roses et filigranées de blanc, sur un cadre rose ou bleu. Initiales filigranées, hautes de sept lignes environ, généralement en tête de chapitre, en bleu et or. Titres courants et les chiffres des numéros de chapitres en lettres filigranées. Bandes de demi-fleurs de lys bleu et or, à gauche des colonnes de texte. Bouts-de-ligne. - Parchemin. - 274 feuillets précédés et suivis d'un feuillet de garde en parchemin (feuillet de garde à la fin du manuscrit encarté dans le dernier cahier et folioté "275"). - 300 x 210 mm (justification: 195 x 140 mm). - 38 cahiers: 12 (ff. 1-2), 98 (ff. 3-74), 17 (ff. 75-81), 38 (ff. 82-105), 19 (ff. 106-114), 108(ff. 115-194), 28 (ff. 195-210), 17 (ff. 211-217), 48 (ff. 218-249), 12 (ff. 250-251), 12 (ff. 252-253), 18 (ff. 254-261), 12 (ff. 262-263), 17 (ff. 264-270), 12 (ff. 271-272, suivis de trois feuillets encartés avec le f. 275 de garde). Réclames. Il manque 1 cahier (probablement de 8 feuillets) entre f. 58-59 ; 1 feuillet entre f. 75-76 ; 7 feuillets entre f. 106-107 ; 7 cahiers entre f. 194-195 ; 1 feuillet entre f. 217-218 ; 1 feuillet entre f. 268-269. Ces feuillets rassemblés constituent le manuscrit Cotton Vitellius E.II. de la British Library (cf. A. D. Hedeman, p. 259-260). - Réglure à l'encre bistre clair. - Reliure moderne (XIXe siècle) en maroquin rouge ; décor à froid à la roulette sur les plats ; dos à cinq nerfs à décor doré à la roulette et aux petits fers ; titre au dos en lettres dorées: "CHRONIQUES DE TOUS LES ROYS DE FRANCE"
Description : 
Numérisation effectuée à partir d'un document original.
Description : 
Le texte devrait contenir l'histoire des règnes des rois de France jusqu'à Charles V, mais s'interrompe à la fin du règne de Louis VIII (mention au f. 274 : "Ci commence saint Loys", mais ne continue pas). Il y a d'autres lacunes matérielles à l'intérieur du texte :-1 cahier entre f. 58 - f. 59 : "... de aler avecques la fille en Espaingne [des quiex - récl.]" - "son regne. Endementre comme ces choses avindrent..." (cf. Viard, t. 1, Livre 3, chap. 18, p. 308 - t. 2, Livre 4, chap. 1, p. 5 ). Il manque une partie du chapitre 18 et tous les chapitres jusqu'à la fin du Livre 3 du règne de Chilpéric (les chapitres 19-25 d'après le Français 2813) ; et une partie du chapitre 1 du Livre 4 du règne de Childebert.-1 feuillet entre f. 75 - f. 76 : "... [chap.] XIX. Comment li roys Sygibers et li" - "Li roys Clothaire ot un filz de la royne Bertrude le quel nom ot Dagoubers..." (cf. Viard, t. 2, Livre 5, Table des chapitres, p. 90 - t. 2, Livre 5, chap. 2, p. 95). Il manque une partie de la table des chapitres (chap. 21-30 cf. Viard), le chap. 1 et la rubrique du chap. 2 du Livre 5.-7 feuillets entre f. 106 - f. 107 : "... les fais du grant roy Charlemaine" - "et quel nombre de gent eulz avoient..." (cf. Viard, t. 3, Livre 1, chap. 1, p. 3 - t. 3, Livre 1, chap. 7, p. 48). Il manque les chapitres 1 à 23 et le tout début du chapitre 24 du Livre 1 du règne de Charlemagne.