search inAll Gallica

search form for All Gallica

    search in Books

    search form for Books

      search in Manuscripts

      search form for Manuscripts

        search in Maps

        search form for Maps

          search in Images

          search form for Images

            search in Periodicals

            search form for Periodicals

              search in Sound recordings

              search form for Sound recordings

                search in Scores

                search form for Scores
                  Close
                  Please type your search term
                  Close
                  Home Consultation

                  Full record

                  Fermer

                  Titre : Flavius Josèphe, Les Antiquités judaïques

                  Date d'édition : 1410-1420

                  Date d'édition : XV

                  Type : manuscrit

                  Langue : Français

                  Format : Paris ; Tours. - Un copiste. Écriture gothique. - Décoration :. - L’illustration du manuscrit, commencée du temps de. - Jean de Berry. - , s’est poursuivie en plusieurs étapes. - - Les deux miniatures introduisant les livres II et III (f. 25r et 49r) furent exécutées peu avant la mort du duc, en 1415-1416 par le. - Maître du Josèphe. - (appelé ainsi d’après le ms. Fr. 247). - - Au f. 3, la scène de la création d’Adam et d’Ève a été composée vers 1420 par le. - Maître de l’Annibal de Harvard. - (appelé ainsi d’après le ms. du Harvard College, Hougton Library, Richardson 32. - Titus Livius. - ). Elle porte un des emblèmes de. - Bernard VIII d’Armagnac. - : un cimier en forme de gerbe sur le heaume tenu par une jeune femme. - - Une note de François Robertet, secrétaire du duc de Bourbon, indique que les onze miniatures suivantes (f. 70, 89, 110v, 135v, 163, 194v, 213v, 230v, 248, 270v, 293v) seraient l’œuvre de. - Jean Fouquet. - , dans le troisième quart du XV. - e. - s: « En ce livre a douze (. - sic. - ) ystoires. Les troys premieres de l’enlumineur du duc Jehan de Berry, et les neuf (. - sic. - ) [autres] de la main du bon paintre et enlumineur du roy Louis XI. - e. - , Jehan Foucquet, natif de Tours » (f. 311v). - Leur attribution à Jean Fouquet en personne est actuellement remise en question. Les peintures, par leur composition, leurs particularités stylistiques, leur rythme pesant, leur caractère monumental et parfois leur violence, sont plus proches du style du. - Maître du Boccace de Munich. - (appelé ainsi d’après le ms. Cod. Gall. 6 de Munich, Bayerische Staatsbibliothek), peut-être un des fils de Jean Fouquet, selon le grand spécialiste François Avril (. - Jean Fouquet, peintre et enlumineur du XVe siècle. - …, p. 310-327). La date de leur exécution a été longtemps controversée : vers 1465 ou vers 1470-1475, peu avant l’arrestation de. - Jacques d’Armagnac. - . Nicole Reynaud la situe, pour des raisons stylistiques, autour de 1465, époque à laquelle Jacques d’Armagnac, encore bien en cour, pouvait s’adresser au célèbre atelier tourangeau (N. Reynaud. - Les manuscrits à peintures en France. - …, n° 71, p. 140). L’illustration de l'ouvrage serait donc antérieure à celle du manuscrit BnF., NaF 21013, comportant la suite du texte, attribuée aujourd’hui, dans sa majeure partie, à. - Jean Bourdichon. - à ses débuts (vers 1470). - Initiale « C » historiée du prologue (f. 1) représentant l’auteur à son pupitre. - Quatorze peintures à pleine page en tête de chaque livre (210 / 225 x 180 mm). - F. 3 : mariage d’Adam et d’Ève (Livre I) ; F. 25 : trois épisodes de la vie de Joseph : départ de la maison paternelle, le puits, la vente par ses frères (Livre II) ; F. 49 : les Hébreux dans le désert du Sinaï : épisode de Mara et des Hébreux puisant l’eau, accueil des guerriers hébreux revenus vainqueurs du combat contre les Amalécites, adoration du Décalogue gravé sur une des Tables de la Loi (Livre III) ; F. 70 : bataille des Juifs et des Cananéens ; prière de Moïse au Seigneur, triomphe d’Aaron et de Moïse sur leurs adversaires enfouis à mi-corps dans le sol (Livre IV) ; F. 89 : prise de Jéricho par Josué (Livre V) ; F. 110v : bataille contre les Philistins qui, triomphant, emportent l’arche pour trophée en direction de la ville d’Asdod ; mort de Saül (Livre VI) ; F. 135v : David apprenant la mort de Saül (Livre