La collection Charles Cros

0
Publié par Marianne Deraze, Xavier Loyant le 27 octobre 2015 dans Collections

Graveuses de disques, raboteuses à cylindres, phonographes de luxe, instruments de musique… A l’occasion de la journée mondiale du patrimoine audiovisuel, Gallica vous invite à faire revivre les institutions françaises pionnières de l’enregistrement et de l’archivage sonores.

Au centre, Ferdinand Brunot lors de la campagne réalisée dans les Ardennes en 1912. Le ronéophone visible sur cette photographie est conservé dans la collection Charles Cros.

La Bibliothèque nationale de France conserve une collection de plus 1 400 appareils de lecture et d’enregistrement de documents sonores, vidéo et multimédia, des premiers phonographes à feuille d’étain au consoles de jeu les plus récentes. Dite collection Charles Cros du nom du poète qui le premier décrit en 1877 un système capable d’enregistrer et de restituer les sons, elle est longtemps demeurée dissimulée au visiteur avant d’être aménagée en réserve visitable. Accessible uniquement sur rendez-vous, elle bénéficie du soutien d’un programme de recherche qui a permis d’initier sa description dans la base BnF Archives et manuscrits et de procéder à la numérisation d’une sélection d’objets présentés sur Gallica sous forme de corpus thématiques.

puitsapetrole.jpg
« Puits à pétrole » des Archives de la parole, collection Charles Cros 838

Le premier de ces corpus vient d’être publié. De la création des Archives de la Parole à la fondation de la Phonothèque nationale et à la mise en place du dépôt légal des phonogrammes, il emmène les gallicanautes sur les traces des pionniers du patrimoine sonore en France : alors que le phonographe est encore une attraction foraine ou un instrument de bureautique, ces précurseurs commencent à collecter les premiers enregistrements sonores et à conserver les matériels d’enregistrement et de lecture.

A l’origine de cette aventure, le linguiste Ferdinand Brunot, fonde en 1911 les Archives de la parole et entame la constitution d’un atlas sonore des langues de France. La société Pathé Frères fournit le matériel d’enregistrement et de lecture. Dès les années 1920 l’institution présente une collection d’objets déjà patrimonialisés : prototypes industriels, machines professionnelles, lecteurs et enregistreurs grand public, instruments de musique rapportés des campagnes de terrain, instruments de musique mécanique bien antérieurs à l’invention du phonographe.

resonateurthomson.jpg
Résonateur dynharmonique Thomson, collection Charles Cros 849

Ce premier parcours thématique en ligne en appelle d’autres dans les mois années qui viennent. Ils mobiliseront l’ensemble des technologies représentées dans la collection Charles Cros et témoigneront de sa richesse et de ses lignes de force : instruments de phonétique expérimentale, vidéo des premiers temps, matériel pédagogique, rétro-gaming… Restez connectés !

consolemagnavox.jpg
Console de jeu Magnavox Odyssey, collection Charles Cros 1186

Marianne Deraze et Xavier Loyant, département de l'Audiovisuel

Ajouter un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.