Informations détaillées

Titre : 
Yves de Saint-Denis , Vie et martyre de saint Denis et de ses compagnons .
Titre : 
vita sancti Dionysii, Areopagitae : authore Aegidio , Sancti - Dionysii in Francia Abbate ; praemittitur authoris ad Philippum Francorum Regem epistola nuncupatoria : passim figurae.
Auteur : 
Yves de Saint-Denis. Auteur du texte
Date d'édition : 
1301-1400
Type : 
manuscrit
Langue : 
latin
Format : 
France (Paris). - 217 ff. - 255 x 180 mm. - Parchemin. - Dessins à l’encre à pleine page; quelques initiales et figures ajoutées au XV e s. - Reliure maroquin rouge XVIII e s. aux armes et chiffre royaux; tranches dorées et peintes aux armes de la famille Budé (XV e s.)
Description : 
Vita sancti Dionysii, Areopagitae : authore Aegidio , Sancti - Dionysii in Francia Abbate ; praemittitur authoris ad Philippum Francorum Regem epistola nuncupatoria : passim figurae. Copié vraisemblablement à l’abbaye de Saint-Denis, ce recueil contient la version latine complète de la Vie de saint Denis du moine Yves de Saint-Denis, commandée par l'abbé Gilles de Pontoise pour le roi Philippe IV le Bel. Il témoigne de ce qu’était à l’origine l’exemplaire royal, amputé entre 1373 et 1415 de la dernière section correspondant au 3e livre. Les peintures si caractéristiques du manuscrit offert à Philippe V en 1317 (Paris, B. n. F., mss français 2090-2092) ont été copiées par l’auteur des illustrations à l’aide d’une technique de décor monochrome, la « grisaille », pratiquée avec brio par un célèbre peintre contemporain du manuscrit, Jean Pucelle . La qualité du cycle iconographique n’est pas comparable à celle de l’original, mais la fidélité du dessinateur à son modèle est tout à fait remarquable.
Description : 
Le destinataire du manuscrit est inconnu. Les armes de la famille Budé sont peintes sur la tranche du manuscrit: les tranches peintes sont fréquentes sur les manuscrits de Jean Budé , dont la bibliothèque fut dispersée après sa mort en 1502, mais ce volume semble être le seul exemple où figurent les armes complètes. En 1644, Gabriel Naudé l’a acheté au libraire parisien Ménard pour le cardinal Jules Mazarin , dont il était le bibliothécaire.Le manuscrit portait alors une reliure de tissu semblable à d'autres reliures ayant appartenu à un membre de la famille Budé. Il est entré à la Bibliothèque royale en 1668, avec d'autres manuscrits de la Bibliothèque de Mazarin échangés contre des livres imprimés.
Droits : 
domaine public
Identifiant : 
ark:/12148/btv1b9066031c
Source : 
Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Latin 5286
Notice du catalogue : 
http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc64222j
Provenance : 
Bibliothèque nationale de France
Date de mise en ligne : 
12/11/2012


Aide à la consultation

Pictogrammes utilisés