Informations détaillées

Titre : 
Caius Sollius Apollinaris,Epistolae ; Carmina. – Decimus Magnus Ausonius, De XII Caesaribus per Suetonium Tranquillum scriptis (fragment). Epistola Deidamiae ad Achillem.
Date d'édition : 
1100-1200
Type : 
manuscrit
Langue : 
latin
Format : 
France. - Décoration : une inititiale historiée à l'encre brune au f. 1.La décoration secondaire est inachevée. L'emplacement réservé aux intiales (2 lignes) est resté vide. - Parchemin. - 104 ff. précédés et suivis de 2 gardes papier moderne; contregardes de papier reliure. - 190 x 135 mm (just. 155 x 90 mm). - 13 quaternions réguliers : 18 (ff. 1-8), 28 (ff. 9-16), 38 (ff. 17-24), 48 (ff. 25-32), 58 (ff. 33-40), 68 (ff. 41-48), 78 (ff. 49-56), 88 (ff. 57-64), 98 (ff. 65-72), 108 (ff. 73-80), 118 (ff. 81-88), 128 (ff. 89-96), 138 (ff. 97-104). - Nulmérotation des cahiers en chiffres romains. Pas de réclames apparentes. – Foliotation moderne. – Annotations marginales contemporaines et postérieures (XIII. - e. - s.). Corrections à l'encre noire à l'intérieur du texte. - Réglure à la pointe sèche. - Reliure de chagrin rouge au chiffre de Louis -Philippe. Tranches dorées. Titre au dos: « APOLLINARIS SIDONII EPISTOLAE ». - Aux ff. 1 et 104v, estampillle de la « BIBLIOTHECAE REGIAE » (Ancien régime), correspondant au modèle Josserand-Bruno, type A, fig. 1
Description : 
Appartient à l'ensemble documentaire : RegiaCharlesV
Description : 
F. 1-90. [Caius Sollius Apolinaris Sidonius, Epistulae]. « Diu precipis, domine major, summa suadendi auctoritate, sicuti es in his que deliberabuntur ...-... secundum regulas Flacci, ubi amphora coepit institui, urceus potius exisse videatur » (éd. Loyen, II, III).André Loyen a classé le manuscrit dans le groupe b de la première famille des manuscrits de Sidoine Apollinarie, contenant les Epistulae et les huit premiers Carmina, avec une importante lacune dans le chant II (vers 183-548): cf. Loyen, XXXVI. F. 90-102v. [Caius Sollius Apolinaris Sidonius, Carmina I, II, v. 1-182, III, IV, V, VIII, VI et VII]. F. 90r-v. [Carmen Ium]. « [C]um juvenem super astra Jovem natura locaret ...-... Nam nova templa tibi pectora nostra facis » (éd. Loyen, I, 2-3). – F. 90v-92. [Carmen IIum, v. 1-182]. « [A]uspicio et numero fasces, Auguste, secundos ...-...Preterea quicquid Latiaribus indere libris » (éd. Loyen, I, 4-11). – F. 92 [Carmen IIIum]. « [Q]uid faceret letes (sic pro letas) segetes, quod tempus amandum (amandum :dans l'interligne) ...-... Hoc censore etiam disciplicuisse placet » (éd. Loyen, I, 25). – F. 92. [Carmen IVum]. « [T]itirus ut quondam patule sub tegmine fagi (mine fagi :dans l'interligne) ...-...vinca[n]t eloquio, dummodo nos domino » (éd. Loyen, I, 26-27). – F. 92-97. [Carmen Vum]. « [C]oncipe preteritos, respublica, mente triumphos ...-... Et armata tuum circumstent [B]actra tribunal » (éd. Loyen, I, 28-51). – F. 97r-v. [Carmen VIIIum]. « [P]risce, decus semper nostrum, cui principe Avito ...-... Hoc rogo, ne dubites lecta dicare rogo » (éd. Loyen, I, 78-79). – F. 97v. [Carmen VIum]. « [P]allados armisone festum dum cantibus ortum (ortum : dans l'interligne) ...-... Materia est major, si mihi Musa minor » (éd. Loyen, I, 52-53). – F. 97v-102v. [Carmen VIIum]. « [P]hoebe, peragrato tandem visurus in orbe ...-... Fulva volubilibus dixerunt (sic pro duxerunt) secula pensis (pensis : en majuscules)» (éd. Loyen, I, 54-77). F. 103. Decimus Magnus Ausonius, De XII Caesaribus per Sutetonium Tranquillum scriptis, fragment]. F. 103. « Caesareos proceres, in quorum regna seculis ...-... Prodigia succedunt perimendaque sceptra Vitelli » (ms. a de Schenkl, M. G. , Auct. Ant. V/2, 112-113); Peiper, 183-186.F. 103-104. [Epistula Deidamiae ad Achillem]. « Legitimam nuptam si dici fas amicam ...-.... Sic foret Hectoreum Pelias hasta latus (latus: en majuscules)» (. Riese, p. 476-477).
Description : 
Le manuscrit est cité dès 1417 dans les inventaires de la librairie de Charles d'Orléans : 1° inv. de 1417: « Les epistres de Sydoine, couvert de cuir vert » (Champion, 102; Ouy, 39, n° 67) ; inv. de 1427 : « Les Epistres de Sidonne, couvertes de cuir vert plain, en lettre de forme encienne, en latin » (Le Roux de Lincy, 79, n° 61) ; 3° inv. de 1436 : même description (Champion, 102) ; 4° inv. rédigé après le retour de capitivité du duc (ca 1442) : même description (Ouy, 44, n° 41).Le volume resta jusqu'à la fin du XVe siècle dans la bibliothèque des Orléans conservée sous la responsabilité de la Chambre des comptes, ainsi que l'indique la mention inscrite au bas du f. 104 : «De camera compotorum Bles[ensi] ». En 501, Louis XII reprit les manuscrits de ses parents et le manuscrit entra dans la Bibliothèque royale conservée à Blois, dont il porte l'ancienne cote dans la marge supérieure du f. 1 : « Tabula eloquentie (versus: cancellé) in parietem versus hostium, liber .VII. ». Le manuscrit est répertorié dans les inventaires postérieurs de la Bibliothèque royale : 1° inv. de 1544 (Blois), n° 753 ; 2° inv. de 1622, n° 1662 ; 3° inv. de 1645, n° 1812 ; 4° inv. de 1682, n° 4331.Anciennes cotes inscrites sur le recto du f. 1: [Rigault I] « MDCLXII » , [Dupuy I] « 1812 », [Regius] « 4331».Inv. 1544 : « Sidonius Apollinaris; couvert de veloux viollet » (Omont, I, 193, n° 753).
Description : 
Lieu de copie : France
Droits : 
domaine public
Identifiant : 
ark:/12148/btv1b8490067q
Source : 
Bibliothèque nationale de France, Département des Manuscrits, Latin 2782
Notice du catalogue : 
http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc94627r
Provenance : 
Bibliothèque nationale de France
Date de mise en ligne : 
30/07/2012


Aide à la consultation

Pictogrammes utilisés