Informations détaillées

Titre : 
Evangelia quattuor [Évangiles de Lothaire] (3v-207r). Capitulare evangeliorum (207v-221v).

Date d'édition : 
0849-0851

Type : 
manuscrit

Langue : 
Latin

Format : 
Abbaye Saint-Martin de Tours. - Minuscule caroline (voir Rand, 1929, p. 157-158) ; incipits en capitales d'or, argent et rouge dans des encadrements en couleur, ou sur bandes pourprées ; préfaces et débuts des Évangiles en onciales d'or. Les vers sont en capitales rustiques. - École de Tours. Six peintures en pleine page: f. 1v, portrait de Lothaire Ier ; f. 2v, Christ en majesté (Maiestas Domini) dans une mandorle entouré du tétramorphe. Portraits des évangélistes: f. 22v, Matthieu ; f. 75v, Marc ; f. 112v, Luc ; f. 171v, Jean. Tables des Canons (ff. 12-17v) et « capitula » ornés. Grandes initiales peintes et dorées, petites initiales d'or passim. Les peintures sont dues au Maître C, un artiste probablement formé à ou passé par Reims. - Parch. - 221 f. à 2 col. - 325 x 250 mm (just. 220 x 165 mm). - Reliure de maroquin rouge aux armes et chiffre royaux XVIIIe s., avec titre au dos: « Evangelia IVo. sæculo nono pro Loth(ario) imperat(ore) ». - Estampille de la Bibliothèque royale (Ancien Régime, à partir du XVIIe s.), modèle identique à Josserand-Bruno, p. 264, type A n° 1