VII) ; F. 163 : Salomon faisant reconstruire le temple de Jérusalem (Livre VIII) ; F. 194v : captivité de Babylone (Livre IX) ; F. 213v : siège de Jérusalem : supplice de Sédécias, aveuglé, et incendie du Temple (Livre X) ; F. 230v : clémence de Cyrus (Livre XI) ; F. 248 : entrée triomphale à Jérusalem d’Antiochus Epiphane (ou de Ptolémée Sôter, d’après Durrieu, chap. 1, p. 361; Livre XII) ; F. 270v : bataille de Bacchidès, général de Démétrius de Syrie, et de Jonathan Macchabée, fuite de Jonathan à travers le Jourdain (Livre XIII); F. 293v : intrusion de Pompée et de ses soldats dans le Temple de Jérusalem (Livre XIV). - Décoration secondaire :. - La partie décorative, encadrement et initiale ornée, présente les caractéristiques du style parisien entre 1410 et 1420 (F. Avril. - Jean Fouquet. - …, p. 311). - Encadrement des pages frontispices de baguettes bleues, rose et or, à prolongements de vignettes, de fleurs et de fruits aux f. 25, 49r, 89, 110v, 135v, 163, 194, 213v, 230v, 248, 270v, 293v. - Encadrement du frontispice du f. 3 plus élaboré : large baguette de dentelle dorée prolongeant l’initiale ornée (larg. 12 mm.), bordure latérale droite ornée d'une jeune femme portant l' emblème de Bernard VIII d’Armagnac évoqué ci-dessus. Deux anges entourent la figure de Dieu le Père représentée dans l’alvéole surmontant la peinture. Le blason des Bourbon figurant dans la partie inférieure du feuillet a été repeint sur celui de Jacques d’Armagnac (cf. - infra. - , Provenance). - F. 70 : encadrement au décor de motifs géométriques (losanges et trèfles) de couleur or, à rinceaux de vignettes. - Au début du prologue (f. 1), initiale historiée (6 l.) bleue sur fond rouge à filigrane blanc avec prolongement de baguette à rinceaux de vignettes dans la marge gauche. - Au début de chaque livre, initiales ornées (4 l.) alternativement bleues et rose à filigrane blanc, ornées de rinceaux de vignettes. - Au début des chapitres des livres, initiales puzzle (4 l.), or et bleues sur fond filigrané bleu et mauve, à prolongements marginaux, introduisant les différents chapitres des livres. - Lettres alternativement bleues et dorées sur filigrane bleu ou rouge (1 l.) introduisant les rubriques (incipit, explicit, chapitres des tables). - Pieds-de-mouche de même facture. - Bouts de ligne de couleur alternativement bleue et or et bleue et rouge dans les tables des chapitres et à l’intérieur du texte. - Parchemin. - 312 ff. précédés de 3 feuillets de garde en parchemin (A, B, C) et suivis de 4 feuillets aussi en parchemin (D, E, F, G). - 405 x 295 mm (justification: 260 x 185 mm). - 39 quaternions réguliers : 1-398 (f. 1-311v + f. D de garde). Les premiers feuillets de garde (A, B, C) et les trois derniers (E, F, G) ont été ajoutés. Le feuillet D (ou 312 barré) est blanc. Réclames visibles à partir du f. 8v, inscrite dans un cadre (f. 8v), ornée de deux points ou de quatre points, soulignée (f. 264v). Signatures de feuillets parfois apparentes. Trous originels dans le parchemin (f. 44). Traces de restauration ancienne (f. 96, 227). Titres courants en capitales de couleur bleue et or à filigranes inversés, portant aux f. 1v-2 « prologue », aux feuillets suivants les numéros des livres. Erreur de numérotation pour le Livre « IX » (f. 200-208) qui portait le chiffre « VII » comme l’indique le f. 200 ; le numéro du livre a été gratté aux f. 201-208. Erreur identique au Livre X dont la numérotation a été grattée pour les f. 217-224. - Réglure à l’encre. - Reliure : maroquin citron aux armes de Louis XV, avec double filet doré sur les plats. Dos au chiffre royal avec titre en capitales dorées : « ANTIQUITE DES / JUIFS PAR JOSEPH / EN FRANÇOIS ». Tranche du volume dorée, où sont visibles quelques-unes des lettres composant la devise des Armagnac : « FORTUNE D’AMIS » ou « D’AMOUR EST FIN » (cf. S. Blackman, The manuscripts and patronage of Jacques d’Armagnac...,., p. 38-39). - Estampille de la Bibliothèque royale (Ancien Régime, XVIIe siècle) modèle Josserand-Bruno, type A, n° 1, aux f. 1 et 311v (« Les Estampilles du département des imprimés de la Bibliothèque nationale », pl. XXIII)

                  Droits : domaine public

                  Identifiant : ark:/12148/btv1b8452200r

                  Source : Bibliothèque nationale de France, Département des Manuscrits, Français 247