-7 cahiers entre f. 194 - f. 195 : "... s'en ala a Conflans encontre Charles son frere qui venoit parler a lui et quand il" - "ne scay combien de normans vindrent devant le roi de France...". (cf. Viard, t. 4, Charles le Chauve, chap. 10, p. 237 - t. 5, Louis VI le Gros, chap. 3, p. 161). Il manque une grande partie du règne de Charles le Chauve (chap. 10-24 cf. Viard), les règnes de Louis II le Bègue, Louis III et Carloman, Carloman, Louis le Fainéant, Charles le Simple, Raoul, Louis IV d'Outremer, Lothaire, Louis V, Hugues Capet, Robert II le Pieux, Henri Ier, Philippe Ier et une partie du règne de Louis VI le Gros (chap. 1, 2 et une partie du chap. 3, cf. Viard).-1 feuillet entre f. 217 - f. 218 : "... pape esleu par les cardinalx et de Othenien esleu par l'empereur d'Alemaingne. XXV [chap.]" - "d'Aquitaine vint au pelerinage Mons Saint Denys et de la saint Jaques..." (cf. Viard, t. 6, ch. 1, p. 1 - t. 6, ch. 2, p. 7 ). Il manque la table des chapitres, le chap. 1 et le tout début du chap. 2 du règne de Louis VII le Jeune.-1 feuillet entre f. 268 - f. 269 : "... et s'estoit a luy combatus corps a corps en champ" - "et li maissonneeur s'assembloient, leur rastiaux et leur faucilles sur leurs coulz..." (cf. Viard, t. 6, Philippe II Auguste, Livre 3, chap. 18, p. 356 - t. 6, Philippe II Auguste, Livre 3, chap. 20, p. 361). Il manque une partie du chap. 18, le chap. 19 et une partie du chap. 20 du Livre 3 du règne de Philippe Auguste. Le style de la décoration et le programme des miniatures font de ce manuscrit un cadet de l'exemplaire de Charles V (BnF, Français 2813), véritable prototype des Grandes Chroniques de France (voir la notice de J.-B. Lebigue, dans Manuscrits du Moyen âge et manuscrits littéraires modernes : La collection de la Société des manuscrits des assureurs français, p. 9-18). Pour certains aspects, la décoration semble plus luxueuse que celle du Français 2813 : pieds-de-mouche en or et bleu, présence d'une bande de demi-fleurs de lys bleu et or sur chaque feuillet, titres courants décorés, chiffres romanes en or, bleu et rouge dans les tables des chapitres. Le manuscrit se différencie du ms. Français 2813 au niveau de la division en chapitres. Par exemple, les 5 livres du règne de Charlemagne sont divisés assez différamment dans ce codex et dans le Français 2813. Dans le présent volume la division est : 40 ; 22 ; 27 ; 24 et 21 ; dans Français 2813 : 11 ; 7 ; 12 ; 10 ; 10. Souvent il s'agit d'une augmentation des chapitres dans ce manuscrit par rapport au Français 2813. Erreurs et incohérences de numérotation ou des chapitres mentionnés dans la table des chapitres qui ne figurent plus dans le texte lui-même (par exemple dans le Livre 4 du règne Charlemagne les chapitres 11 et 12, mentionnés dans la table des chapitres, ne figurent pas dans le texte).