Description : 
Appartient à l'ensemble documentaire : RegiaCarol

Description : 
f. 1r. Note du XVIIe s. (peut-être de la main d'Etiennes Baluze, qui a édité les vers du f. 2r dans le second vol. de ses Capitularia Regum Francorum, II, 1677, p. 1279 et 1565) ; cette note historique citant le Pantheon de Geoffroy de Viterbe (1125-1202) est suivie, plus bas, d'un hexamètre : « Hanc esse Lotharii imperatoris, Caroli Magni ex Ludovico filio nepotis, effigiem, testatur epigramma e regione aureis his scriptum. eundemque relictis imperii fascibus coenobis sese initiasse. At quodnam fuerit coenobium illud cui addictus fuerit, vix tandem consultis fere omnibus tum illius seculi, tum recentiorum libris, deprehendi ex Godofredo Viterbensi episcopo in eo libro cui titulum fecit Pantheon, esse Pruniense quod galli efferunt Prully dicatum, ut puto S. Martino ut colligere licet ex eo ipso epigrammate atque sibi hunc evangeliorum codicem parasse, mox sodalitati illi velut xenium sacrasse. Anno a passo Christo DCCCLV imperii suis XV. » « Despexit fremitus et praetulit ocia regno »f. 1v. Portrait de Lothaire Ier (peinture ; voir Bullough, 1975 ; Alibert , 1989). f. 2r. SIGILAUS, Versus ad Hlotharium imperatorem [Vers dédicatoires de Sigilaus adressés à l'empereur Lothaire] : « Arbiter altitronus (…) qui regnat ubique » (MGH, Poet. 2, p. 670-671, Carm. 25). f. 2v. Maiestas Domini (peinture), avec vers : « Quattuor hic rutilant (…) atque Iohannis » (MGH, Poet. 2, p. 671; cf. Paris, Bn, lat. 323, f. 3v). f. 3r. Vers : « Hic Damasi species (…) ipse precatur » (MGH, Poet. 2, p. 671 ; Delisle, Cab. des mss. III, p. 254). f. 3v-207r. Evangelia quattuor. Texte de la Vulgate, avec prologues, préfaces et sommaires ; en marge des Évangiles, numérotation des chapitres des sommaires à l'encre rouge et indication des concordances évangéliques à l'encre noire (renvois aux Canons d'Eusèbe, voir Nestle-Aland p. 36*) : f. 3v-6vb. HIERONYMUS, Epistula ad Damasum [lettre de Jérôme au pape Damase] : « Incipit praefatio sancti Hieronimi pr(es)b(yter)i in evangelio. Beatissimo papae Damaso Hieronimus. Novum opus me facere (…) opto in Christo valeas et memineris mei papa beatissime » (Stegmüller, I, n° 595 ; éd. Vgww, p. 1-4). f. 7ra-7va. Monitum anonymum [lettre du Pseudo-Jérôme au pape Damase] : « Hieronimus Damaso papae. Sciendum etiam ne quem ignarum (…) quod solum est. opto ut in Christo valeas et memineris mei papa beatissime. Explicit praefatio » (Stegmüller, I, n° 601, prol. Mat. ; éd. Vgww, p. 5). f. 7vb-10va. Prologus ex commentario Hieronymi in Matth. [prologue tiré du commentaire sur Matthieu de Jérôme] : « Incipit prologus quattuor evangeliorum. Plures fuisse qui euangelia scripserunt (…) vivis canendas. Explicit praefatio sancti Hieronimi presbyteri » (Stegmüller, I, n° 596 et VIII, n° 573,1 ; éd. Vgww, p. 11-14). f. 10vb-11vb. EUSEBIUS, Epistula ad Carpianum [lettre d'Eusèbe à Carpien] : « Incipit epistola Eusebii ad Carpianum de evangelio. Eusebius Carpiano fratri in domino salutem. Ammonius quidem Alexandrinus (…) similia dixisse repperies. Explicit epistola Eusebii » (Stegmüller, I, n° 581, prol. Mat. ; éd. Vgww, p. 6-7). f. 12r-17v. Canones Eusebii [Canons d'Eusèbe en 12 tables ; riches encadrements peints et historiés, avec or et argent] : (éd. Vgww, p. 7-10). f. 18ra-vb. Praefatio Matthei (prologus monarchianus) [préface sur Matthieu ; sans titre, texte copié en onciale d'or] : « Mattheus ex Iudaea sicut in ordine (…) quaerentibus non tacere. Explicit praefatio » (Stegmüller, I, n° 590 ; éd. Vgww, p. 15-17). f. 19r-21r. Capitula in evangelium secundum Mattheum I-LXXXI [sommaire de l'Évangile selon Matthieu ; inséré dans un encadrement peint et historié] : « Incipiunt capitula in Mattheum. I. Generationum nomina (…) et omnia mandata et de baptismo. Expliciunt capitula » (De Bruyne, 1914, p. 241-249 ; voir p. 412, série pure type Pi). f. 21v. Evangelium secundum Mattheum [Évangile selon saint Matthieu, titre en capitales d'or, pleine page] : « Incipit evangelium Matthei ». f. 22r. ALCUINUS, Carm. 71.1, 1-5 [en capitales d'or sur bandes pourprées] : « Mattheus e sacro (…) signari rite figura » (Stegmüller, I, n° 566 ; éd. MGH, Poet. 1, p. 293).f. 22v. Portrait de Matthieu (peinture), avec le vers de Sedulius: « Hoc Mattheus agens / hominem* generaliter implet » (Sedul. Carm. Pasch. I, 355 ; cf. MGH, Poet. 3, p. 263, 6.21). f. 23r-70v. « Liber generationis Ihesu Christi filii David (…) usque ad consummationem saeculi. Explicit evangelium secundum Matheum » ; « habet versus II DCC » [stichométrie ; sur cette question voir Bogaert, 2003].f. 71r-72v. Praefatio Marci (prologus monarchianus) [préface sur Marc ; titre dans un cadre peint et historié, texte copié en onciale d'or] : « Incipit praefatio in Marcum. Marcus evangelista Dei et Petri (…) praestat, Deus est. Explicit praefatio ». (Stegmüller, I, n° 607 ; éd. Vgww, p. 171-173). f. 73r-74r. Capitula in evangelium secundum Marcum I-XLVI [sommaire de l'Évangile selon Marc ;inséré dans un encadrement peint et historié] : « Incipiunt capitula in Marcum. I. De baptismo Iohannis (…) vel discipulis apparuit. Expliciunt capitula » (De Bruyne, 1914, p. 250-254, type Pi). f. 74v. Evangelium secundum Marcum [Évangile selon saint Marc, titre en capitales d'or, pleine page] : « Incipit evangelium Marci ». f. 75r. ALCUINUS, Carm. 71.1, 6-10 [en capitales d'or sur bandes pourprées] : « Marcus divini Petro (…) complevis legis utrimque » (Stegmüller, I, n° 566 ; éd. MGH, Poet. 1, p. 293).f. 75v. Portrait de Marc (peinture), avec le vers de Sedulius: « Marcus ut alta fremens / vox per deserta leonum » (Sedul. Carm. Pasch. I, 356 ; cf. MGH, Poet. 3, p. 263, 6.22: variantes: fremit ; leonis Sedul.). f. 76r-106r. « Initium evangelii Iesu Christi (…) confirmante sequentibus signis. Explicit evangelium Marci » ; « habet versus I DCC » [stichométrie] f. 106v-108r. Praefatio Lucae (prologus monarchianus) [préface sur Luc ; titre dans un cadre rouge et or orné, texte copié en onciale d'or] : « Incipit praefatio in evangelio Lucae. Lucas syrus natione antiochensis (…) quam fastidientibus prodesse Explicit praefatio ». (Stegmüller, I, n° 620 ; éd. Vgww, p. 269-271). f. 108v-111r. Capitula in evangelium secundum Lucam I-LXXIII [sommaire de l'Évangile selon Luc ; inséré dans un encadrement peint et historié] : « Incipiunt capitula in evangelio Lucae. I. Visio Zachariae generandi (…) medio discipulorum dominus apparuit. Expliciunt capitula » (De Bruyne, 1914, p. 256-262, type Pi). f. 111v. Evangelium secundum Lucam [Évangile selon Saint Luc ; titre en capitales d'or, pleine page] : « Incipit evangelium Lucae ». f. 112r. ALCUINUS, Carm. 71.1, 11-15 [en capitales d'or sur bandes pourprées] : « Lucas ore Dei medicina (…) scripsit feliciter actus » (Stegmüller, I, n° 566 ; éd. MGH, Poet. 1, p. 294).f. 112v. Portrait de Luc (peinture), avec le vers de Sedulius: « Iura sacerdotii Lucas / tenet ore iuvenci » (Sedul. Carm. Pasch. I, 357 ; cf. MGH, Poet. 3, p. 263, 6.24). f. 113r-166v. « Quoniam quidem multi conati sunt (…) et benedicentes Deum. Explicuit evangelium Lucae » ; « habet versus IIII DCCC » [stichométrie].f. 167r-168v. Praefatio Iohannis (prologus monarchianus) [préface sur Jean ; titre dans un cadre peint et décoré, texte copié en onciale d'or] : « Incipit argumentum in evangelio Iohannis. Hic est Iohannes evangelista (…) et Deo magisterii doctrina servetur. Explicit praefatio sancti Hieronimi » (Stegmüller, I, n° 624 ; éd. Vgww, p. 485-487). f. 168v-170r. Capitula in evangelium secundum Iohannem I-XXXV [sommaire de l'Évangile selon Jean ; inséré dans un encadrement peint et historié] : « Incipiunt capitula in Iohanne. I. Ubi Iohannes testimonium (…) pasce oves meas. Expliciunt capitula » (De Bruyne, 1914, p. 265-269, type Pi). f. 170v. Evangelium secundum Iohannem [Évangile selon saint Jean ; titre en capitales d'or sur bandes pourprées, pleine page] : « Incipit evangelium Iohannis ». f. 171r. ALCUINUS, Carm. 71.1, 16-20 [en capitales d'or sur bandes pourprées] : « Virgo supra pectus Christi (…) verbum caro factum est » (Stegmüller, I, n° 566 ; éd. MGH, Poet. 1, p. 294).f. 171v. Portrait de Jean (peinture), avec le vers de Sedulius : « More volans aquilae / verbum petit astra Iohannes » (Sedul. Carm. Pasch. I, 358 ; cf. MGH, Poet. 3, p. 264, 6.27: variante: verbo Sedul.). f. 172r-207r. « In principio erat verbum (…) eos qui scribendi sunt libros. Explicuit evangelium Iohannis » ; « habet versus I DCC » [stichométrie] .f. 207v-220ra. Capitulare evangeliorum [capitulaire, liste des péricopes évangéliques] : « Incipit capitulare evangeliorum lectionum de circulo anni. Idest de vigilia natale domini (…) Incipiunt lectiones a septuagesima usque in pascha [f. 210v] (…) a peccatis eorum. Expliciunt capitula anni circuli de sollemnitatibus vel nataliciis sanctorum » (Klauser, 1972, p. LIX n° 282 et p. 6-7 ; ms. siglé J, type Π). f. 220rb-221v. Capitula necessaria [seconde liste de péricopes évangéliques] : « Incipiunt capitula necessaria. Pro ubertate pluviae (…) talium est enim regnum Dei. Explicuerunt capitula. Deo gratia. Amen ».