                  Description : F. 1-312v : Flavius Josèphe, Antiquités judaïques (Livres I-XIV) F. 1-2v. Prologue. « Ci commence le prologue du livre qui s’ensuit (rubr.) ». « Ceulx qui se disposent a hystours escrire n’ont mie, selon mon jugement, une meisme seule cause de ceste estude entreprendre …-…Et commenceray a racompter les choses en ramentevant premierement les choses que Moyses dit de la fabrique du monde, lesquelles j’ay trouvé escriptes es sains livres en la maniere qui s’ensuit ». « Ci finist le prologue du livre qui s’ensuit (rubr.)» . F. 3-24v. [Livre I]. « Ci aprés commence le Livre des Anciennetés des Juifs selon la sentence de Josephe (rubr.) ». « Dieu, qui est createur de toutes choses visibles et invisibles, fist au commencement ciel et terre, mais quand la terre n’avoit pas lumiere par quoy on la peust veoir, car il avoit au dessus grans tenebres …-… Ysaac fu homme cher a Dieu ou que Dieu avoit cher, et fu digne de la providence de Dieu et vesqui longtemps aprez Abraham, son pere. Et quant il ot vescu .C. .IIII.xx .II. ans, il mouru avec grans vertus desquelles il estoit plain ». F. 24v-48. [Livre II]. F. 24v : [Table]. « Ci commencent les chapitles du secont Livre ». « .I. (rubr.) ». « Comment Esaü et Jacob, filz de Ysaac, deviserent les tabernacles et Esaü tint et posseda Ydumee, et Jacob tint le païz de Chananee »…-… « .III. (rubr.) ». « Comment celui meismes Joseph fu vendu en Egipte de ses freres pour la hayne qu’ilz avoient contre lui, et la, par la grace de Dieu, il fu fait noble et excellent et cler, et la il ot ses freres qui lui furent subjez ». – F. 25-48v. [Texte]. « Ci commence le second Livre des Anciennetés des Juifs, selon la sentence de Josephe (rubr.) ». « Aprés la mort de Ysaac, ses filz deviserent entr’eulx les tabernacles, non pas ceulx qu’ilz avoient prins et tenus, mais Esaü donna a son frere la cité de Hebron, il habitoit en Seir …-… Et lez mena par le desert, la ou ilz devoient sacrifier a Dieu et rendre dons pour le salut de la multitude dez Hebrieux, comme il avoit esté dit, en paix ou en bonne paix ». « Ci est acompli et parfait le second Livre (rubr.) ». F. 48v-69v. [Livre III]. F. 48v. [Table]. « Ci commencent les chapitles du tiers Livre de Josephe (rubr.) ». « Le premier » (rubr.). « Comment Moyse prist le peuple qu’il avoit admené d’Egipte et le mena en la montaigne de Synaÿ, ou il fu traveillié et las pour le grant chemin » …-… « Le .VIII.e (rubr.) ». « Comment Moyse fu esmeu et eschauffé en cela et leur dist que Dieu estoit couroucié a eulx, et leur dist devant qu’ilz demourroient quarente ans ou desert et qu’ilz ne retourneroient plus en Egipte ». « Ci finissent les chapitle du tiers livre (rubr.) ». – F. 48v-69v. [Texte]. « Ci commence le tiers Livre de Josephe des Anciennetés des Juifs. Le premier chapitle (rubr.) ». « Aprés ce que les Hebreux furent douez de tel salut, adonc soudainement ilz furent courouciés, quant on les menoit en la montaigne de Synaÿ, pour ce que c’estoit une region moult deserte et souffraiteuse …-… quant aussi maintenant la loy donnee a Moyse ait si grant vertu, ce dient noz ennemis que celui qui la donna amoit le bien publique en tant que le gardeur de la loy puet parvenir aveuc Dieu, lequel l’a ordonné. Et de ces choses chascun en considere comme il lui plaira ». « Ci finist le tiers Livre de Josephe des (des répété) Anciennetés des Juifs (rubr.) ». F. 69v-88. [Livre IV]. F. 69v. [Table]. « Ci commencent les chapitles du .IIII.e Livre (rubr.) ». « Comment la bataille des Hebrieux qu’ilz firent sans ce que Moyse en sceust rien, et comment les Hebrieux furent vaincus …-… De la vie Moyse et sa conversacion, et comment il fu osté et separé d’avant (sic) les hommes. Ce livre contient le temps de .L. ans ». « Ci finissent les chapitles du .IIII.e livre qui sont .VI. en nombre (rubr.) » . – F. 69v-88. [Texte]. « Ci commence le quart Livre de Josephe de l’Ancienneté des Juifs. Premier chapitle (rubr.) ». « Quant les Hebrieux sentirent la molesté et l’angoisse ou desert ou Dieu vouloit qu’ilz feussent, celle douleur et difficulté les contraint de aller a ceulx de Chananee …-… Et vous aurez Dieu propice et se combatra aveuc vous. Car sans son aide, vous ne devez point aller en bataille contre voz adversaires ». « Ci finist le quart Livre de Josephe dez Anciennetez des Juifs (rubr.) ». F. 88-109v. [Livre V]. F. 