Informations détaillées

Titre : 
Libri Carolini ou Capitulare de imaginibus [Traité des images, anciennement attribué à Charlemagne].

Date d'édition : 
800-900

Sujet : 
Hincmar

Type : 
manuscrit

Langue : 
latin

Format : 
Reims. - Minuscule caroline ronde ; écriture à longue lignes, 30 lignes à la page ; nombreuses mains (une vingtaine de copistes). - Parchemin. - 244 f. - 295 x 205 mm. - Initiales et titres en argent passé et rouges. - Le bas du recto et le verso entier du feuillet 134 sont blancs. - Réglure à la pointe sèche. - Reliure de maroquin rouge, à fils d'or, tranches dorées

Description : 
Le livre 1er commence au fol. 1 : « In nomine Domini et Salvatoris nostri Jhesu Christi, incipit opus inlustrissimi et excellentissimi seu spectabilis viri Caroli, nutu Dei regis Francorum, Gallias, Germaniam Italiamque, sive harum finitimas provintias, Domino opitulante, regentis, contra Synodum que in partibus Graetiae pro adorandis imaginibus stolide sive arroganter gesta est. — Praefatio. Ecclesia mater nostra pretiosissimo sponsi Christi sanguine redempta... » ; Commencement du livre Ier au fol. 8 vo : « Incipit liber primus. De eo quod Constantinus et Haerena in suis scriptis dicunt per eum qui conregnat nobis Deus. — Plerumque humana fragilitas... » . Le livre II commence au f. 69 vo ; le III, au f. 111; le IV, au f. 180 (Fin du livre IV : « ...nisi eam universalis Ecclesiae dogmatibus sentiremus refragari. — Explicit liber quartus».). Chaque livre est précédé d'une préface ou d'un prologue, et d'une table des chapitres. Sur le feuillet de garde : "Nyon 200".

Description : 
Les Libri Carolini ont été commandés par le roi franc Charles 1er (Charlemagne), dans un contexte de querelle sur le statut des images au sein de l'Eglise. Ils ont été rédigés entre 791 et 793, probablement par Théodulphe d'Orléans (Freeman). Le ms-663 contient la version la plus complète des Libri Carolini, dont il n'existe de que deux autres copies, incomplètes. Le ms-663 est un descendant direct du manuscrit Lat. 7207 de la Bibliothèque Vaticane, plus ancien témoin de ce texte. Le ms-663 a été transcrit dans le scriptorium de la cathédrale de Reims, sans doute à la demande de l'archevêque Hincmar. De Reims, le manuscrit est passé dans la bibliothèque du chapitre cathédral de Laon (marque d'un bibliothécaire laonnais du XVe s. sur le premier feuillet ; mention de Nicolas de Cues, qui dit avoir vu le volume à Laon en 1428). Au XVIIIe siècle, le volume passe dans les collections du baron d'Heiss, avant d'être racheté en 1781 par le marquis de Paulmy , fondateur de la Bibliothèque de l'Arsenal (cote Théologie, n°832 D).

Droits : 
domaine public

Identifiant : 
ark:/12148/btv1b8455906k

Source : 
Bibliothèque nationale de France, Bibliothèque de l'Arsenal, Ms-663 réserve

Provenance : 
Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 
08/05/2012


Aide à la consultation

Pictogrammes utilisés