Vous êtes ici

Photographie

Julia Margaret Cameron

C’est à l’âge de 48 ans, en 1864, que Julia Margaret Cameron (1815-1879), née dans une riche famille partagée entre l’Angleterre et les Indes, découvre la pratique de la photographie ; elle s’y consacre alors avec passion pendant une douzaine d’années, créant un style immédiatement reconnaissable, que ce soit dans ses portraits ténébreux et fortement contrastés ou dans ses mises en scène librement inspirées de l’imagerie chrétienne, de la mythologie ou de la littérature chevaleresque, pour lesquelles elle recrute ses proches. Son œuvre, avec ses imperfections techniques assumées au nom d’une stylisation artistique, s’est progressivement imposée comme une des plus marquantes du XIXe siècle, et compte de véritables icônes de l’époque victorienne, dans ses figures illustres (Tennyson, Darwin, Rossetti, Herschel…) comme dans ses rêveries.
Découvrez son œuvre à travers un choix de ses photographies. Les Sélections de Gallica consacrées aux photographes permettent d’accéder à l’ensemble des clichés de Cameron.