Description : 
Ce manuscrit est parmi les plus luxueux exécutés à Saint-Martin de Tours durant l'abbatiat de Vivien (843-851). Il a été réalisé à la demande de l'empereur Lothaire Ier sous la direction de Sigilaus. Le style subtil et raffiné ainsi que la palette de coloris de l'artiste ont permis d'attribuer les peintures au "Rémois", surnommé par W. Koehler le « maître C » de la Bible de Vivien (Paris, Bn, latin 1 ; voir Koehler, 1930, 1.1 p. 241, 403-405 et 1.2 p. 334 et pl. 98-105). Au cours du Moyen Âge, le ms. quitta Tours, sans qu'il soit possible de préciser la date de son départ, pour l'abbaye cistercienne Notre-Dame de Pontifroy en Lorraine (voir Bondéelle-Souchier, 1991, p. 259-260). Selon une note marginale au f. 76v de Gilbert, abbé de Pontifroy à Metz, il s'y trouvait avant 1367. Il porte au f. 221 l'ex-libris de la fin du XVe s. : « de camera compotorum Blesensis », caractéristique des manuscrits confiés à la Chambre des Comptes de Blois après la mort du duc Charles d'Orléans, qui furent ensuite récupérés par Louis XII en 1501 pour la Librairie royale de Blois. Depuis lors, il ne quitta plus les collections royales et figure dans tous les inventaires.

Droits : 
domaine public

Identifiant : 
ark:/12148/btv1b8451637v

Source : 
Bibliothèque nationale de France, Département des Manuscrits, Latin 266

Provenance : 
Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 
12/12/2011


Aide à la consultation

Pictogrammes utilisés