Vous êtes ici

Photographie

Henri Le Secq

La photographie n’est qu’une des facettes de la riche personnalité d’Henri Le Secq, qui fut aussi peintre, graveur et collectionneur de ferronnerie. La décennie (v.1848-1860) qu’il consacra au nouvel art suffit pourtant à l’inscrire parmi les principaux maîtres "primitifs" de la photographie française. L’essentiel de sa production est conservé à la Bibliothèque des Arts décoratifs, la BnF conservant un très bel ensemble de calotypes. Parmi ses sujets de prédilection se trouve l’architecture médiévale, dont il imposa une vision profondément originale et intemporelle, dans ses séries sur les cathédrales ; mais il sut aussi capter avec une grande acuité les bouleversements du Paris haussmannien. On lui doit enfin quelques portraits, paysages et scènes de genre, et une remarquable série de natures mortes en négatif.
Découvrez son œuvre à travers un choix de ses photographies. Les Sélections de Gallica consacrées aux photographes permettent d’accéder à l’ensemble des clichés de Le Secq.