88r-88v. [Table]. « Ci Commencent les chapitles du cinquiesme Livre de Josephe ». « I. (rubr.) ». « Comment Josué mena l’ost des Hebrieux par Jourdain, et comment soy combatant contre les Chananees il les vainqui et les autres il tua, et parti et divisa la terre par sort en petites cordes et menues a .IX. lignes et demie » …-… « .XIII. (rubr.) ». « Comment en celle bataille les Palestins vainquirent les Hebrieux et leur osterent leur arche ». « Ce livre contient le temps de .IIII.C ans et soixante et .XVI. ». « Ci finissent les chapitles du .V.e livre de Josephe (rubr.) ». – F. 88v-109v. [Texte]. « Ci commence le quint Livre de Josephe de[s] Anciennetés des Juifs, le premier chapitle » (rubr.). « Aprés que Moyse se feust ainsy parti des hommes et le pleur en fu failli et que les Hebrieux eurent mise toute l’esperance qu’ilz avoient a luy en Josué …-… Et aprez cesti Hely, duquel nous avons maintenant parlé, tint la prestrise, duquel le lignage eut cel honneur, jusques au temps de l’empire Salmon, et lors la prestrise retourna a la maison de Eleazar ». « Ci finist le quint Livre (rubr.) ». F. 110-135. [Livre VI]. F. 110r. [Table]. « Ci commencent les chapitles du .VI.e Livre de Josephe ». « .I. (rubr.) ». « Comment les Palestins furent mors et destruis et leur terre aussi par l’ire de Dieu pour l’arche qu’ilz avoient prise, et par quele maniere ilz la renvoyerent aus Hebrieux » …-… « .XIV. (rubr.) ». « Comment les Palestins ordonnerent leurs chasteaulx et bataillierent contre les Hebrieux, lesquelx furent vaincus et leur roy Saül moru en la bataille, et les enfans aveuc ». « Ce livre contient le temps de .XXXII. ans ». « Ci finissent les chapitles du .VI.e livre (rubr.) ». – F. 110-135. [Texte]. « Ci commence le .VI.e Livre de Josephe de l’Ancienneté des Juifs, le premier chapitle » (rubr.). « Les Palestins porterent adonc l’arche en leur cité Azotum et la mirent de lez leur Dieu, qui est appellé Dagon, et fu mise la en signe de victoire …-… Saül regna ou temps que Samuel vivoit l’espace de .XVIII. ans, et aprés sa mort .II. ans. Et comme il eust ainsi conversé, comme dit est, il moru ». « Ci finist le .VI.e Livre de Josephe des Anciennetés des Juifs (rubr.) ». F. 135-162. [Livre VII]. F. 135. [Table]. « Ci commencent les chapitres du .VII.e Livre de Josephe ». « .I. (rubr.) ». « Comment David regna en Hebron sur une ligniee et le fils Saül regna sur l’autre multitude » …-… « .XI. (rubr.) ». « La fin de David et comment il lessa a son filz grant matiere d’or et d’argent et de pierres precieuses a l’edifice du temple ». « Ce livre contient le temps de .XL. ans ». « Ci fenissent les chapitles du .VII.e Livre de Josephe ». – F. 135-162. [Texte]. « Ci commence le .VII.e Livre de Josephe de l’Ancienneté des Juifs. Le premier chapitle (rubr.) ». « La bataille de quoy nous avons parlé par devant fu faicte la journee que David retourna en Sicelech, en laquelle bataille les Amalechites furent vaincus …-… Car il fu enseveli en hault et avironné de precieux oingnemens et de choses odourans, en tele maniere que ceulx qui oeuvrent son sepulcre sentent bien l’odour, mais le corps ne pevent trouver. Des choses dessus dictes il souffisse tant comme ad present ». « Ci finist le .VII.e Livre des Anciennetés des Juifs selon la sentence de Josephe (rubr.) ». F. 162v-193. [Livre VIII]. F. 162v. [Table]. « Ci commencent les chapitles du huitiesme Livre de Josephe ». « Le premier (rubr.) » : « Comment Salomon prist le royaume et occist les ennemis de David » …-… « .XII.e (rubr.) ». « Comment Achab, le roy de Israhel en soy combatant contre les Siriens fu vaincu et moru ». « Ce livre contient le temps de .C. et .LXIII. ans ». « Ci finissent les chapitles du .VII.e Livre de Josephe (rubr.) ». – F. 162v-193. [Texte]. « Ci commence le .VIII.e Livre de Josephe de l’Ancienneté des Juifs, le premier chapitle (rubr.) ». « David enainsi de quantes vertus et de quants biens il a esté aucteur a ceulx de sa ligniee et combien plain de grant aage il est mort, nous l’avons declairié ou livre devant dit …-… Car oncques ne creut a ceulx qui li avoient devant dit sa perdicion, ains creut plus tost a ceulx qui li prophetizoient chosez delitables. Et pourtant finablement il en moru. Auquel, quand il fu mort, Ochozie, son filz, succeda ou royaume ». « Ci finist le .VIII.e Livre de Josephe de l’Ancienneté des Juifs (rubr.) ». F. 193-212v. [Livre