Description : 
Ce manuscrit a été réalisé à l'intention du duc Jean de Berry, frère de Charles V. Au f. 1 figurent les armes de France à la bordure engrêlée de gueules, dans l'interstice au centre des quatre vignettes du frontispice. Dans la marge intérieure du f. 1 un porte-étendard casqué arbore un drapeau fleurdelisé, dans la marge extérieure sont représentés trois cygnes (l'ours et le cygne sont les animaux emblématiques de Jean de Berry) ; en bas de page deux béliers affrontés, portant chacun autour du cou un manteau soulevé par le vent et semé de fleurs de lis, rappellent par leur dessin les lions des frontispices des livres de Charles V. Bibliophile raffiné, Jean de Berry a eu la possibilité de recruter dans l'entourage de son frère des artistes du premier ordre: le scribe préféré du roi, Raoulet d'Orléans, et trois enlumineurs auxquels Charles V recourrait fréquemment: le Maître de la Bible de Jean de Sy, le Maître du Livre du sacre de Charles V et le Maître du Policratique de Charles V. Raoulet travaillait depuis 1360 pour le roi et sa période d'activité s'étendit jusqu'en 1396. Son écriture a été identifiée grâce aux plusieurs colophons apposés dans les textes copiés. Les Grandes Chroniques de France a été l'un des textes favoris du duc de Berry et les inventaires de sa bibliothèque en comptent plusieurs copies. Le volume fut donné à "G. Nepotis", ("Guillaume, le neveu", probablementGuillaume de Bavière ) (1365-1417) (cf. Guiffrey, II, n° 1024, p. 130), gendre de Philippe le Hardi et dont la fille, Jacqueline, comtesse de Hollande (1401-1436), épousa en 1423Humphrey, duc de Gloucester . Le duc Humphrey était le grand bibliophile de la cour d'Angleterre, fait qui pourrait expliquer la réapparition du manuscrit en Angletterre à fin du Moyen Âge. Le second propriétaire identifié fut sir Thomas Whriothesley (ou Whrisley), "Garter King-of-arms", sous le roi Henri VIII. On retrouve partiellement ses armes dans le manuscrit, au f. 1 et 275 : "écartelé au un et quatre d'azur à la croix d'or cantonnéee de quatre faucons d'argent ; au deux d'argent au treillis de gueules, à la bordure engrelée de sable, au franc canton de gueules au lion d'or ; au trois d'argent à cinq fusées de gueules en mises en pal, à la bordure d'azur chargé de huit besants d'or ; surmonté d'un boeuf passant de sable couronné, bouclé et enchaîné d'or". La marge inférieure du f. 270v pourte une esquisse à l'encre d'un boef passant.Une inscription en cursive documentaire du XVe-XVIe siècle au f. 275 : "Jhesus. Huc Chapet Roy Francorum (sic)./ Robert son fitz./ Henri./ Anno milesimo nonagesimo octavo. et Richart duc de Normandie/ Robert duc de Normandie/ Guillaume duc de Normandie." Cette inscription se réfère vraisemblablement à une partie manquante du manuscrit, les 7 cahiers absents entre f. 194 - 195.Au XVIe siècle, le possesseur du manuscrit estLeofric Foster (ou Lyveriche Foster), clerc inférieur de la Mercers Company de Londres et qui était en 1547 "Cataloguer of the muniments of Merchant Taylors". Mention de propriété au f. 275 en cursive documentaire du XVIe siècle: "Iste liber pertinet michi Leofrico Foster (alias vocato Lyveriche) et fratri Symonis Newly".Ensuite on retrouve le manuscrit dans la bibliothèque du Marquis de Bute, à Eccleston Square à Londres, et plus tard à Mont Stuart, Isle of Bute. Ce manuscrit est en effet décrit dans la collection du troisième Marquis de Bute , en 1871 (cf. "A Catalogue of Manuscripts in Various Languages, forming a portion of the Library of John Patrick Crichton Stuart", p. 22).Le 8 décembre 1981 le manuscrit est acheté lors d'une vente Sotheby (cf. C. de Hamel, p. 116-125) par la S.M.A.F. (Société des manuscrits des assureurs français) et a été déposé au département des manuscrits de la Bibliothèque nationale de France jusqu'à son acquisition par la Bibliothèque nationale de France en 2015.
Description : 
Lieu de copie : Paris
Rights : 
public domain
Identifier : 
ark:/12148/btv1b10538032v
Source : 
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits. NAF 28876
Provenance : 
Bibliothèque nationale de France
Date of online availability : 
27/02/2019


Help with consultation

Pictograms used