IX]. F. 193-v. [Table]. « Ci aprés commencent les chapitles du .IX.e Livre ». « Premierement (rubr.) ». « Quelles choses sont escriptes en ce neufveme Livre ». « .I. (rubr.) » …-… « Comment le roy assirien transporta les .X. ligniees en Medie et transmua leur religion, lesquelz desquelz des Grecs sont appellez Samarites ». « Ce Livre contient le temps de .C. et cinquante ans et six mois ». « Ci finissent les chapitres ». – F. 193v-212v. [Texte]. « Ci aprés commence le .IX.e Livre des Anciennetés dez Hebrieux selon la sentence de Josephe (rubr.) ». « Josaphat, ainsy aprés la bataille ou il avoit donné secours a Achab, roy de Syrie, selon ce que nous avons devant dit, s’en retourna en Jherusalem …-… Lors ne veulent ilz estre communs avecques eulx n’en lignie n’en affection. Ains se disent estre transportez et estrangiers. Et de ces chosez nous dirons plus a plain ». « Ci finist le .IX.e Livre des Anciennetés des Juifs selon la sentence de Josephe (rubr.) ». F. 212v-230. [Livre X]. F. 212v-213. [Table]. « Ci aprés commencent les chapitres du .X.e Livre (rubr.) ». « Premierement quelles choses sont escriptes en ce diziesme Livre ». « Le premier (rubr.) » …-… « Quelles choses advindrent en celui temps aus Juifs par les Babiloniens ». « Ce livre contient le temps de cent soixante vint deux ans six mois et dix jours ». « Ci fenissent les chapitles ». – F. 213-230. [Texte]. « Ci aprés commence le .X.e Livre des Anciennetés des Hebrieux selon la sentence de Josephe (rubr.) ». « Quant Ezechie, roy de deux lignies, avoit ja tenu quatorze ans le royaume, le roy des Assyriens nommé Sennacherub a très grant main mist ses tentes contre li …-… Et selon ce que j’ay trouvees et leues ces choses, ainsi les ay je escriptes. Et se aucuns veult ensuivir aultre oppinion, il devra estre blasmé par diverse sentence ». « Ci finist le .X.e Livre des Anciennetés dez Hebrieux selon la sentence de Josephe (rubr.) ». F. 230-247. [Livre XI]. F. 230. [Table]. « Ci aprés commencent les chapitres de l’onziesme Livre. Et premierement ». « .I. (rubr.) ». « Comment Cirus, roy des Persiens, commanda aus Juifs qu’ilz s’en retournassent de Babyloine en leur propre terre et redifiassent le temple et leur donna dez peccunes » …-… « .VIII. (rubr.) ». « Comment Alixandre, roy dez Macedoniens, fist moult de biens aus Juifs aprez ce qu’il eust conquis Judee ». « Ce livre contient le temps de deux cens cinquante trois ans et cinq mois ». « Ci fenissent lez chapitres ». – F. 230-247. [Texte]. « Ci aprés commence l’onziesme Livre des Anciennetés des Hebrieux selon la sentence de Josephe (rubr.) ». « La premiere annee de la seignourie de Cyrus, roy des Persiens, que couroit la .LXX.e annee depuis le jour qu’il avint que le peuple des Juifs fu bouté hors de son propre païs et transporté en Babiloine …-… Et se aucuns des Juifs avoit encouru aucune coulpe ou en mengant viande deffendue, ou en trespassant le sabbat, ou en faisant aucun tel pechié, tantost il se adjoingnoit aus Samariens ». « Ci finist l’onziesme Livre dez Anciennetés des Hebrieux selon la sentence de Josephe (rubr.) ». F. 247-269v. [Livre XII]. F. 247-v. [Table]. « Ci aprez commence les chappitres du .XII.e Livre. Et premierement ces choses sont contenues ou .XII.e Livre de Josephe historiographe ». « .I. (rubr.) » …-… « Comment Judas en soy combatant fu mis a mort ». « Ce livre contient le temps de cent et soixante dix ans ». « Cy finissent les chappittres ». – F. 247v-269v. [Texte]. « Ci aprés commence le .XII.e Livre des Anciennetez des Hebrieux selon la sentence de Josephe (rubr.) ». « Quant Alixandre, roy des Macedoniens, eust destruit le royaume des Persiens et ordonné Judee et qu’il mouru, il laissa moult de successeurs …-… Lequel, plain de telles vertus, a acquis grand gloire et longue renommee en delivrant sa gent de Macedoniens, et teint .III. ans la principaulté de la presture ». « Ci finist le .XII.e Livre des Anciennetés des Juifs selon la sentence de Josephe (rubr.) ». F. 269v-292v. [Livre XIII]. F. 269v-270. [Table]. « Ci aprés commencent les chapitles du .XIII.e Livre ». « I. (rubr.) ». « Comment Jonathas le frere de Judas prist la duché » …-… « .XXII. (rubr.) ». « Comment aprez la mort d’Alixandre, Alixandre sa femme gouverna .IX. ans la seignourie et vesqui en paix et en gloire, et puis mourut ». « Ci finissent les chapitles du .XIII.e Livre de Josephe (rubr.) ». – F. 270-292v. [Texte]. « Ci commence le .XIII.e Livre de Josephe des Anciennetés des Juifs, le premier chapitle (rubr.) ». « Comment la gent des Juifz, quand les Macedoniens la tenoient en servitute, recouvra liberté, et comment aprez moult de batailles Judas, leur duc, fu mort …-… et lessa le royaume en moult de miseres aprés sa mort par ses males disposicions, combien qu’elle eust fait ceci. Toutesvoyes, tant qu’elle vescu, elle gouverna la gent en paix ». « Ci finist le .XIII.e Livre des Anciennetés des Juifs selon la sentence de Josephe (rubr.) ». F. 292v-311v. [Livre XIV]. F. 292v-393. [Table]. « Ci aprés commencent les chapitles du .XIIII.e Livre. « .I. (rubr.) ». « Comment aprés la mort d’Alexandre ses enfans se combatirent l’un contre l’autre » …-… « .XXI. (rubr.) ». « Comment Sossius et Herode assiedgerent Jherusalem et la mort d’Antigon ». – « Ci finissent les chapitles du .XIIII.e Livre de Josephe des Anciennetés des Juifs ». F. 293-311v. [Texte]. « Ci commance le .XIIII.e Livre de Josephe de l’Ancienneté des Juifs, le premier chapitle ». « Nous avons monstré au volume de davant cestuy ci la mort de la royne Alexandre. Or racomptons les choses qui s’ensuive[n]t et ne tendons a nulle autre chose fors a riens trespasser des choses qui ont esté faictes …-… Laquelle trespassa a Herode, filz d’Antipatre, qui estoit de la famille populaire et privee et subjecte aus roys. Nous avons doncques yci prins le terme de la cognacion ou ligniee des Assamoneens ». « Cy finist le .XIIII.e Livre des Anciennetés dez Juifs selon la sentence de Josephe (rubr.) ». Addition marginale de la main du copiste : « Nota » (« Na ») : f. 37. Le manuscrit contient la traduction anonyme française de la version latine des quatorze premiers livres des Antiquitates Judaicae de Flavius Josèphe, les Livres XV-XX et les sept livres du De Bello Judaico étant transcrits dans un deuxième volume, le NaF. 21013. La date exacte de la traduction des Antiquitates Judaicae n’est pas connue. S. Blackman la date du règne de Charles VI (Blackman, Top. cit., p. 369) Pour Jacques Monfrin, elle aurait été commencée sous Charles V. Le duc de Berry aurait fait terminer la traduction de la Guerre des Juifs (« Humanisme et traduction au Moyen Ấge… », p. 174 ; 176). Les manuscrits existants confirment cette assertion : le Français 404 qui contient les livres I-XIV des Antiquités Judaïques peut être daté, d’après l’écriture, de la dernière décennie du XIVe ; le Français 6446 qui offre la version complète des Anciennetés des Juifs et le NaF. 21013 ont été copiés vers 1410-1420. Après le prologue, le texte est divisé en livres. Table des chapitres avec numérotation des chapitres rubriquée à partir du Livre II (f. 24v). À l’intérieur du texte, rubrique introduisant chacun des chapitres de façon succincte (ex : « Le .VIII.e chapitle du .VII.e Livre ») pour les Livres I-VIII (f. 1r-193r), XII (chapitre VI, f. 260r)-XIV ; transcrivant fidèlement le texte des articles de la table pour les Livres IX, X, XI et une partie du Livre XII (chapitres I-V, f. 259r). De même que pour d’autres manuscrits de Flavius Josèphe (Cologny-Genève, Bibliotheca Bodmeriana, Cod. Bodmer 181 ; BnF., Français 404), table et texte ne correspondent pas dans les Livres II (3 rubriques annoncées dans la table ; texte divisé en 6 chapitres), III (8 rubriques pour 14 chapitres), V (14 rubriques pour 6 chapitres), VIII (12 rubriques pour 15 chapitres), IX (17 rubriques pour 9 chapitres), X (12 rubriques pour 9 chapitres), XI (8 rubriques pour 6 chapitres), XII (16 rubriques pour 13 chapitres), XIII (22 rubriques pour 16 chapitres), XIV (21 rubriques pour 15 chapitres). Le copiste s’est vraisemblablement inspiré d’un manuscrit antérieur pour la transcription des tables, de la même famille que le ms. BnF., Français 404 qui offre un texte très proche : même intitulé des chapitres des tables, nombre de rubriques souvent identiques, utilisation du terme « chapitle », qualificatif d’ « historiographe » appliqué à Josèphe : « Et premierement ces choses … ou .XII.e Livre de Josephe historiographe » (Français 247, f. 247 ; Français 404, f. 207v). Le Codex 181 du Fonds Bodmer, dont les peintures ont été copiées sur le Français 247, présente une table des chapitres et une division des livres proches de ce dernier qui a vraisemblablement servi de modèle à la fois pour le texte et l’illustration.

                  Description : Le manuscrit a appartenu à Jean de Berry dont les armes sont encore visibles sur la miniature du f. 49 (cinq étendards d’azur à fleur de lys d’or à la bordure engrêlée de gueules flottant sur les tentes des Hébreux). On note également aux f. 25 et 49 la présence inhabituelle d’ours, emblèmes du duc. Le volume n’est cependant pas mentionné dans les inventaires de la librairie du duc de Berry : inventaire de 1401-1403 (BnF., fr. 11496), de 1413-1416 (Arch. nat., KK 258) et sur le compte de Jean Lebourne de 1416 (Bibl. Sainte-Geneviève, ms. 841). Pour P. Durrieu, l’exemplaire a dû parvenir au duc de Berry après 1403 et a été aliéné avant 1413, sans doute au profit d’un des membres de la maison d’Armagnac (P. Durrieu, Les Antiquités Judaïques.., p. 9). Selon J. Guiffrey, il faut en imputer la raison au fait que l’ouvrage n’était pas achevé (Guiffrey, Inventaires de Jean duc de Berry, I, p. CLXVIII). À l’exemple de plusieurs de ses manuscrits, (cf. notice ms. BnF., Fr. 246), les deux volumes des Antiquités Judaïques (Fr. 247 + NAF. 21013) passent, en 1416, à la mort du duc de Berry, dans la maison d’Armagnac dont le comte Bernard VII avait épousé Bonne de Berry, puis entre les mains de leur fils Bernard VIII (1400-1462), comte de Pardiac (cf. décoration f. 3). Le manuscrit reste chez les Armagnac jusque dans la seconde moitié du XVe siècle. Il est alors entre les mains de l'arrière-petit-fils de Jean de Berry, Jacques d’Armagnac, duc de Nemours et comte de la Marche (1433-1477). Au f. 311v, se lisent à la lampe de wood, une ligne au-dessus de la note de François Robertet, les mots grattés : « Ce premier volume de Josephe [est au duc de Nemours… JAQUES] » (derniers mots de l’ex-libris cités par Durrieu en 1908, op. cit. p. 9). Cette inscription doit être complétée par celle du f. 298v du vol. II (NaF., 21013) : « … et de presant a son filz le duc de Nemours, comte de la Marche. Jacques. Pour Carlat » (cf. S. Amato Blackman, op. cit., I, p. 368). Son blason, encadré de deux sirènes, emblème traditionnel des Armagnac depuis Bernard VII, se lit encore au bas du f. 1 : au 1 et 4, de Bourbon, à la bande chargée de trois lionceaux d’argent ; au 2 et 3, d’Armagnac (au 1 et 4, d’argent au lion de gueules ; au 2 et 3, de gueules de léopard lionné d’or (Delisle, Cabinet des manuscrits…, I, p. 88). La forme de la gerbe qui ornait le cimier du heaume se devine encore sous la fleur de lys d’or des Bourbon. Sur la bordure marginale du f. 3, ont été ajoutés d’autres emblèmes propres aux Armagnac : une jeune femme tient un heaume avec un cimier en forme de gerbe ; sur une banderole attachée à une lance brandie par une autre jeune femme sont tracées quelques lettres de la devise de Jacques d’Armagnac : « Fortune d’amis » ou « d’amour est fin ». Des lettres de cette même devise sont visibles sur la tranche du volume. En 1476, Jacques d’Armagnac qui était entré en 1465 dans la Ligue du Bien public, est arrêté par Pierre II de Beaujeu, gendre de Louis XI. La bibliothèque est alors confisquée et le premier volume (Français 247) devient la possession du sire de Beaujeu dont les armoiries sont repeintes sur celles des Armagnac : d’azur à trois fleurs de lys d’or, à la bande de gueules chargée au franc quartier d’or au lion de sable (f. 1). Au f. 311v, l’ex-libris du duc a été ajouté par son secrétaire François Robertet, entre 1488 et 1503 : « Ce livre de Josephus, de Antiquis, est a monseigneur Pierre deuxieme de ce nom, duc de Bourbonnoys et d’Auvergne, conte de Clermont, de Fourestz, de la Marche et de Gien, viconte de Carlat et de Murat, seigneur de Beaujeuloys, de Chastel-Chinon, de Bou[r]bon-Lanceys et d'Annonay, per et chambrier de France, lieutenant et gouverneur du pays de Languedoc. – Robertet ». L’ouvrage est alors dans la Bibliothèque de Moulins, où il reste jusqu’en 1523, date à laquelle François Ier confisque au profit de la Couronne les biens du connétable Charles de Bourbon. Le manuscrit figure, en effet, sur l’état du récolement fait le 19 novembre 1523, à Moulins, par un commissaire du roi, Pierre Antoine : « Le Livre de Josephus en françoys, a deux fermaus d’argent doré » (Le Roux de Lincy, « Catalogue de la Bibliothèque des ducs de Bourbon », dans Mélanges de littérature et d’histoire recueillis et publiés pour la Société des bibliophiles françois, Paris, 1850, p. 74, n° 4). Le manuscrit fait désormais partie de la Bibliothèque royale, comme l’indiquent les trois cotes portées au f. 1 : [Rigault II] « 95 » (répertorié à tort dans l’inventaire des manuscrits de Hurault acquis en 1622 pour la bibliothèque du roi sous le n° 95, Omont, Anciens inventaires et catalogues…, II, p. 424) ; [Dupuy II] « 405 », (Omont, III, p. 23) ; [Regius] « 6891 » (Omont, IV, p. 10). Les deux volumes des Antiquités Judaïques (Français 247+NaF. 21013) avaient été séparés en 1476. On perdit la trace du second recueil jusqu’en 1750, date à laquelle il réapparut dans la collection d’un bibliophile anglais Ralph Palmer. Offert à la France en 1903 par le roi Édouard VII, il a retrouvé sa place aux côtés du Français 247 (cf. notice sur le ms. NaF. 21013).

                  Provenance : bnf.fr

                  Date de mise en ligne : 12/12/2011

                  Close
                  First page Previous page Go to folio
                  Next page Last page (Screen 333 / 644)
                  Download / Print
                  Fermer la popin

                  Download

                  You can obtain several pages of this document as an electronic file. You may choose one of the following formats : PDF, single page JPEG or plain text.

                  Choose format :
                  PDF
                  JPEG (Only the current page)


                  Choose to download:
                  full document
                  a portion of this document


                  By checking this box, I acknowledge having read conditions of use and accept them.

                  Close
                  Contribute

                  Report an anomaly

                  Want to report an anomaly on the following document :

                  Title : Flavius Josèphe, Les Antiquités judaïques

                  Author :

                  Url of the page : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b8452200r/f333.item


                  Please describe the observed anomaly as exactly as possible,with the following proposals and/or the comment box.


                  Nature of the problem :

                  Wrong bibliographic data

                  Inconsistency between bibligraphic data and document posted

                  Blurred and truncated images

                  Incomplete Document or missing pages :

                  Incorrect or incomplete table of contents

                  Download problem

                  Unavailable Document

                  zoom

                  OCR/text

                  audio mode

                  Full Screen

                  other (please specify in comments)

                  Other (please specify in comments)


                  Comments :



                  Please leave us your email so we can respond :


                  Please copy the characters you see in the picture

                  The text doesn't conform to the displayed image

                  Close
                  Order a reproduction
                  Fermer la popin

                  Order a reproduction

                  Pour commander une image en haute définition au sein de ce document, merci de sélectionner la page souhaitée puis de cliquer sur "Acheter une reproduction". Par ce moyen, seule la commande d'images à l'unité est possible. Si vous souhaitez commander un nombre important d'images ou pour toute autre demande, merci de nous contacter via ce formulaire

                  Close

                  Send by e-mail

                  Fermer
                  A mail has been sent A problem occured, the e-mail delivery failed. Please try again.
                  Close

                  Share

                  Permalink on this document

                  Permalink on this page
                  Embeddable widget

                  Embeddable thumbnail
                  Send by e-mail

                  Blogs and social networks